Stade 1,2,3,4 du cancer des os

Le squelette humain est la base, le support de tout l'organisme. Mais il semblerait que même une structure aussi puissante et puissante, comme des os, puisse être détruite. La raison en est des formations osseuses malignes.

Informations générales sur l'oncologie osseuse

Dans les os, des types de tumeurs primaires et secondaires peuvent apparaître. Les sarcomes sont les tumeurs malignes primitives de l'os. Ils se développent à partir d'éléments tels que le tissu osseux, le cartilage ou la moelle osseuse.

Les tumeurs des tissus mous ayant pénétré dans le tissu osseux ou un cancer (carcinome) peuvent être liées à des formations osseuses secondaires. Lorsque le diagnostic de cancer des os est indiqué dans le diagnostic, il est entendu qu'il s'agit de métastases du carcinome provenant d'un autre organe, tel que le foie, le sein, la prostate, les poumons ou le pancréas.

Stade du cancer de la main

Dans certains cas, le cancer des os désigne l'oncologie de la moelle osseuse, ou plutôt les cellules responsables de la formation du sang, mais cette maladie est appelée leucémie ou leucémie.

En règle générale, les gens appellent "cancer" toute tumeur maligne, disant si souvent que "cancer des os" signifie sarcome. Dans cet article, nous examinerons de plus près les stades des sarcomes primaires qui se développent directement dans les os, mais nous examinerons également comment se manifeste et se traite la métastase du carcinome dans le tissu osseux.

Causes de l'oncologie des tissus osseux

Certains médicaments ne savent pas si certaines catégories de la population sont plus susceptibles de contracter le cancer des os.

Les facteurs pouvant contribuer à son apparence incluent:

  • maladies héréditaires (causées par des mutations génétiques dans le corps). En particulier, le cancer des os provoque la maladie de Paget (ostéodystrophie déformante);
  • exposition prolongée à des radiations ou à des doses courtes mais élevées;
  • implantation de la moelle osseuse;
  • lésions osseuses, telles que fractures, fissures, copeaux.

Cependant, ne pensez pas que même si vous avez tous les facteurs ci-dessus, vous êtes sûr de contracter un cancer des os. Très probablement, cela n'arrivera pas.

Un fait intéressant! Les tumeurs malignes dans les os d'une personne atteinte de cancer peuvent apparaître seules ou modifiées à partir de tumeurs bénignes.

Types de tumeurs osseuses

Selon la localisation de la tumeur et sa structure cellulaire, il existe plusieurs types de sarcome osseux primitif:

  1. L'ostéosarcome est un type de sarcome osseux qui survient le plus souvent. Il a tendance à toucher une catégorie d'âge assez large, mais les personnes de 10 à 30 ans sont les plus exposées. Ce type de tumeur se développe à l'intérieur de l'os à partir de cellules osseuses.
  2. Le chondrosarcome, provenant de réseaux cartilagineux, est moins commun. Il peut se développer à tous les endroits des articulations cartilagineuses.
  3. Sarcome d'Ewing. Elle peut apparaître n'importe où. Mais le plus souvent, de telles formations se trouvent dans le tissu costal, les os du bassin et les omoplates.
  4. Histiocytome fibreux. Principalement trouvé dans les os des jambes, des bras ou dans les tissus proches des os (muscles, ligaments, etc.).
  5. Le fibrosarcome est le même histiocytome, mais il peut en outre se développer dans les os de la mâchoire.
  6. Le dernier type de cancer des os est une tumeur à cellules géantes. Il peut être à la fois bénin et malin, souvent présent dans les genoux.

Comme on peut le constater, les sarcomes affectent souvent les membres ou les os du crâne. Les métastases du cancer, en revanche, se retrouvent dans la colonne vertébrale, les os du bassin et la poitrine.

La tumeur secondaire sera appelée la même que la tumeur primitive (cancer du sein avec métastases osseuses, etc.).

Stades des tumeurs osseuses primitives

En fonction des données obtenues lors de l'enquête, les médecins déterminent le stade de la tumeur qui a atteint l'os humain. Le regroupement par étapes est effectué sur la base de la classification TNM uniquement pour les sarcomes primaires.

Il montre 4 étapes de ces tumeurs:

  • Cancer des os stade 1. C'est le stade initial du cancer des os. Une tumeur au cours de cette période présente un faible degré de malignité (G1) et se situe dans l'os même;
  1. Stade 1A - taille de la tumeur oui 8 cm (T1);
  2. stade 1B - plus de 8 cm (T2).
  • Cancer des os stade 2. La tumeur est toujours située dans l'os, mais ses cellules perdent déjà leur différenciation et deviennent hautement cancéreuses (G2). La taille peut être différente:
  1. 2A - une tumeur jusqu'à 8 cm (T1);
  2. 2B - plus de 8 cm (T2). La métastase n'est pas encore (N0, M0), mais les cellules commenceront bientôt à pénétrer à travers le tissu osseux.
  • Cancer des os stade 3. La tumeur se développe dans les tissus mous situés près de l'os (T3), mais il n'y a pas de métastases (N0, M0). Le degré de malignité est élevé.
  • Cancer des os stade 4. Cette étape est la dernière. La tumeur peut avoir n'importe quelle taille et degré de malignité, il y a des métastases dans les ganglions lymphatiques ou les organes internes (N1 ou M1). Les poumons et le système lymphatique sont le plus souvent touchés. Education très bien visible sur le cancer des os stade 4 sur les photographies. La survie des patients est extrêmement faible.

Dans la classification TNM, le cancer des os du stade 0 peut également être observé. Cela marque le début du développement de l'oncologie, lorsqu'une seule cellule devient maligne, mais que la tumeur elle-même n'existe pas encore.

Symptômes de l'oncologie osseuse par étapes

Il n’est pas facile d’identifier la maladie aux stades initiaux. Cependant, plus le diagnostic de cancer des os est diagnostiqué tôt, plus il est probable que sa guérison soit complète et rapide. Pour détecter une tumeur maligne, vous devez connaître ses principaux symptômes.

Au stade 1 du cancer des os (ou du sarcome), de nombreuses personnes ressentent une douleur dans la zone touchée, elle peut augmenter ou disparaître complètement, en fonction de la charge de travail de l'os. En raison du fait que la douleur dans les premiers stades est faible et incompréhensible, les gens peuvent ne pas attacher d'importance à cela et ne pas penser à l'oncologie.

Le cancer des os au stade 2 est caractérisé par un gonflement sous la peau. Les tissus mous proches de l'os et l'os se gonflent et se déforment. Au fil du temps, la douleur augmente, apparaît plus souvent. Il est plus difficile pour une personne de marcher ou de déplacer certaines parties du corps, en fonction de l'emplacement de la tumeur. Cependant, à ce stade, le cancer des os est rarement diagnostiqué.

À mesure que la maladie progresse, les os touchés par le cancer perdent de la force et sont beaucoup plus susceptibles aux fractures que ceux en bonne santé. Les fractures sont particulièrement fréquentes dans des endroits tels que la cuisse, la colonne vertébrale, le bassin.

Au stade 3 du cancer des os, toutes les manifestations énumérées augmentent: la douleur devient permanente et forte, l'os est déformé et le risque de fracture est plus grand. Les néoplasmes de la colonne vertébrale sont caractérisés par une compression de la moelle épinière. Si la tumeur se développe dans les os du crâne, il y a des maux de tête, des symptômes neurologiques, des convulsions.

Onco-tumeur affecte négativement tout le corps, le système immunitaire s'affaiblit, le patient peut perdre du poids, ne jamais dormir et être fatigué.

En raison d'une altération de la formation osseuse dans le corps, les niveaux de calcium augmentent, entraînant une hypercalcémie. Ce phénomène peut être accompagné de faiblesse, de nausée, de troubles du rythme cardiaque et, dans les cas graves, d’évanouissements et d’insuffisance rénale.

Un fait intéressant! Les symptômes des tumeurs osseuses primaires et métastatiques sont presque identiques. La seule différence est qu'avec les métastases, les événements se produisent beaucoup plus rapidement et l'état de santé est encore pire en raison de la présence d'une seconde tumeur.

Un patient atteint d'un cancer des os de grade 4 est alarmé par tous les symptômes combinés et multiplié plusieurs fois. C'est une condition difficile et douloureuse qui oblige une personne au lit. Les métastases dans le cancer des os provoquent de nouveaux troubles dans les organes dans lesquels elles ont pénétré. Par exemple, les dommages aux poumons sont accompagnés d'essoufflement et de difficultés respiratoires.

Diagnostic du stade de sarcome osseux

Si vous présentez les symptômes ci-dessus, vous devez contacter votre oncologue pour un diagnostic plus précis.

Les rayons X sont utilisés pour l'examen initial de la tumeur, mais des méthodes supplémentaires sont nécessaires pour établir le stade du cancer des os:

  • IRM
  • Scanner;
  • scintigraphie squelettique (balayage par radionucléides).

Prises ensemble, ces études fourniront des informations détaillées sur la taille de la tumeur, sa prévalence dans les os et les tissus environnants, à l'aide d'une échographie ou d'un scanner des organes abdominaux, du bassin et du thorax.

Selon le témoignage ou dans le cas d'une réponse ambiguë, nommez:

Cependant, même tous ces outils de diagnostic ne peuvent pas dire exactement quel type de tumeur le patient a. La réponse finale n’est qu’une biopsie - l’étude au microscope des cellules touchées. Après la biopsie, il sera clairement déterminé si la tumeur est primaire ou secondaire. On trouve parfois des métastases dans les os, bien qu’avant cela, une personne ne savait pas qu’elle avait un cancer de certains organes. Dans ce cas, une recherche supplémentaire est effectuée pour la tumeur primitive.

Traitement des tumeurs osseuses par étapes

Selon le stade, le traitement du cancer des os peut comprendre:

  • chimiothérapie et radiothérapie;
  • résection tumorale;
  • amputation complète de la zone touchée (souvent les membres).

Le choix final dépendra de la localisation de la tumeur, de son type histologique, ainsi que de la santé et des capacités du patient.

Un fait intéressant! Le cancer des os de stade 0 peut théoriquement être détecté, mais de tels cas n'ont pas encore été enregistrés.

Traitement au stade 1

Le traitement du cancer des os au stade 1 est relativement simple. La tumeur est encore petite et bien délimitée, elle doit donc être retirée par voie chirurgicale. Si nécessaire, la zone de coupe de l'os est remplie avec un outil spécial appelé ciment osseux. En règle générale, les patients au stade 1 n’ont pas besoin de traitement anticancéreux supplémentaire. Si la résection était totale (c'est-à-dire que les cellules cancéreuses sont complètement éliminées, sans résidu), une guérison est alors observée.

Il est à noter que des techniques alternatives ont récemment été largement utilisées pour minimiser les dommages et les complications chirurgicales dans les petites tumeurs. Par exemple, il y a cryothérapie lorsqu'une tumeur est congelée avec de l'azote liquide. Il faut également mentionner la radiochirurgie - un type de radiothérapie dans lequel un faisceau de rayonnement de forte puissance est utilisé. Dans les lésions métastatiques des os, la tumeur primitive est traitée en premier, puis prise en métastases secondaires.

Traitement au stade 2

Pour le traitement du cancer des os stade 2, les mêmes méthodes conviennent que pour le stade 1, seul le volume de l'opération peut être supérieur et l'opération doit être complétée par une chimiothérapie et / ou une radiothérapie. Cela est nécessaire pour réduire le degré de différenciation de la tumeur, ce qui la rend plus agressive.

La chimiothérapie est divisée en cours. Certaines sont effectuées avant et après l'opération. Un traitement complet aide à prévenir la récurrence de la maladie.

Traitement en 3 étapes

Le traitement du cancer des os de stade 3 est compliqué en raison de la propagation étendue du cancer. Pendant l'opération, l'os entier et les tissus adjacents sont enlevés. S'il s'agit d'un gonflement des bras ou des jambes, les médecins peuvent essayer de préserver le membre, mais dans certains cas, l'amputation est nécessaire pour guérir.

Les sarcomes, situés dans le tronc ou le crâne, sont à ce stade presque impossibles à réséquer complètement. Pour leur traitement, on peut tirer parti de la radiothérapie préopératoire, qui peut aider à réduire la tumeur et à la rendre résécable.

Les patients au stade 3 peuvent se voir proposer une opération palliative visant à réduire le plus possible le sarcome osseux. Il est complété par la chimie, la radiothérapie ainsi que par des médicaments ciblés ou des bisphosphonates (facultatif). Cette approche permet de ralentir la croissance de la tumeur et d’éliminer ses symptômes pendant un certain temps.

Traitement en 4 étapes

Le traitement du cancer des os de stade 4 est particulièrement difficile en raison de la présence de métastases. En présence de métastases régionales dans les ganglions lymphatiques, les médecins agissent de la même manière qu'au stade 3: ils effectuent des opérations avancées en essayant d'éliminer tous les foyers de sarcome et prescrivent en outre une chimiothérapie, une radiothérapie ou d'autres méthodes de traitement antitumoral.

Si le diagnostic indique un cancer des os au stade 4 avec métastases, la probabilité d'une élimination totale de la tumeur est presque nulle. Ces patients reçoivent un traitement palliatif.

Pour le sarcome d'Ewing (se réfère toujours au stade 4), la chirurgie est rarement utilisée et la radiothérapie est le traitement principal.

Prédiction pour chaque stade de la tumeur osseuse

Les taux de survie moyens à 5 ans des sarcomes osseux à différents stades sont indiqués ci-dessous:

  1. Stade 1: 70 à 90%;
  2. Étape 2: 60 à 70%;
  3. Étape 3: 30 à 40%;
  4. Cancer des os de stade 4: 20-30%.

Le pronostic de la vie pour le sarcome osseux ne varie pas seulement par étapes. Un rôle important est joué par la localisation et le type histologique de la tumeur, ainsi que par l'âge du patient (plus le patient est jeune, mieux c'est). Le pronostic sera pire si le sarcome est situé dans la région pelvienne plutôt que sur la tumeur du genou.

Parmi les types histologiques, la survie la plus basse est observée avec le sarcome et l'ostéosarcome d'Ewing et élevée avec le chondrosarcome et le fibrosarcome.

Le cancer est très difficile à traiter aux derniers stades de la maladie, de sorte que les prévisions sont très déprimantes. Dans le cancer des os métastatiques, le pronostic dépend du type de carcinome. Par exemple, pour les cancers du poumon avec métastases à la colonne vertébrale, le pronostic est le pire - 6 mois. Les taux pour le cancer du sein sont légèrement supérieurs - 19 mois et pour le cancer de la prostate - 34.

Quelle était l'utilité de l'article pour vous?

Si vous trouvez une erreur, sélectionnez-la et appuyez sur Maj + Entrée ou cliquez ici. Merci beaucoup!

Merci pour votre message. Nous allons corriger l'erreur bientôt

Espérance de vie pour le cancer des os de grade 4 avec métastases osseuses

Les os, comme tout autre tissu humain, sont sensibles au cancer. Cependant, dans le monde moderne, le cancer des os n'est pas diagnostiqué aussi souvent que les tumeurs malignes d'autres organes. Cela est dû à la structure spécifique des os. Dans le contexte général des cancers, le cancer des os ne représente que 1% du nombre total de pathologies de cette catégorie. Si un cancer des os de grade 4 avec métastases osseuses est diagnostiqué, l'espérance de vie dépend en grande partie d'un traitement adéquat.

Malgré la rareté de la maladie, elle est insidieuse à sa manière, car ses symptômes ressemblent à d’autres affections, ou peuvent être complètement confondus avec la fatigue accumulée pendant la journée. À cet égard, beaucoup de personnes qui tombent malades demandent de l'aide médicale trop tard, alors que le cancer des os est déjà passé à la quatrième étape de son développement. En fait, il s’agit déjà du stade final de la maladie. À partir de l’os atteint, il se produit une métastase active des cellules régénérées dans le tissu osseux sain.

Les patients confrontés à cette maladie se posent presque toujours la même question: combien de personnes vivent avec un cancer des os de 4 degrés? Bien entendu, aucun oncologue ne peut donner de réponse affirmative sur la durée de vie d'un patient. Tout dépend des caractéristiques individuelles du patient, du type de tumeur et de la façon dont elle réagit aux médicaments.

Symptômes indiquant un cancer des os au stade 4 avec métastases

Une formation maligne apparue dans l'os - se comporte presque toujours de manière agressive, se développe rapidement et passe d'un stade à l'autre. Les premiers symptômes suggérant qu'une personne a un cancer des os sont une douleur persistante dans la région du membre affecté, une augmentation de la température pouvant atteindre 37,6 degrés.

La douleur n'est pas aiguë, mais elle ne s'arrête presque jamais pendant une minute. C’est une douleur douloureuse qui peut provenir d’une partie de l’os ou s’étendre à l’ensemble du membre. Par exemple, si la tumeur est dans l'articulation du genou, elle peut tirer la jambe entière jusqu'au talon.

À mesure que la tumeur se développe, la sensation de douleur ne fait qu'augmenter. Ensuite, des symptômes supplémentaires se manifestent sous la forme d'une pâleur de la peau à l'endroit du corps tumoral, un réseau veineux prononcé sur la peau. Une personne commence à perdre du poids rapidement, l'appétit disparaît, des maux de tête apparaissent.

En règle générale, au stade 4, le cancer des os peut être ressenti avec les doigts de la main sous forme d'éducation. Cela suggère que la tumeur affecte complètement le tissu osseux et que les métastases se propagent à travers le corps du patient. Le diagnostic final est établi par l’oncologue après un diagnostic complet du tissu osseux du patient à l’aide de tests spéciaux et d’un équipement médical.

Prédictions de survie pour les patients atteints de cancer des os avec 4 degrés de métastases

Cancer de grade 4 avec espérance de vie pour les métastases osseuses. Dans chaque cas, la durée de la dernière étape de l'oncologie est une période différente. En règle générale, cela dépend de l'étendue de la métastase, des organes qui, outre le tissu osseux, ont été affectés par des formations tumorales secondaires.

Les formations osseuses bénignes sont traitées beaucoup plus facilement, présentent d'autres symptômes et les patients se tiennent debout assez rapidement. Cancer des os du 4ème stade avec métastases - appartient toujours à la catégorie des néoplasmes malins et, dans ce cas, la tumeur se comporte complètement différemment dans le corps humain. Malgré cela, avec un traitement bien formé, un effet positif peut être obtenu et la vie du patient peut être prolongée à 5 ans.

Dans ce cas, le médecin traitant peut appliquer le traitement le plus différent. Le traitement comprend des médicaments de chimiothérapie, des médicaments anticancéreux traditionnels et une intervention chirurgicale si nécessaire.

Si les métastases ne se sont pas encore répandues jusque dans le squelette et que la tumeur, par exemple, se trouve dans la partie inférieure du membre, alors la chirurgie visant à retirer une formation maligne, ou le membre dans son ensemble, peut être un salut pour la vie du patient. Et déjà, une chimiothérapie de choc supprimera les cellules cancéreuses restantes.

En général, le pronostic de survie dans le cancer des os de stade 4 avec métastases étendues est défavorable. Seuls 20% des patients ont franchi le cap des cinq ans avec cette maladie, puis soumis à des soins médicaux de qualité dans un hôpital, qui est périodiquement remplacé par un schéma de traitement en clinique externe.

Le reste des patients meurent encore plus tôt. La cause principale de décès au dernier stade du cancer est la métastase d'une formation maligne qui affecte non seulement l'os avec la tumeur, mais également le tissu osseux adjacent. De plus, les cellules cancéreuses, ainsi que le sang, peuvent pénétrer dans des organes humains sains.

Afin de ne pas courir la maladie avant la quatrième étape, vous devez écouter les signaux de votre corps. S'il y a des symptômes de cancer de l'os, vous ne pouvez pas perdre une minute. Il devrait consulter un médecin.

Combien de vie, le pronostic et est-il possible de guérir les métastases osseuses?

Les métastases osseuses sont un phénomène de cancer secondaire, dans lequel les cellules cancéreuses migrent dans le tissu osseux et forment des tumeurs malignes. La métastase survient aux derniers stades du cancer et s'accompagne de douleur, d'une augmentation du taux de calcium dans le plasma sanguin, d'une insuffisance de la circulation sanguine et de fractures.

Raisons

L'apparition de métastases dans les os est provoquée par la propagation des cellules cancéreuses par les vaisseaux sanguins, de l'organe primaire affecté au tissu osseux, évoluant en tumeur maligne. Le plus souvent, les cellules cancéreuses migrent des glandes thyroïdienne, de la prostate et mammaire, des poumons, des reins, principalement atteintes, ainsi que dans les sarcomes, les lymphomes et le lymphome de Hodgkin. Métastases moins fréquentes du col de l'utérus, des ovaires, du tractus gastro-intestinal et des tissus mous, et très rarement d'autres organes. Les métastases dans les os avec une circulation sanguine abondante sont les localisations les plus fréquentes: os du bassin, bras, jambes, thorax, colonne vertébrale, crâne, moelle osseuse et côtes. Il n'est pas rare que des métastases se trouvent dans les articulations de la hanche, des épaules et du genou. Avec le cancer du sein chez la femme, avec le cancer de la glande thyroïde, les métastases aux reins et aux poumons peuvent toucher le processus xiphoïde, le corps et le bras du sternum, ainsi que les os iliaque, côtes, pelvien, de la hanche et de l'épaule.

Les tumeurs perturbent le travail des ostéoblastes et des ostéoclastes, grandes cellules multinucléées responsables de la régulation de la structure et de la destruction du tissu osseux au cours du processus de renouvellement cellulaire.

Une intervention chirurgicale, des fractures pathologiques et d'autres complications de la métastase peuvent provoquer une chylostase (stase de la lymphe), entraînant un œdème. Les métastases dans les os peuvent causer une douleur intense, par exemple un mélanome de la colonne vertébrale ou une tumeur au sciatique qui peut pincer un nerf.

Les symptômes

Les principaux symptômes sont l’hypercalcémie, les fractures pathologiques et la compression de la colonne vertébrale. Il existe également une augmentation de la température due à un processus métabolique actif et à une division cellulaire accélérée.

L'hypercalcémie

Chez un tiers des patients, les métastases osseuses provoquent une hypercalcémie. Le calcium, qui fait partie des os, est libéré et pénètre dans le sang lors de l'érosion de l'os. L'hypercalcémie provoque un certain nombre de symptômes:

Système nerveux:

  • Instabilité mentale;
  • L'inhibition;
  • La dépression;
  • Trouble mental.

Système cardiovasculaire:

Collection du monastère du père George. La composition de 16 herbes est un outil efficace pour le traitement et la prévention de diverses maladies. Contribue à renforcer et à restaurer l’immunité, à éliminer les toxines et à de nombreuses autres propriétés utiles.

  • Chute de pression;
  • Arythmie.

Tractus gastro-intestinal:

  • Manque d'appétit;
  • Des nausées;
  • Vomissements;
  • Formations ulcéreuses.

Système urinaire:

  • Augmentation de la formation d'urine;
  • Insuffisance rénale;
  • L'intoxication.

Fractures pathologiques

La région métastasée de l'os devient fragile en raison d'un dysfonctionnement des ostéoblastes et des ostéoclastes, ce qui entraîne des fractures pathologiques. Des fractures pathologiques apparaissent si plus de la moitié de la couche osseuse externe est endommagée. Une fracture peut provoquer un coup faible ou aucune raison évidente. Les lésions métastatiques touchent le plus souvent le fémur, la colonne thoracique et la colonne lombaire.

Compression rachidienne

Jusqu'à 5% des patients présentant des métastases dans la colonne vertébrale développent une compression rachidienne. Dans plus de la moitié des cas, des métastases se trouvent dans la partie vertébrale thoracique. Une tumeur en expansion ou des fragments d'os provenant d'une fracture peuvent pincer la moelle épinière, ce qui conduit à une paralysie souvent irréversible, si la violation n'est pas détectée à temps. Dans le cas d'une paralysie déjà développée, seul un patient sur dix est capable de restaurer sa fonction motrice.

Si la compression a été facilitée par une augmentation progressive de la tumeur, les signes de compression de la moelle épinière ne sont plus visibles longtemps, contrairement au cas où un fragment déplacé de la vertèbre entraîne une compression.

Les ostéoblastes et les ostéoclastes sont les principales cellules impliquées dans le renouvellement normal du tissu osseux. Avec des métastases dans les os, l'allostase est perturbée (capacité du corps à réagir aux changements atypiques et à effectuer l'homéostasie - auto-régulation), ce qui entraîne un biais pathologique des cellules, le corps ne supporte pas la régulation des processus cellulaires et une lésion subtotale se produit dans les os.

Ostéoblastique

Les ostéoblastes sont les cellules constitutives du squelette qui remplissent les zones vides, produisent une substance extracellulaire (matrice) et se transforment en cellules du tissu osseux (ostéocytes). Si des métastases dans les os provoquent un dysfonctionnement des ostéoblastes, des foyers d'ostéosclérose se forment (autrement, des scléroses, c'est-à-dire des phoques) dans les os - ces troubles sont appelés ostéoblastiques ou blastiques et la formation de phoques est un processus ostéoblastique.

Ostéolytique

L'ostéolytique s'appelle un désordre des os, dans lequel il y a destruction du tissu osseux. Qu'est ce que c'est Les ostéoclastes détruisent le tissu osseux pour permettre la formation de nouvelles cellules osseuses. Leur échec conduit à un processus destructif incontrôlable dans lequel des trous se forment dans les os. Les os deviennent fragiles et cassants, facilement cassés et fissurés.

Les métastases rares dans les os, entraînant un seul type de dommage et la manifestation de ce dommage, sont le plus souvent de type mixte, avec des signes de compactage des tissus dans certaines zones et de destruction.

Diagnostics

Pour vérifier les métastases, il existe un certain nombre de procédures de diagnostic à différents stades de la maladie:

  • Scintigraphie - examen en entrant des isotopes radioactifs pour obtenir une image en deux dimensions, où les zones touchées qui ressemblent à des points blancs apparaissent. Il est utile de détecter la présence de métastases à un stade précoce de leur développement.
  • Rayon X - vous permet d'identifier la nature de la lésion, visible uniquement aux stades avancés;
  • La tomographie par ordinateur ou par tomographie à résonance magnétique donne une image tridimensionnelle du squelette;
  • Des tests sanguins biochimiques pour vérifier les taux de calcium plasmatique et diagnostiquer l'hypercalcémie;
  • Biopsie - vous permet de déterminer avec précision la malignité des tumeurs et d'établir un diagnostic final.

Traitement

Le traitement est prescrit par un oncologue sur la base de résultats de tests sanguins, de la localisation de cancers primaires et secondaires, du stade de destruction et du type de lésion osseuse (les traitements ostéoblastiques et ostéolytiques sont traités différemment). Le traitement vise principalement à éliminer les complications graves afin d'améliorer la qualité de vie du patient. Si la colonne vertébrale et les os sont douloureux, ils ont recours à l'anesthésie. Comment traiter les métastases L'oncologue détermine après toutes les procédures de diagnostic nécessaires.

Le traitement implique l'utilisation de médicaments tels que des hormones, des bisphosphonates, des médicaments pour augmenter l'immunité et des procédures d'exposition locales: radiothérapie et chirurgie. Pour soulager la douleur, prescrit des analgésiques. Les remèdes populaires comprennent la décoction d'herbes, de cataplasmes, y compris les remèdes populaires pour soulager la douleur, par exemple, un onguent à la racine de la consoude, qui est traité, provoquant ainsi une plaie.

Opération

Une intervention chirurgicale est pratiquée si les complications graves telles que fracture, compression de la colonne vertébrale, perte de mobilité des membres ou paralysie ont disparu. Supprimé de manière opératoire la formation de tumeurs. S'il est nécessaire de restaurer la structure osseuse, des broches et des plaques de support sont installées. On montre que l'opération se fait avec une image favorable de la maladie et un bon état général du patient. Dans une situation différente, il est recommandé d'utiliser des dispositifs de fixation pour soutenir les os.

Pour l'opération d'ostéosynthèse (fusion d'os au moyen d'alliages métalliques), il est recommandé d'utiliser du titane afin d'éviter la métallose - oxydation du métal et pénétration de ses particules dans le tissu musculaire. En cas de déformation sévère de l'os après le retrait de la tumeur dans certaines cliniques, le chirurgien plasticien procède à une chirurgie plastique de l'os ou au remplacement endoprothétique des articulations.

Chimiothérapie

La chimiothérapie et la radiothérapie sont prescrites pour tuer les cellules cancéreuses et prévenir le développement ultérieur de métastases. Le cours de la chimie et de la radiation prépare le patient à l'opération et la soutient après celle-ci. La radiothérapie est appelée radiographie par rayonnement ionisant, qui détruit les cellules cancéreuses, ou par l'administration de strontium-89 ou de samarium-153. Les complications post-radiation nécessitent une rééducation à la fin du cours.

Traitement aux bisphosphonates

Les bisphosphonates aident considérablement à ralentir les modifications secondaires (cancers secondaires) en général et la destruction des os en particulier, en supprimant le travail incontrôlé des ostéoblastes et en établissant un équilibre entre les processus de destruction et de restauration.

Les préparations de bisphosphonates comprennent:

Bisphosphonates contenant de l'azote:

  • L'alendronate;
  • Le pamidronate;
  • Ibandronate

Bisphosphonates non azotés:

  • Le thydronate;
  • Clodronate;

Les médicaments contenant des composés azotés ont un effet thérapeutique plus important que les bisphosphonates non azotés.

Immunothérapie

Améliorer l'immunité est utilisé pour reconnaître et combattre les cellules cancéreuses. Les médicaments qui augmentent l'immunité, augmentent le nombre d'anticorps immunisés et augmentent leur capacité à reconnaître et à tuer les cellules cancéreuses.

Combien vivent avec des métastases osseuses

L'espérance de vie dans les métastases osseuses dépend directement de la localisation des lésions à partir desquelles les cellules cancéreuses ont été transférées. En général, une espérance de vie pour chaque type de cancer a été déterminée, mais ce terme n’est pas une phrase, car dans certains cas, la situation dépend de la présence et du degré de complication et il est possible d’arrêter les processus destructeurs.

En outre, en fonction de l'emplacement, les tumeurs des os peuvent être traitées. Par conséquent, parmi les patients atteints de métastases, il y a ceux qui ont vaincu la maladie. La question de savoir combien de temps il reste à vivre est soulevée dans le processus de développement déjà irréversible des tumeurs métastatiques, lorsque la destruction des os est irréparable.

  • Cancer du poumon - six mois.
  • Cancer de la prostate - de 1 à 3 ans.
  • Cancer du sein - un an et demi à deux ans.
  • Cancer du rein - 1 an.
  • Cancer de la peau - six mois.
  • Cancer du foie - de six mois à un an.
  • Cancer de la prostate - dans le cas d’une maladie hormono-dépendante - de 8 mois à un an et demi. Dans les autres cas - environ 1 an.
  • Myélome (cellules tumorales et plasmatiques de la moelle osseuse) - de 2 à 3 ans.
  • Cancer de la thyroïde - 4 ans;

Prévention

Les métastases osseuses sont moins dangereuses que les métastases pour les organes du sternum et de la cavité abdominale. Il est recommandé de minimiser la charge sur les zones affectées du squelette, en fonction de l'emplacement des métastases, d'utiliser des béquilles, de s'allonger, de porter un corset ou un support de tête et de ne pas soulever de poids. La nutrition devrait inclure des aliments bons pour les os et une immunité générale.

Est-il possible de guérir les métastases osseuses? La détection précoce des métastases et l'observance stricte du traitement et des recommandations prescrites par un médecin augmentent les chances de vaincre la maladie et de sauver la vie du patient.

Vidéo: Métastases dans les os

Avis anonymes

Anonyme On a diagnostiqué chez mon amie le premier cancer du sein, puis des métastases lytiques. Le médecin lui a dit qu'ils vivaient longtemps avec MTS, un ami voyage tous les mois pour prendre du zometa et se sent généralement bien.

Anonyme Pour moi aussi, le médecin a dit que le taux de survie avec les os dans les os était plus élevé que s'il était dans les organes. Il y avait deux produits chimiques, maintenant je prends des bisphosphonates régulièrement et continue à vivre pleinement, alors ne désespérez pas.

Anonyme La grand-mère avec des métastases a vécu pendant 10 ans et demi, mais la douleur était due à plusieurs fractures, elle était active, elle ne s'est pas assise immobile. Pour la douleur, elle a pris de la morphine.

Symptômes du cancer des os combien vivent

Grande encyclopédie médicale, traitement à Moscou

Stades du cancer des os et survie

Le cancer des os est une forme rare de cancer qui affecte le tissu osseux humain. Il peut apparaître dans n'importe quel site osseux du corps, mais affecte le plus souvent les mains et les pieds longs.

Il existe plusieurs types de cancer des os. Certains types de cancer sont caractéristiques principalement chez les enfants, tandis que d’autres sont destinés aux adultes.
Le terme cancer des os signifie que la maladie elle-même a commencé à apparaître dans les os et non à être métastasée par d'autres organes.

Pour les résidents de Moscou et de la région de Moscou, vous pouvez demander le diagnostic et le traitement des tumeurs à Moscou en remplissant le formulaire en bas à droite du site.

Les signes et symptômes du cancer des os incluent:


- Douleurs osseuses La douleur peut être plus intense le soir ou lorsque les os bougent (quand vous y allez, si le cancer affecte les os des jambes, par exemple). Au fil du temps, la douleur devient permanente.
- Gonflement et sensibilité au voisinage immédiat de la zone touchée
- Fracture
- Fatigue
- Perte de poids involontaire.

Causes du cancer des os


On ne sait toujours pas exactement ce qui cause la plupart des cas de cancer des os. Les médecins suggèrent que la maladie commence en raison d'une erreur dans l'ADN des cellules. L'erreur indique que la cellule se développe et se partage de manière incontrôlable. Ces cellules continueront à vivre et ne mourront pas à un moment donné. Les cellules mutées s'accumulent et forment une masse (tumeur) qui ne peut pas pénétrer dans d'autres organes ni se propager à d'autres parties du corps.

Types de cancer des os
Les types de cancer des os les plus courants sont les suivants:
- Ostéosarcome. Il commence dans les cellules osseuses et survient le plus souvent chez les enfants et les jeunes.
- Chondrosarcome. Il commence dans les cellules cartilagineuses, qui se trouvent généralement aux extrémités des os. Le chondrosarcome affecte le plus souvent les personnes âgées.
- Sarcome d'Ewing. Aujourd'hui, on ignore où commence ce sarcome. Les scientifiques pensent que cela peut commencer dans le tissu nerveux de la moelle épinière, que l'on trouve le plus souvent chez les enfants et les jeunes.

Facteurs de risque
On ignore ce qui cause le cancer des os, mais les médecins ont découvert certains facteurs associés à un risque accru, notamment:
- Syndromes génétiques héréditaires.
- Maladie de Paget. C'est une maladie précancéreuse qui survient chez les personnes âgées et augmente le risque de cancer des os.
- Radiothérapie pour le cancer. L'exposition à de fortes doses de rayonnement, parfois nécessaire dans le traitement d'autres cancers, augmente le risque de cancer des os à l'avenir.

Stades du cancer des os


- Étape 1 La maladie est localisée uniquement sur le tissu osseux et ne s'est pas étendue à d'autres parties du corps. À ce stade, il est considéré comme non agressif.
- Étape 2 La maladie est localisée uniquement sur le tissu osseux et ne s'est pas étendue à d'autres parties du corps. Mais les tests de biopsie montrent que la tumeur se développe et se développe de manière agressive.
- Étape 3 A ce stade, la maladie n'est pas localisée dans un lieu mais à deux endroits ou plus proches l'un de l'autre. Le test de biopsie montre que la tumeur se développe et se multiplie rapidement.
- Cancer des os stade 4. Cela signifie que le cancer s'est propagé au-delà des os à d'autres zones du corps: le cerveau, le foie ou les poumons.

Procédures et préparations
Les options de traitement dépendent du type et du stade du cancer, de l'état de santé général et comprennent généralement une intervention chirurgicale, une chimiothérapie, une radiothérapie ou une combinaison de traitements.

Combien vivent avec un cancer des os


Les statistiques de survie sont fixées à cinq ans. Le taux relatif de survie à 5 ans des cancers des os et des articulations est de 66%, ce qui signifie qu'une personne diagnostiquée sans cancer des os et des articulations sans métastases a une chance de vivre encore 5 ans après le diagnostic, contre 66% en moyenne %

La survie dépend du type de cancer des os. Les facteurs suivants peuvent également affecter la durée de vie:
- Plus la maladie est détectée tôt, meilleur est le pronostic.
- Certains types de cancer des os répondent souvent bien au traitement.
- L'âge humain joue un rôle important dans la survie.

Survie relative à 5 ans
- Ostéosarcome - 53,9%
- Chondrosarcome - 75,2%
- Sarcome d'Ewing - 50,6%

Le pronostic dépend de nombreux facteurs, notamment:
- histoire de cas;
- type de cancer;
- la scène;
- classe;
- caractéristiques du cancer;
Seul un médecin connaissant tous ces facteurs peut combiner ces données avec des statistiques de survie afin de permettre une prédiction plus ou moins correcte.

Symptômes du cancer des os

Le cancer des os est une anomalie assez rare du corps humain, représentant moins de 1% des cancers diagnostiqués.

Le risque de développer cette maladie est beaucoup plus élevé chez les enfants et les adolescents, tandis que son apparition chez les personnes âgées est extrêmement rare. Chez l'adulte, cette pathologie osseuse peut se développer en raison de l'apparition de métastases dans le tissu osseux provenant d'une tumeur ayant affecté un autre organe (poumons, glande mammaire) - il s'agit des tumeurs dites métastatiques. À leur tour, les tumeurs apparaissant directement sur les os sont appelées primitives.

Il existe des types bénins et malins de cancer des os:

  • les néoplasmes bénins se développent lentement et n’affectent pas le tissu osseux;
  • les tumeurs malignes de l'os ont des bords irréguliers, grossissent rapidement et déforment de grandes surfaces de l'os.

Beaucoup de patients s'intéressent à la question: quand les premiers symptômes du cancer des os apparaissent-ils, combien de temps les patients vivent-ils? Parlons des principaux signes de la maladie et de son pronostic.

Symptômes communs de la maladie

Les symptômes du cancer des os ne sont pas toujours douloureux. Souvent, la douleur est très faible et n’a pas de localisation claire. Un signe possible de la maladie est la compaction sous-cutanée ou une modification de l'apparence de la peau, ce qui est particulièrement visible lorsque la tumeur est située près de l'articulation. Dans de tels cas, de nombreux patients commencent à s'auto-traiter sans avoir passé le diagnostic et sans avoir établi la cause réelle de ces manifestations. L'utilisation d'analgésiques, le réchauffement et le frottement entraînent la progression de la tumeur et la propagation des métastases vers d'autres organes. À ce stade, les symptômes et les manifestations du cancer des os comprennent:

  • sensations douloureuses d'un personnage terne ou terne;
  • mobilité limitée de la contracture;
  • gonflement des membres et des articulations;
  • perte de poids et tonus général;
  • états fébriles;
  • sueurs nocturnes;
  • nausées et douleurs abdominales déclenchées par une hypercalcémie.

Un des symptômes et signes du cancer des os sont les fractures, même avec des chutes mineures.

Le cancer des os est le nom commun pour les maladies qui incluent les lésions des os des membres, de la hanche et de la colonne vertébrale.

Symptômes et manifestations du cancer des os de la jambe (sarcome de Iving)

Le type de cancer le plus courant est le sarcome d’Ivinga, qui présente les symptômes suivants:

  • douleur, souvent manifestée pendant l'exercice;
  • déformation et gonflement de la peau;
  • dommages au milieu des os longs des jambes;
  • augmentation de la température corporelle sur le site de la tumeur.

Les garçons et les adolescents âgés de 5 à 16 ans sont généralement sensibles à cette maladie.

Symptôme et signes du cancer de l'os de la hanche

Le cancer des os du bassin est généralement un signe de cancer secondaire. En tant que pathologie indépendante (sous forme primaire), il peut affecter les tissus osseux et cartilagineux. Cette maladie présente les symptômes suivants:

  • douleurs fréquentes dans la région des fesses et de la hanche;
  • mobilité réduite (avec le temps);
  • saillie tumorale avec son augmentation;
  • douleur à la palpation;
  • fièvre à court terme.

Symptômes du cancer des os de la main

Pour une tumeur maligne qui a touché l'os de la main, des signes tels que sensations douloureuses et limitation de la mobilité du membre supérieur, qui se manifestent avec le temps, sont caractéristiques. Un autre symptôme du cancer des os de la main peut être une forte susceptibilité aux fractures en raison de la fragilité des os. En outre, le patient peut ressentir des nausées et des malaises gastriques causés par une augmentation du taux de calcium dans le sang.

Symptômes du cancer de la colonne vertébrale

L'un des signes du cancer de la colonne vertébrale peut être une douleur dans la colonne vertébrale inférieure et moyenne. À la palpation, la tumeur se caractérise par un compactage en pente avec une douleur vive au moment de la compression. Au fil du temps, la coordination du patient et sa sensibilité des jambes peuvent être altérées.

Pronostic de la maladie

Alors, les symptômes du cancer des os, combien de personnes vivent après cela? Lorsque l'on parle d'un spécialiste présentant des symptômes du cancer des os, le pronostic de survie, avec la forme primaire de la maladie, est plutôt élevé et se situe autour de 80%. L'absence de métastases et de traitement adéquat augmente ce chiffre à 95%.

La méthode chirurgicale, la radiothérapie et la chimiothérapie sont les principales approches utilisées dans le traitement du cancer des os, comme dans le cas des autres tumeurs malignes. Lorsqu'une grande partie du tissu osseux est retirée, il peut être nécessaire de greffer le patient à partir d'un autre emplacement ou d'un autre canal osseux, ainsi que de l'utilisation d'un implant métallique. Ainsi, le pronostic du cancer des os avec un traitement opportun et approprié est favorable.

Clinique ON CLINIQUE → Traitement en Israël → Programmes de traitement → Oncologie → Cancer des os

Traitement du cancer des os

Si vous suspectez une oncologie des os du squelette, les oncologues israéliens procèdent tout d'abord à un diagnostic approfondi et complet vous permettant de déterminer avec précision la forme, la taille et l'étendue du processus tumoral.

Le développement du cancer des os peut être déclenché par des facteurs tels que les rayonnements ionisants, les agents cancérigènes, les blessures fréquentes et les prédispositions héréditaires.. De plus, si une tumeur atteint une taille importante, il est très difficile de déterminer son type: les zones de nécrose et l'hétérogénéité des tissus à l'intérieur de la tumeur interfèrent avec le diagnostic. Ainsi, le réticulosarcome osseux (ou lymphome osseux) se développe à partir de cellules de la moelle osseuse, de chondrosarcome à partir de cellules cartilagineuses et d'ostéosarcome à partir d'ostéocytes.

Différents types de tumeurs nécessitent une combinaison différente des trois méthodes principales de traitement (chirurgical, radiologique et chimiothérapeutique). Il ne faut pas non plus oublier que les os ne peuvent pas être atteints de tumeurs, mais y pénétrer par d'autres organes avec circulation sanguine - c'est ainsi que se développe le mélanome osseux, métastase de la formation d'une autre localisation.

Manifestations de tumeurs osseuses

Toute tumeur osseuse, y compris le cancer des os du bassin (par exemple, le sarcome iliaque) peut présenter des signes et des symptômes tels que douleur et déformation dans la zone de formation, fractures pathologiques, perte de poids sans cause et faiblesse.

Le cancer de l'os de la jambe (par exemple, le sarcome du genou) ou de la mandibule est souvent accompagné d'une altération de la fonction de cette zone (mobilité des membres, mastication, etc.). Ces signes peuvent avoir des manifestations minimes pendant une longue période. Par conséquent, si vous suspectez une formation osseuse, il est nécessaire de subir un examen approfondi afin de ne pas manquer la tumeur et de commencer le traitement dès que possible.

Toute personne qui a eu un diagnostic de cancer des os est préoccupée par la durée de vie après la maladie. Le pronostic de survie dépend de la détermination exacte du type de tumeur et du moment du début du traitement. Plus le diagnostic est posé tôt et le plan de traitement choisi, meilleurs seront les résultats du traitement et l'espérance de vie possible sans récidive de la maladie est de plusieurs dizaines d'années.

Diagnostic et traitement en Israël

Pour sélectionner le traitement optimal pour le traitement des tumeurs des os et des tissus mous - rhabdosarcomes, sarcomes - les études suivantes sont menées dans des cliniques israéliennes:

Si nécessaire, le patient se voit prescrire une seconde biopsie opératoire (à partir de 9 750 dollars), ainsi qu'une immunohistochimie et une histopathologie urgentes (à partir de 2 300 dollars).

Le traitement du cancer des os consiste généralement en 6 à 8 cycles de chimiothérapie. Il est également possible d'utiliser la radiothérapie. Après traitement chimiothérapeutique, une opération et 6 autres traitements de chimiothérapie sont effectués.

Le protocole et le nombre de séances de chimiothérapie dépendent de l'emplacement, du type et du volume de la tumeur.

Le coût de l'opération - de 30 000 $, qui est principalement déterminé par la nature et les caractéristiques de la tumeur.

HE CLINIC recommande à ses patients les meilleurs spécialistes dans le traitement de maladies aussi graves - des médecins reconnus dans le monde entier. Donc, la pathologie des enfants impliqués

  • Dr. Yehuda Collander, spécialiste en oncologie et orthopédie pédiatriques de la clinique Ichilov,
  • Dr Dror Levin, chef du département de la clinique d'oncologie pédiatrique Ichilov.

Le diagnostic et le traitement des patients adultes est effectué

  • Le professeur Ofer Merimsky,
  • Le professeur Itzhak Meller,
  • Le professeur Yaakov Bikels,
  • Dr. Boaz Lieberman,
  • Directeur de l'Institut d'oncologie et d'orthopédie de la clinique Sheba,
  • Dr. Roni Weizen, responsable de l’oncologie osseuse, Sheba Clinic.

Comment s'inscrire pour le diagnostic et / ou le traitement d'une tumeur osseuse ou d'un tissu mou en Israël

Le moyen le plus simple et le plus fiable est de laisser une demande sur le site des cliniques. Nos spécialistes vous répondront rapidement et répondront au mieux à toutes vos questions concernant l'organisation d'une consultation avec l'un des meilleurs spécialistes du profil requis, de l'examen ou du traitement requis dans l'un des meilleurs hôpitaux d'Israël.

Contacter un conseiller médical en Israël

Cancer des os: symptômes et signes, traitement

Les os du squelette - il s’agit d’une sorte de structure porteuse, de cadre, de squelette du corps humain. Mais même ce système apparemment durable peut subir une malignité et devenir un refuge pour les tumeurs malignes, qui peuvent se développer indépendamment et devenir le résultat de la renaissance de tumeurs bénignes.

Types de cancer des os

  • Ostéosarcome. Il s’agit de la forme de cancer des os la plus répandue, qui est surtout chez les jeunes patients âgés de 10 à 30 ans. L'ostéosarcome provient directement de cellules osseuses;
  • Chondrosarcome. Il s'agit du cancer du cartilage, le deuxième cancer des os en importance parmi tous les types de cancer. Il peut se développer partout où il y a du tissu cartilagineux;
  • Endothéliome diffus ou sarcome d'Ewing. Il peut se développer n'importe où, pas seulement dans les os. Le plus souvent, le lieu de sa luxation est le bassin, les côtes, les omoplates et les os des membres;
  • Histiocytome fibreux malin. Il se développe plus souvent dans les tissus mous (muscles, tissu adipeux, ligaments, tendons) que dans les os. Si cette tumeur affecte les os, le plus souvent, ce sont les os des membres;
  • Fibrosarcome. Il est également plus caractéristique des tissus mous, mais on le trouve également dans les os des membres et des mâchoires;
  • Tumeur à cellules géantes. Il a des formes bénignes et malignes. Le plus souvent, il affecte les os des jambes (en particulier les genoux) et les mains. On le trouve chez les jeunes et les personnes d'âge moyen. N'a pas tendance à métastaser, mais revient souvent, apparaissant au même endroit.

Principaux facteurs de risque, causes du cancer des os

  • Maladies héréditaires. Il peut s’agir du syndrome de Lee-Fraumeni, du syndrome de Rotmund-Thomson ou du rétinoblastome causé par le gène RB1, qui augmente le risque, notamment: et cancer des os;
  • La maladie de Paget, qui est considérée comme une affection précancéreuse et qui provoque une croissance pathologique du tissu osseux chez les personnes de plus de 50 ans;
  • Exposition à de fortes doses de rayonnements ionisants. Soit dit en passant, les rayonnements non ionisants (rayonnements micro-ondes, champs électromagnétiques de lignes à haute tension, téléphones portables et appareils ménagers) n'augmentent en aucune façon le risque de cancer;
  • Greffe de moelle osseuse;
  • Lésions mécaniques des os. De nombreux patients atteints d'un cancer des os ont par la suite rappelé l'impact traumatique antérieur sur la région de l'os où la tumeur s'était installée.

Les causes exactes du cancer des os sont-elles connues? Malheureusement non. Cependant, les scientifiques sont en recherche continue et ont déjà fait des progrès significatifs pour comprendre comment certains changements dans l'ADN peuvent déclencher le processus d'alimentation des cellules. Dans la plupart des cas, le cancer des os n'est pas causé par des mutations héréditaires de l'ADN, mais a été acquis au cours du cycle de vie, y compris et sous l'influence des facteurs ci-dessus.

Symptômes et manifestations du cancer des os

Nous énumérons les principaux signes de cancer des os.

  1. La douleur La douleur dans l'os affecté est la plainte la plus courante des patients atteints d'un cancer des os. Au début, la douleur n'est pas toujours présente. En règle générale, la situation s'aggrave pendant la nuit ou lors d'un stress osseux (marcher ou courir). À mesure que la tumeur se développe, la douleur devient permanente et une boiterie peut se développer.
  2. Zone touchée enflée.
  3. Les fractures Le cancer affaiblit l'os dans lequel il se développe. Les patients atteints d'un cancer des os décrivent leurs sentiments comme une douleur vive et aiguë dans un membre douloureux depuis plusieurs mois.
  4. Autres symptômes Le cancer entraîne souvent une perte de poids et de la fatigue. Si la tumeur a pénétré dans d'autres zones du corps, par exemple dans les poumons, différents troubles respiratoires sont possibles.

Diagnostic du cancer des os

  • tomographie par ordinateur;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • ostéoscintigraphie par radionucléides;
  • tomographie par émission de positrons.

Stades du cancer des os

La stadification du cancer est un processus important, donnant au médecin des informations sur l'étendue de la propagation de la tumeur dans le corps. Le pronostic de l'issue du traitement du cancer des os dépend en grande partie du stade de la maladie établi à la suite de mesures de diagnostic.

Stade I: la tumeur à ce stade présente un degré de malignité faible et ne s'étend pas au-delà des os. Au stade IA, la tumeur ne dépasse pas 8 cm, au stade IB, elle dépasse cette taille ou est localisée dans plus d'une zone de l'os.

Stade II: la tumeur ne s'étend toujours pas au-delà des os, mais devient plus maligne (les cellules perdent leur différenciation).

Stade III: Une tumeur apparaît dans plus d'une zone de l'os. Les cellules tumorales sont dédifférenciées.

Stade IV: la tumeur s'étend au-delà des os. En premier lieu, il s’agit généralement de poumons, puis de ganglions lymphatiques régionaux et d’organes distants autres que les poumons.

Survie au cancer des os

En oncologie, on utilise généralement un taux de survie à 5 ans, c'est-à-dire le pourcentage de patients qui vivent 5 ans ou plus à partir du moment du diagnostic est calculé. Naturellement, beaucoup d’entre eux vivent bien plus de 5 ans. Pour le cancer des os, ce chiffre est en moyenne de 70% (enfants et adultes). Les patients adultes souffrent généralement de chondrosarcome, pour lequel la survie à 5 ans est de 80%.

Traitement du cancer des os

Intervention chirurgicale

Ce traitement est essentiel pour la plupart des types de cancer des os. Simultanément à la chirurgie, une biopsie est généralement prise. Idéalement, le même chirurgien devrait suivre la même procédure. Il est difficile de diminuer l’importance de la biopsie: un site de biopsie mal choisi peut entraîner de nouveaux problèmes lors de la chirurgie et même une amputation du membre.

Intervention chirurgicale - le principal moyen de traiter le cancer des os L'objectif principal de la chirurgie est d'éliminer toute la tumeur. Si même un petit nombre de cellules cancéreuses restent dans le corps, elles peuvent donner lieu à une nouvelle tumeur. Par conséquent, il est nécessaire d’enlever une partie des tissus sains voisins. Ce processus s'appelle l'excision large (excision large). Après cette procédure, le pathologiste examine le tissu retiré au microscope afin de détecter les cellules cancéreuses à la périphérie. S'ils sont absents, ce phénomène est appelé «bords négatifs» (bords histologiquement nettes après résection tumorale). La situation opposée - «bords positifs» - signifie que toutes les cellules cancéreuses n'ont pas été éliminées.

Si nous parlons de dommages aux os des membres, les conditions sont parfois telles qu’une excision large nécessite l’ablation complète du membre, c.-à-d. amputation Mais, dans la plupart des cas, les opérations sont effectuées avec préservation du membre. Lors de la planification d'un processus de traitement, il est très important de peser tous les avantages et inconvénients potentiels afin de choisir la méthode d'intervention chirurgicale. Pour de nombreuses personnes, pour des raisons évidentes, la chirurgie avec préservation du membre semble plus acceptable que l’amputation. Cependant, il est techniquement beaucoup plus complexe et comporte des risques de complications postopératoires.

Dans le cancer des os du bassin, lorsque cela est possible, une excision large est également utilisée. Si nécessaire, des greffes osseuses peuvent être utilisées pour restaurer le tissu osseux.

Pour les tumeurs de la mâchoire inférieure, son enlèvement complet est parfois nécessaire, suivi de la transplantation d'os prélevés dans d'autres parties du corps.

Pour les tumeurs de la colonne vertébrale et du crâne, une excision large n'est pas appropriée. Dans ce cas, utilisez des méthodes telles que le curetage, la cryochirurgie et la radiothérapie. Le curetage est le curetage de la tumeur de l'os sans retirer la zone touchée. À la fin de la procédure, une cavité reste dans l'os. Dans certains cas, une fois que la majorité de la tumeur a été retirée, la cryochirurgie et la radiothérapie sont utilisées pour nettoyer le tissu osseux adjacent des cellules cancéreuses. La procédure de cryochirurgie consiste donc à introduire dans la cavité laissée par la tumeur, de l'azote liquide, puis à congeler des cellules tumorales. Par la suite, cette cavité est remplie de ciment osseux (polyméthacrylate de méthyle).

Radiothérapie

Le cancer des os est très résistant aux effets des radiations; par conséquent, sa destruction nécessite des doses suffisamment élevées, ce qui entraîne de nombreux dommages pour les terminaisons nerveuses proches. C'est pourquoi ce type de traitement du cancer des os n'est pas le principal (sauf peut-être le sarcome d'Ewing). En outre, la radiothérapie peut être utilisée pour les variantes inopérables du cancer des os. Un autre domaine d’activité de la radiothérapie est la destruction des cellules cancéreuses restant dans le corps après une intervention chirurgicale («bords positifs»).

Radiothérapie pour le cancer des os L'option la plus avancée pour la radiothérapie à distance externe (lorsque la source de rayonnement se trouve en dehors du corps) est la radiothérapie à modulation d'intensité (IMRT). Cette méthode implique une simulation informatique de la projection des rayons émis sous la forme d'une tumeur avec la possibilité d'ajuster la puissance de rayonnement. La tumeur est exposée à des rayons multidirectionnels (ceci afin de réduire la dose de rayonnement traversant une section de tissu sain).

Une autre méthode innovante de radiothérapie est la radiothérapie proton. Les protons sont des particules chargées positivement qui constituent un atome. Ils ne nuisent pratiquement pas aux tissus sains, mais font un bon travail en détruisant les cellules cancéreuses en fin de parcours. Cela permet une forte dose de rayonnement avec un minimum d'effets secondaires. Cependant, il convient de noter que cette méthode est très exigeante en termes d'équipement nécessaire et qu'elle n'est pas encore utilisée dans les centres médicaux moyens.

Chimiothérapie

Les médicaments suivants sont couramment utilisés en chimiothérapie pour le cancer des os:

  • La doxorubicine;
  • La cisplastine;
  • Carboplatine;
  • L'étoposide;
  • Ifosfamide;
  • Cyclophosphamide;
  • Méthotrexate;
  • Vincristine.

En règle générale, on n'utilise pas un seul médicament, mais une combinaison de 2-3. La combinaison la plus courante en chimiothérapie est la cisplastine + doxorubicine.

Parmi les effets secondaires de la chimiothérapie, il convient de mentionner les nausées et les vomissements, la perte d’appétit, la stomatite, l’alopécie.

Thérapie ciblée

Alors que les scientifiques prenaient de plus en plus conscience des changements moléculaires et génétiques dans les cellules responsables de leur dégénérescence cancéreuse, ils ont été en mesure de créer de nouveaux médicaments spécifiquement «sous» ces changements. Ces médicaments (appelés «ciblés», du mot anglais «cible» - cible) agissent de manière complètement différente des agents chimiothérapeutiques traditionnels, entraînés par une série d'effets secondaires indésirables, car ils agissent exclusivement sur les cellules cancéreuses. Les médicaments ciblés se sont révélés extrêmement efficaces pour le chordome et d'autres types de cancer des os dans lesquels la chimiothérapie est impuissante.

Qu'est-ce qui se passe après le traitement du cancer des os

Les patients qui ont la chance de se débarrasser complètement du cancer connaissent toutefois un stress émotionnel sévère proche de la phobie. Ces expériences sont causées par la peur du retour du cancer. Il faut un certain temps pour que l'état psychoémotionnel du patient revienne à la normale.

Pour les autres patients dont le cancer était résistant au traitement, la vie devient une lutte constante. Ils suivent régulièrement une chimiothérapie, une radiothérapie ou un autre traitement pour contrôler le cancer.

A Propos De Nous

Le cancer du foie est une tumeur maligne du foie provenant des structures épithéliales et non épithéliales de l'organe. Les manifestations typiques du cancer du foie sont la gravité et la douleur dans l'hypochondre droit, les nausées, les vomissements, la jaunisse; dans les derniers stades - ascite, fièvre, syndrome hémorragique, cachexie.