Mélanome traitement de la peau après la chirurgie

Le matériel chirurgical excisé fait obligatoirement l'objet d'une recherche en laboratoire: on découpe le mélanome après l'opération pour une analyse histologique détaillée et les médecins conseillent le patient pour le traitement d'une plaie postopératoire. La taille de cette plaie peut être différente - cela dépend de la taille de la tumeur retirée et des tissus environnants. Cependant, quelle que soit la taille de la plaie, il est nécessaire de bien en prendre soin, en suivant toutes les recommandations du médecin.

L'examen histologique détermine les limites des tissus sains et l'élimination complète de la tumeur.

Soins des plaies après le retrait du mélanome

Pour accélérer le processus de guérison de la plaie postopératoire, ainsi que pour éviter son infection, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  • garder le site d'opération propre et sec, en le protégeant avec un pansement propre;
  • sécher lorsque vous pouvez prendre une douche, un bain, avec quel type de détergents vous pouvez laver la coupe;
  • avant d'appliquer le pansement doit être appliqué à un non-pommade avec un antibiotique (si prescrit par un médecin);
  • prenez des antibiotiques et des analgésiques si votre médecin vous le recommande;
  • pendant la cicatrisation, évitez les mouvements brusques, les exercices physiques intenses et autres activités physiques.

La plaie postopératoire est traitée quotidiennement pour réduire le risque de complications.

Complications après le retrait du mélanome

Un besoin urgent de consulter un médecin si les symptômes suivants de complications postopératoires apparaissent:

  • tout signe d'infection (p. ex. fièvre et frissons);
  • modification de l'apparence d'une incision postopératoire: rougeur, gonflement, saignement ou écoulement;
  • douleur au site de l'incision qui ne disparaît pas après la prise du médicament prescrit contre la douleur;
  • l'apparition d'une nouvelle tumeur, une décoloration de la peau, tout changement (couleur, saignement, démangeaisons, croissance) de grains de beauté déjà existants sur le site chirurgical ou dans un nouvel endroit.

Les cicatrices postopératoires peuvent atteindre des tailles significatives, mais la vie sauvée en vaut la peine.

Soins préventifs de la peau après le retrait du mélanome

Chaque patient ayant subi une intervention chirurgicale pour enlever un mélanome doit être soumis à des examens cutanés réguliers et, si nécessaire, à un test de dépistage des cellules cancéreuses. La fréquence des visites chez le médecin dépend de l'épaisseur de la tumeur retirée et de l'état général du patient, mais en règle générale d'au moins 1 à 2 fois sur 6 mois (tout au long de la vie). Les examens annuels ne doivent pas être négligés, car des récidives de mélanome peuvent être observées de nombreuses années après une opération réussie et il est préférable de les remarquer à temps. De plus, vous devez être en mesure de procéder à une telle inspection vous-même, afin de repérer des taupes nouvelles ou changeantes. Sur le bon déroulement de l'auto-examen devrait consulter votre médecin. Outre les examens, les méthodes prophylactiques comprennent la protection de la peau contre les dommages ultérieurs causés par le soleil.

L'élimination chirurgicale des métastases d'organes vitaux est impossible.

Ces mesures impliquent le port de vêtements de protection, de chapeaux, l’utilisation obligatoire d’un écran solaire.

L'élimination du mélanome au laser est la plus bénigne, mais la taille de la tumeur ne doit pas dépasser 5 mm

Nouvelles méthodes de traitement dites par les scientifiques (vidéo)

Traitement du mélanome après la chirurgie

Dans les cas graves de mélanome, après la chirurgie, d'autres traitements peuvent être nécessaires.

Les patients après une chirurgie reçoivent un traitement complexe et sont examinés annuellement par un médecin.

Tels que:

  • chimiothérapie. Cette méthode implique l'utilisation de produits chimiques spéciaux pour tuer les cellules cancéreuses;
  • radiothérapie. Cette méthode utilise la radiation pour tuer les cellules cancéreuses;
  • immunothérapie. Cette méthode est utilisée pour activer le système immunitaire du corps afin de lutter contre les cellules cancéreuses.
  • thérapie biologique. Ceci inclut l'utilisation de méthodes de thérapie génique, de vaccins anticancéreux et d'anticorps monoclonaux.

Mélanome après avoir enlevé les taupes

Créé le: 24 octobre 2017

Date de modification: 21 décembre 2017

La vie après le retrait du mélanome

Après le retrait du mélanome, le patient présente un risque de récurrence de la maladie. La formation de nouvelles tumeurs est également possible. Le mélanome qui s'est développé après le retrait d'un grain de beauté est soumis à un examen et au retrait le plus rapide.

Chez certaines personnes, après l'opération d'un mélanome, la tumeur peut être complètement détruite. Cependant, il y aura toujours un risque de récurrence de la maladie.

Chez d'autres patients, le mélanome peut être inopérable. Dans ce cas, vous devez être préparé à l'immunothérapie, à la thérapie ciblée, à l'utilisation de médicaments de chimiothérapie et à d'autres méthodes de traitement visant à limiter la croissance tumorale et à augmenter l'espérance de vie.

Apprendre à vivre avec le cancer n’est pas facile, car une personne doit changer complètement son mode de vie. Dans ce cas, il est très important de développer un tel plan avec votre médecin:

  • Calendrier indicatif des enquêtes et des tests nécessaires.
  • Planifiez les études qui pourraient être nécessaires, telles que le dépistage d'autres types de tumeurs et la détection précoce de complications possibles.
  • Liste des effets secondaires possibles du traitement.
  • Ce à quoi vous devez porter une attention particulière et quand consulter un médecin.
  • Régime alimentaire personnalisé et fréquence des repas.
  • Mode d'activité physique et liste des restrictions possibles.

Que faire après un retrait radical du mélanome?

Une fois le traitement terminé, les médecins continueront à surveiller étroitement le patient. Outre le risque de mélanome récurrent, d'autres complications peuvent survenir. La surveillance postopératoire de l’état du patient comprendra:

  • examen régulier de la peau et de l'état des ganglions lymphatiques - indépendamment et par un médecin;
  • Selon le stade de la maladie, des examens instrumentaux de contrôle peuvent être nécessaires (rayons X, PET, CT, etc.);
  • Dans certains cas, pour prévenir la récurrence du mélanome cutané, des techniques peuvent être appliquées à l'aide d'une radiothérapie (irradiation locale de la zone de l'anomalie tumorale), ainsi que des protocoles utilisant des préparations immunitaires.

Dans certains cas, après le traitement chirurgical du mélanome, des protocoles utilisant l’irradiation de la zone du défaut de la tumeur sont utilisés pour prévenir la récurrence locale de la tumeur. Cette approche, bien que non garantie pour réduire la fréquence des métastases à distance, mais, selon les statistiques, réduit la probabilité de récurrence locale.

Récemment, des méthodes sont activement introduites dans la pratique avec l'utilisation de la radiothérapie à intensité modulée, qui permet une focalisation maximale du rayonnement avec un minimum de dommages pour les tissus sains.

L'utilisation de la radiochirurgie stéréotaxique pour le mélanome métastatique permet d'irradier directement le tissu de la tumeur secondaire, ce qui limite le taux de croissance maligne.

L'utilisation d'immunopreparations et l'utilisation de la thérapie par cible dans le traitement des tumeurs courantes permettent dans 70% des cas de transférer les cellules tumorales dans un état "désactivé". Cela réduit l’intoxication, augmente la qualité et la durée de la vie.

Observation après excision du mélanome

La fréquence des examens de contrôle dépend du stade du processus tumoral. Après l'excision d'un mélanome au stade précoce, un examen physique est effectué tous les 6 à 12 mois pendant plusieurs années. En l'absence de symptômes alarmants, les intervalles entre les visites chez le médecin peuvent être prolongés. Inversement, si le patient a un grand nombre de grains de beauté, la fréquence des examens peut être augmentée.

Pour les mélanomes plus épais ou ceux qui se sont propagés hors de la peau, un programme d'examen type peut inclure des examens physiques tous les 3 à 6 mois pendant plusieurs années, après quoi les visites chez le médecin peuvent être moins fréquentes.

La vie après le retrait du mélanome devrait inclure une maîtrise de soi minutieuse. L'algorithme ABCDE a été développé pour l'auto-examen de la peau:

Est-il possible de réduire le risque de progression ou de récurrence du mélanome?

Un certain nombre de recommandations réduiront le risque de récurrence du mélanome ou de son évolution:

  • limiter l'exposition aux rayons ultraviolets (soleil, lit de bronzage);
  • examen mensuel de la peau (ABCDE);
  • régime alimentaire complet;
  • cesser de fumer;
  • éducation physique;
  • maintenir un poids normal.

A propos des compléments alimentaires

Il n’existe encore aucune preuve scientifique que la prise de compléments alimentaires, notamment de vitamines, d’oligo-éléments et d’ingrédients à base de plantes, aide à réduire le risque de récurrence ou à prévenir l’apparition de métastases après le traitement du mélanome. Cependant, dans certains cas, ces suppléments peuvent être recommandés en complément du régime alimentaire. Dans chaque cas, prenant une décision à ce sujet, il est conseillé de consulter votre médecin.

A propos du soutien psychologique

Les patients atteints de mélanome de la peau après une chirurgie ont souvent des questions:

  • Y aura-t-il une rechute après avoir enlevé les taupes?
  • Quelles sont les chances que le mélanome revienne?
  • Comment saurai-je si le cancer reviendra?
  • Que vais-je faire s'il revient?
  • Quand reviendra-t-il?

À cet égard, le traitement après l'élimination du mélanome devrait inclure l'assistance psychologique de spécialistes et le soutien de proches parents. Beaucoup d'entre eux devraient être aidés à apprendre à vivre dans l'incertitude. Malgré l'absence de signes visibles de rechute à ce stade, les patients doivent comprendre que la maladie peut reprendre à tout moment.

Algorithmes de maîtrise de soi après une intervention chirurgicale pour éliminer le mélanome

La Skin Cancer Foundation recommande d'examiner la peau tous les mois. Cela est particulièrement vrai pour les patients traités pour un mélanome. Cette approche permet de détecter les récidives et de détecter les modifications minimes de la peau aux premiers stades, augmentant ainsi les chances d'un traitement rapide.

Pour l'inspection, une source de lumière, 2 miroirs, un sèche-cheveux, 2 chaises, un schéma corporel, un crayon sont nécessaires.

Étape 1 Vous devez vérifier le visage, en particulier le nez, les lèvres, la bouche et les oreilles (à l'avant et à l'arrière de la surface). Il est recommandé d'utiliser un ou deux miroirs pour avoir une idée claire de la nature des changements. Étape 2 Examen approfondi du cuir chevelu à l'aide d'un sèche-cheveux et d'un miroir pour une visualisation plus approfondie de chaque zone. Étape 3 Examen attentif des mains: paumes et dos, peau entre les doigts et sous les ongles. Inspectez continuer au poignet pour examiner l'avant et l'arrière de l'avant-bras. Étape 4 Debout devant le miroir en pleine croissance, continuez d’examiner les épaules, les coudes et toutes les surfaces des avant-bras. N'oubliez pas d'examiner les aisselles. Étape 5 Ensuite, vous devez vous concentrer sur le cou, la poitrine et le torse. Les femmes devraient soulever leurs seins pour examiner la peau sous les seins. Étape 6 Le dos tourné vers un grand miroir, utilisez un miroir pour inspecter l’arrière du cou, les épaules, le haut du dos et les parties des membres supérieurs que vous ne pouviez pas voir aux stades précédents. Étape 7 À l’aide des deux miroirs, inspectez le bas du dos, les fesses et l’arrière des deux jambes. Étape 8 L'examen est effectué en position assise: chaque jambe doit être placée à tour de rôle sur une autre chaise ou sur une autre chaise. Utilisez un miroir pour inspecter les organes génitaux. Vérification des surfaces avant et latérales des jambes, des cuisses et des jambes, des chevilles, des surfaces postérieures des pieds et de la peau entre les orteils et sous les ongles. Inspection minutieuse de la plante des pieds et des talons.

Une telle étude régulière de la peau permettra d'identifier les changements pathologiques aux premiers stades.

Le développement de métastases après le retrait du mélanome peut être détecté après avoir examiné un oncologue et effectué des études spéciales (échographie, PET-CT, IRM). C'est pourquoi, après le traitement du mélanome, il est extrêmement important de surveiller régulièrement un spécialiste. Avec la progression de la maladie et l'apparition de formes communes, la question peut se poser: combien vivent après l'ablation du mélanome, compliqué de métastases à d'autres organes? Aujourd'hui, avec l'avènement de nouvelles méthodes progressives, le traitement des formes métastatiques de mélanome peut augmenter considérablement la durée et la qualité de la vie.

L'immunothérapie du mélanome métastatique avec l'utilisation d'inhibiteurs du point d'immunité a été utilisée avec succès pour le mélanome métastatique dans les cas où la tumeur ne peut pas être enlevée chirurgicalement.

Rechute de mélanome: méthodes de détection et principes de prévention

La rechute est le nom de toutes les tumeurs réémergentes situées près du rumen, mais on a observé récemment une augmentation du mélanome dans divers pays. En règle générale, la pathologie se produit chez les femmes jeunes et chez les hommes du moyen et du grand âge. Chez les hommes, la tumeur se forme sur le dos, chez les femmes - sur les jambes.

En Russie, 4 personnes sur 100 000 sont atteintes de mélanome. La tumeur est agressive, elle peut se développer à travers plusieurs couches du derme, traverser les vaisseaux sanguins, les ganglions lymphatiques, toucher différents organes internes. La mort survient dans environ la moitié des cas, mais si elle est faite correctement, les chances de guérison augmentent.

Après le retrait du mélanome, il est envoyé pour une analyse histologique spéciale. Les experts expliquent au patient comment bien soigner la plaie. La taille de la cicatrice dépend de la taille de la tumeur.

Mais indépendamment de cela, les règles de soins seront à peu près les mêmes.

Fréquence de diverses formes anatomiques et histologiques de récidives locales cliniques de mélanomes cutanés

Anaumsyg lui forme logique de néoplasmes récurrents

L'agent pathogène de la récidive locale clinique

Noeud simple à bords lisses

Accumulations multiples de cellules tumorales le long des vaisseaux et des nerfs

Le reste de la tumeur primitive

Plusieurs nœuds de forme irrégulière

Implantation de cellules tumorales dans la plaie

Nouvelles tumeurs primaires

Multiplicité primaire du processus tumoral

Combinaison de variants pathogénétiques

Qu'est-ce qui affecte la régénération

Afin d'accélérer le processus de régénération, il est nécessaire de prendre des complexes spéciaux de vitamines et de minéraux (prescrits par un médecin).

Après l'opération visant à éliminer le mélanome, il est nécessaire de prendre des mesures pour améliorer la régénération de la peau, à savoir:

  • Gardez le site postopératoire sec et propre.
  • Découvrez quel détergent vous devez utiliser sur le rumen laissé par la taupe enlevée.
  • Si le médecin après avoir pris un mélanome a recommandé de prendre des antibiotiques, il est impératif de le faire.
  • Une fois le traitement effectué, avant d'appliquer un bandage sur la plaie, une cicatrice est enduite d'une pommade antibiotique spéciale.
  • Évitez l’éducation physique, les mouvements brusques - les conséquences peuvent être désastreuses.

Complications possibles

En moyenne, les rechutes se produisent 32 mois après la détection de la première tumeur.

L'élimination du mélanome peut entraîner des complications:

  • Changement de couleur des grains de beauté ou apparition d'une nouvelle tumeur sur le site de l'opération ou à un nouvel endroit
  • Il peut y avoir des conséquences telles que des douleurs au site d'incision, que même les analgésiques ne soulagent pas.
  • Les signes d'infection sont des frissons ou de la fièvre.
  • Apparition de symptômes désagréables au lieu de la tache de naissance - écoulement, rougeur, saignement ou enflure.

Précautions de sécurité

La prévention principale après le retrait du mélanome est la prévention du rayonnement ultraviolet excessif.

Toute personne ayant retiré un mélanome devrait faire l'objet d'un test de récurrence et devrait faire l'objet d'un examen cutané régulier à domicile. La fréquence des visites chez un spécialiste peut être différente (selon les cas), mais pas moins de 1 fois sur 6 mois.

Ne négligez pas les inspections annuelles, car dans certains cas, des rechutes sont observées après des décennies. Il est important de pouvoir déterminer indépendamment le grain de beauté devant vous ou le mélanome. Un médecin vous dira comment apprendre à distinguer les tumeurs bénignes des tumeurs malignes. Les mesures préventives doivent protéger le derme de la lumière directe du soleil.

Après le traitement chirurgical, un autre traitement est nécessaire:

  • Chimiothérapie - utilisation de médicaments spéciaux qui combattent les cellules cancéreuses.
  • Thérapie biologique - utilisation d'anticorps monoclonaux, thérapie génique, vaccins.
  • Immunothérapie - un moyen d'activer le système immunitaire pour combattre la tumeur.
  • Radiothérapie - la radiation est appliquée.

Soins de la peau après la chirurgie

La plaie postopératoire est traitée quotidiennement pour réduire le risque de complications.

Si les soins de la peau après l’excision du mélanome sont anormaux, la tumeur peut se développer à nouveau.

  • Au lieu de l'ancienne marque de naissance restera une croûte. Il est strictement interdit de le mouiller pendant 5 jours.
  • Si la tumeur a été excisée du visage, veillez à ce qu'aucune crème, lotion ou autre produit cosmétique ne tombe dans le site de localisation.
  • Ne pas arracher la croûte. Elle devrait tomber toute seule.
  • Après la disparition de la croûte, une peau rose délicate apparaîtra à sa place - elle devrait être protégée de la lumière directe du soleil. Il est important de les empêcher d’entrer sur le site en été.
  • Matin et soir, appliquez un niveau élevé de protection UV sur la peau. Cet événement devrait avoir lieu jusqu'à ce que le site soit de couleur égale à celle du derme environnant.

Comment reconnaître une rechute

Le mélanome rechute car le cancer peut apparaître même lorsque les cellules affectées sont retirées des nouvelles cellules souches.

Le traitement peut être efficace, mais cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de récidive. Si vous constatez les symptômes suivants, le mélanome est réapparu:

  1. Il y a un rejet de la greffe.
  2. C'est devenu une infection.
  3. Il saigne.
  4. Il y avait une cicatrice sur le site de la plaie.

Comme dans le cas d'une tumeur de quatrième stade, le traitement du mélanome récurrent a rarement du succès, malgré le fait que son prix est assez élevé. Le traitement est souvent un traitement palliatif. Un certain nombre de patients ne reçoivent qu'un traitement palliatif, d'autres, sa méthode et d'autres méthodes combinées. Les méthodes suivantes peuvent être utilisées:

  • Chimiothérapie thermique - le médicament est injecté directement dans la tumeur.
  • Chirurgie pour éliminer la tumeur.
  • Chimiothérapie, radiothérapie ou thérapie biologique pour soulager les symptômes.

La récupération après une chirurgie dépend également d’un certain nombre de facteurs: quelle est la taille de la tumeur, son emplacement et d’autres facteurs. L'utilisation de greffes entraîne souvent un resserrement plus long de la cicatrice.

Comment reconnaître le mélanome (vidéo)

Quelle est l'efficacité de l'excision du mélanome

L'ablation chirurgicale (excision) du mélanome implique l'élimination totale du mélanome lui-même et de la zone de peau saine autour de celle-ci.

Si le diagnostic a été réalisé au stade initial, l'efficacité de la chirurgie est bonne. Dans ce cas, le procédé présenté peut guérir une tumeur à un stade ultérieur, même si les cellules cancéreuses ont affecté les ganglions lymphatiques.

Parfois, la chirurgie est utilisée pour soigner le mélanome métastatique. La tumeur elle-même, les ganglions lymphatiques et les cellules cancéreuses situées dans des tissus rapprochés doivent être retirés. Mais il n'est pas toujours possible de guérir une néoplasie. Néanmoins, la méthode chirurgicale donne toujours de bons résultats dans la plupart des cas.

Il est strictement interdit de se débarrasser des nevi ou des taupes par des méthodes traditionnelles sans consulter un médecin. Ne cautérisez pas le néoplasme avec des substances et ne les éliminez pas mécaniquement.

Si vous présentez des symptômes de dégénérescence de taches de naissance en une forme maligne, vous devez immédiatement contacter un oncologue.

Traitement après ablation de la tumeur

Si vous avez déjà reçu un diagnostic de mélanome, des visites de suivi régulières sont importantes.

On sait que toute intervention dans le corps affaiblit considérablement le système immunitaire. Par conséquent, avant l'opération, il est recommandé de prendre des teintures de ginseng, Rhodiola rosea, Eleutherococcus.

Après la chirurgie, vous devez boire de l'extrait liquide de levzei. Vous pouvez utiliser la teinture de Catrantus rose, mais avec prudence, des effets indésirables peuvent survenir au niveau du foie. Des métastases aident les teintures séchées d'écorce de sureau noir, de tremble et d'orme.

Après l'élimination du mélanome, il est important d'empêcher sa récurrence. Pour ce faire, vous devez respecter un certain nombre de mesures préventives afin de maintenir la cicatrice à l’état propre et sec. Il est important que la lumière directe du soleil ne tombe pas sur le site opéré. Parmi les complications possibles, une infection peut se développer, des saignements, des ulcérations, des frissons ou de la fièvre. Si les symptômes sont présents, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Résultats de survie à 5 ans de patients présentant diverses formes anatomiques et histologiques de récidives cliniques locales de mélanomes cutanés

Élimination du mélanome: caractéristiques, indications et contre-indications

Le mélanome est une formation maligne causée par un dysfonctionnement des cellules de la peau ou des muqueuses. Selon les statistiques, au cours de la dernière décennie, le nombre de patients a été multiplié par 15. Dans 90% des cas, la cause du cancer de la peau est l'exposition aux rayons UV. Diagnostiquer indépendamment la maladie est difficile, mais le dermatologue remarquera la présence d'une pathologie, déterminera le stade de la maladie et commencera à éliminer le mélanome.

Indications pour l'élimination du mélanome

Une action excessive du soleil sur les taupes existantes peut déclencher des processus malins.

Au cours des trois premières étapes, une seule incision est faite sur le site du processus tumoral avec élimination simultanée des ganglions lymphatiques et des tissus environnants. Il est fixé par le cours d'amélioration de l'immunité, de la chimiothérapie et de la radiothérapie pour éliminer les métastases à distance.

Le stade sévère est traité principalement par immunothérapie, en raison de la propagation des cellules tumorales à travers divers organes et leurs systèmes.

Symptômes indiquant un processus malin:

  • la taupe a des limites inégales et augmente considérablement de taille;
  • le pigment brun habituel se change en noir, des nuances rouges apparaissent;
  • démangeaisons dans la zone pigmentée.

Le mélanome peut être enlevé de deux manières: au laser et chirurgicalement.

Fonctions de suppression

La suppression du mélanome sous anesthésie locale à l’aide d’un chirurgien est considérée comme la meilleure option, à condition qu’elle soit de petite taille.

En plus des tissus pathologiques, ils sont propres et sains, situés à proximité, afin d’éviter les rechutes. Cette intervention laisse une cicatrice importante.

Le mécanisme d'action de l'élimination au laser ou de la thérapie photodynamique:

  1. Le jour de la procédure, la zone touchée est exposée à un laser pendant un certain temps. En plus des cellules cancéreuses, les vaisseaux adjacents sont détruits, la délivrance d'oxygène est bloquée, ce qui assure un meilleur succès du traitement.
  2. La tumeur s'effondre instantanément. L'effet de "l'évaporation" sous l'influence de l'énergie du CO2 fonctionne.
  3. La procédure est réalisée sans anesthésie, mais elle apporte un certain inconfort, à la demande du patient, il est possible de faire une anesthésie locale.

La méthode efficace a de nombreuses critiques positives et est largement utilisée en médecine en raison du grand nombre d'avantages:

  • profondeur de pénétration réglable du faisceau laser;
  • vous permet de nettoyer uniquement les cellules affectées; par exemple, il vaut mieux enlever la mélanose des lèvres avec un laser;
  • après la procédure, il n'y a pas de cicatrices ni de cicatrices;
  • Il n'y a pas de complications sérieuses, pour un résultat absolu, une approche suffit, sinon la seconde procédure n'entraîne pas de dommages pour la santé;
  • la récupération prend une courte période.

La chirurgie au laser dans la clinique est réalisée en ambulatoire.

Indications et contre-indications pour l'élimination du laser

L'élimination au laser du mélanome est montrée:

  • si une rechute se développe après d'autres traitements;
  • en cas de mélanose, lieux inaccessibles à une intervention médicale chirurgicale (bouche, lèvres, tête, visage);
  • avec mélanome des stades initiaux (zéro, premier, parfois deuxième);
  • la présence de métastases superficielles à distance.

Soins postopératoires et conséquences possibles

Après un traitement réussi, le pronostic ultérieur de la maladie dépend non seulement du verdict du médecin, mais également du patient. Une personne doit être examinée régulièrement par le médecin traitant et faire l’objet d’un test de détection de la présence de cellules tumorales.

Si la maladie n'est pas revenue au bout de plusieurs années de diagnostic, il n'est pas nécessaire d'arrêter les examens, car les rechutes apparaissent également après une douzaine d'années. Les signes de mélanome doivent être examinés pour auto-observation. La règle principale: protéger régulièrement contre les rayons ultraviolets intenses.

Lors de l'élimination du mélanome, les conséquences peuvent être les suivantes:

  • douleur intense sur le site de l'intervention;
  • fièvre, fièvre;
  • saignement d'un grain de beauté, inflammation et gonflement;
  • changer l'apparence d'une taupe.

Plus les lésions tumorales de mélanoblastome sont supprimées tôt, plus les chances de se débarrasser complètement de la maladie sont grandes et plus il est impossible de recourir à des méthodes de traitement critiques.

Comment se passe l'élimination du mélanome et quelles sont les conséquences de l'opération?

Le mélanome est une tumeur maligne de cellules pigmentaires conçues pour protéger le corps contre les rayons ultraviolets. À un moment donné, les cellules pigmentaires se régénèrent et deviennent des agresseurs des défenseurs. La cause exacte de la dégénérescence maligne des mélanocytes est inconnue.

Photo 1. Mélanome - le type de cancer dont la croissance est la plus rapide. Reporter la visite chez le médecin ne peut en aucun cas. Source: Flickr (wildmeadow).

Indications pour l'élimination du mélanome

La tumeur étant maligne, son apparence même est déjà une indication pour une intervention chirurgicale. Le retrait d'une tumeur maligne est une procédure obligatoire.

Le mélanome est une tumeur très agressive qui commence rapidement à se métastaser. Si vous ne l'enlevez pas à temps, il se répand rapidement dans tout le corps. La présence d'épidémies de cancer dans les organes internes indique le passage de la maladie au quatrième stade et à un pronostic très défavorable.

Toute formation de peau présentant des signes de mélanome doit être soigneusement examinée et, s’il existe des cellules malignes, être éliminée dès que possible.

C'est important! La seule contre-indication à la chirurgie dans ce cas est le quatrième stade du cancer et le risque élevé de complications postopératoires. Si les foyers tumoraux ont commencé à se développer dans les organes internes, la suppression du foyer principal est une opération palliative qui peut ne pas être effectuée.

Types d'opérations d'élimination du mélanome

Lors de la résection de la tumeur la chose principale - le respect des règles d'ablastie. Cela signifie que toutes les cellules atypiques doivent nécessairement être supprimées du focus.

Étant donné que le mélanome est un néoplasme superficiel, il peut être éliminé de deux manières: au laser ou par intervention classique.

Retrait laser

Ceci est une méthode relativement nouvelle de résection des tumeurs. Ses principaux avantages sont:

  • Indolore et sans effusion de sang;
  • La stérilité;
  • Risque minimal de complications postopératoires;
  • Une petite cicatrice ou l'absence d'effets résiduels;
  • Moins de contre-indications;
  • La rapidité de la procédure ne prend que quelques minutes.

Cependant, cette méthode de traitement a ses inconvénients. L'élimination au laser n'est utilisée que dans le premier stade de la maladie. De plus, lors de la résection, il n’existe aucune possibilité d’examen histologique du tissu prélevé.

La préparation

Avant l'opération, il est nécessaire de passer tous les examens afin d'établir avec précision le diagnostic et le stade de la maladie. Pour ce faire, passez un test sanguin général et biochimique, effectuez une biopsie du néoplasme et un examen histologique du matériel prélevé, faites une échographie de la cavité abdominale et du petit bassin, des radiographies des poumons.

Une préparation spéciale pour l'opération elle-même n'est pas nécessaire. Il est recommandé de ne pas bronzer au moins une semaine avant la procédure. L'opération est réalisée en ambulatoire sous anesthésie locale.

Comment est la procédure

La peau autour de la tumeur est découpée sous anesthésie. Après le début de son action, la procédure elle-même est effectuée.

Le manipulateur est positionné au-dessus du mélanome et inclus. Les rayons laser affectent les cellules tumorales avec précision sans endommager les tissus sains.

Après quelques minutes, les cellules atypiques sont détruites et la procédure est considérée comme terminée.

Comment prendre soin de la peau après la chirurgie

Après la chirurgie, il reste un petit défaut tissulaire dont les dimensions ne dépassent pas la taille de la tumeur enlevée. Le site d'intervention ne doit pas être exposé à l'eau et aux rayons ultraviolets pendant un mois. Il est recommandé de le couvrir avec du ruban adhésif.

Excision chirurgicale

Il s'agit d'un type classique d'élimination des tumeurs malignes, utilisé pour la résection des tumeurs cancéreuses. Il présente plusieurs avantages:

  • La possibilité d'une opération à n'importe quel stade (sauf dans les cas de métastases en croissance);
  • La capacité de mener une gamme complète de matériel de recherche enlevé
  • Avec la tumeur, il est possible de retirer les ganglions lymphatiques affectés.

Cette méthode est une opération chirurgicale complète, après laquelle il reste une cicatrice suffisamment grande. En outre, après le retrait habituel des complications se produisent souvent.

La préparation

Le complexe des examens ne diffère pas de ce qui est effectué avant la résection au laser du mélanome. En outre, des tests d'allergie pour les anesthésiques généraux sont effectués. Avant la chirurgie, il est recommandé d'aller à l'hôpital pour observer et recueillir un historique complet de l'anesthésie.

Comment est la procédure

L'anesthésiste effectue une anesthésie générale afin que le patient soit inconscient pendant l'opération. Le chirurgien au scalpel enlève non seulement le tissu du mélanome, mais également les ganglions lymphatiques à proximité, ainsi que 2 cm de tissu sain de chaque côté.

Une portion de tissu sain est immédiatement envoyée pour un examen histologique d'urgence. Les résultats sont obtenus lors de l'opération. S'il n'y a pas de cellules atypiques dans l'échantillon, la plaie peut être suturée. S'il y a - il est nécessaire de continuer à enlever les tissus.

La plaie est cousue, ce qui laisse un drainage et un pansement aseptique est appliqué par le haut. Après cela, le patient est retiré de l'anesthésie.

Comment prendre soin de la peau après la chirurgie

Après la chirurgie, il faut passer au moins une semaine à l'hôpital.

Pendant tout ce temps, il y aura un pansement stérile sur le site de l'opération, que le médecin changera tous les jours, en traitant la peau avec des antiseptiques.

Après 2-3 jours, le médecin va extraire le drainage, après 7-10 jours - enlever les points de suture. Après cela, le patient est déchargé.

La peau sur le site de l'opération pendant au moins un autre mois doit être traitée avec des solutions telles que le vert brillant, la bétadine ou la chlorhexidine et fermée avec des bandages.

La période de rééducation après le retrait du mélanome

La période de rééducation après le retrait au laser est d’environ 4 semaines, après l’excision chirurgicale - plusieurs mois avant la guérison complète des tissus. Après les avantages classiques ont besoin d'antibiotiques.

Si le stade de la maladie est plus élevé que le premier, après l'opération, il est nécessaire de suivre un traitement supplémentaire. À cette fin, on utilise la radiothérapie, la biologie ou la chimiothérapie. Dans chaque cas, le traitement ultérieur prescrit par un médecin. Cette thérapie peut durer un an ou plus.

Une fois le traitement terminé, le patient doit consulter l’oncologue au moins une fois tous les six mois. Cela est nécessaire pour suivre l'apparition d'une rechute.

Photo 2. En règle générale, après une intervention chirurgicale traditionnelle sur la peau, il reste une grande cicatrice. Source: Flickr (Samanta Tavares).

Nutrition pendant la période postopératoire

Un régime spécial après cette opération n'existe pas. Le patient est autorisé à utiliser tous les produits. Il faut veiller à ce que le nombre de calories consommées couvre les déchets énergétiques du corps. Un accent particulier devrait être mis sur les aliments protéinés.

En outre, il est important de surveiller les niveaux adéquats de fer, de magnésium, de potassium et de vitamines dans le corps. Cependant, ils ne doivent pas être utilisés comme additifs. Il est préférable d’utiliser des fruits et légumes frais, des aliments riches en vitamines et en micro-éléments.

C'est important! Les patients cancéreux ne peuvent pas manger d'additifs biologiques. Si au moins une cellule altérée reste dans le corps, des compléments alimentaires stimuleront sa reproduction et provoqueront la croissance d'une tumeur maligne.

Complications possibles

Après le retrait de la tumeur au laser, le risque de complications est minime. Peut-être l'apparition d'une brûlure du premier ou du deuxième degré sur le site de la manipulation.

Si l'excision chirurgicale a été réalisée dans le respect de toutes les règles de l'intervention chirurgicale, les complications sont également peu probables. Il peut y avoir divergence des coutures, perte de drainage, complications septiques telles que: suppuration de la plaie, abcès sur le site, phlegmon ou septicémie. Si les cellules tumorales sont laissés, la récurrence de la maladie est inévitable.

Rechute après chirurgie

Après le retrait, les rechutes se produisent assez souvent - dans environ 10% des cas, si l’on prend les statistiques du suivi à long terme après l’excision chirurgicale du mélanome.

Il est encore difficile de suivre les statistiques sur le retour de la maladie après l'élimination du laser, car il s'agit d'une méthode relativement nouvelle et la possibilité de rechute après 10 ans ou plus ne peut pas être retracée.

Il est supposé que l'élimination du laser protège plus efficacement contre la possibilité de récurrence de la maladie.

A Propos De Nous

Une forme de carcinome disponible pour la visualisation au stade initial de développement et avec une progression lente. Le cancer de Paget est une tumeur in situ dans la glande mammaire: il semblerait qu'il existe des conditions optimales pour réussir à se débarrasser de la maladie, mais un diagnostic tardif, le risque de récidive et une métastase précoce aggravent le pronostic de récupération.