Tumeurs de l'oreille moyenne: diagnostic et traitement

Les tumeurs de l'oreille moyenne comprennent un groupe de tumeurs bénignes ou malignes qui apparaissent dans les cellules de l'oreille. Cette pathologie parmi les cancers est assez rare. Le cancer de l'auricule est la tumeur la plus répandue, suivie d'une anomalie de l'oreille externe et l'oncologie de l'oreille moyenne est à la dernière place.

Causes de la maladie

Le plus souvent, la tumeur de l'oreille est déclenchée par une affection cutanée anormale. Il peut s'agir de brûlures, cicatrices, verrues, kératoses, polypes, maladies chroniques du derme. Une tumeur bénigne peut renaître en une tumeur maligne de l’oreille ou bien être le résultat d’une métaplasie cancéreuse.

Une tumeur bénigne de l'oreille est provoquée par une prolifération et une reproduction des cellules de l'élément structural de l'organe de l'oreille - la gaine du tronc nerveux, la paroi du vaisseau, le cartilage, la graisse sous-cutanée, la peau ou les os.

Les raisons de la forte hausse peuvent être:

  • Exposition radioactive constante ou soudaine;
  • Irradiation UV;
  • Exposition prolongée au rayonnement solaire;
  • Traumatisme au derme;
  • Inflammation de l'oreille.

C'est important! Selon les statistiques, les tumeurs malignes sont les conséquences de maladies antérieures.

Tumeur de l'oreille externe:

  • Facteur héréditaire;
  • Laryngite chronique;
  • L'eczéma;
  • Le psoriasis;
  • Lupus érythémateux systémique;
  • Après l'otite, les tumeurs cicatricielles;
  • Maladies pré-oncologiques.

Tumeur de l'oreille moyenne:

  • Otite moyenne chronique et adhésive;
  • Epitimpanit constant;
  • Rarement, la cause du développement de la tumeur est un tissu mésenchymateux, conservé chez le nouveau-né dans l’espace, au-dessus de la membrane tympanique.

C'est important! Les tumeurs de l'oreille externe se forment beaucoup plus souvent que celles de l'oreille moyenne. S'il se situe dans la zone de l'oreille moyenne, il s'agit alors du sarcome ou de ses variétés - rhabdomyosarcome, ostéosarcome, sarcome neurogène.

Types de tumeur de l'oreille moyenne

Bénigne

Cette anomalie de l’oreille est rare, elle se produit sur la coquille elle-même, dans le passage externe et dans l’oreille moyenne. La nouvelle croissance se développe progressivement et ne se fait pas sentir longtemps.

Une tumeur bénigne est divisée en plusieurs types:

  • Fibrome - il est formé à partir du tissu sous-cutané ou de la peau elle-même. La tumeur est située près de l'oreille, ou plutôt de l'ouverture de l'oreille. La couleur est similaire au derme, peut avoir une jambe. Dans l’enfance, le fibrome est doux au toucher et, chez l’adulte, il est ferme.
  • L'hémangiome fait référence à la formation vasculaire. Il a l'apparence d'une tache rouge-bleue ou rouge, ainsi que la forme d'un pois. Il est déterminé, en règle générale, dans l'enfance. Le lieu de naissance est le bord de la coque de l'oreille.
  • La formation de glomus apparaît à la place de l'accumulation de cellules nerveuses. Le plus souvent, les femmes souffrent de ce type de pathologie. Localisé à l'oreille moyenne. Si la thérapie n'est pas effectuée, la tumeur peut se développer dans l'oreille interne et l'os temporal.
  • L'ostéome est situé dans le processus mastoïdien et consiste en un tissu osseux. Les personnes souffrent de cette pathologie à un jeune âge.
  • Lipome. On l'appelle souvent un wen. Cela ressemble à une petite colline. La formation de tumeurs se produit dans les cellules adipeuses sous-cutanées. Le lipome ne se développe pas dans les tissus voisins et ne provoque pas de douleur.
  • Un papillome ou une verrue à la jambe se réfère à une croissance de la peau qui apparaît suite à une infection par le papillomavirus humain. Pendant longtemps, l'agent pathogène ne se fait pas sentir et ne cause pas de dommages, mais après avoir reçu un sol fertile, il commence à se développer rapidement. L'impulsion pour la manifestation du virus peut être - stress, fatigue, affaiblissement du système immunitaire, certains types de maladies chroniques.
  • Les taupes ou les naevus sont tous deux congénitaux et sont apparus plus tard. Ne peut être retiré qu'en cas de renaissance en oncologie.
  • Chondrome - une tumeur du tissu cartilagineux. Cela se développe lentement. Après la suppression peut apparaître à nouveau.
  • L'athérome apparaît après le blocage de la glande sébacée. Elle a des limites claires, forme arrondie. Doux au toucher, sans douleur. La localisation du lobe d'oreille.
  • Le névrome se développe à partir de la gaine du nerf auditif. Il survient plus chez les femmes et les enfants, entraînant des problèmes d'audition.

Après l'étude, selon les résultats de l'examen et de l'analyse histologique, un diagnostic est établi et un traitement est prescrit. Le traitement dépend du type de tumeur. La plupart des néoplasmes sont excisés à l'aide d'une intervention chirurgicale, les autres sont éliminés par congélation ou laser, ainsi que par rayonnement. Après la chirurgie, les patients doivent suivre un traitement antibiotique.

Malin

Le cancer secondaire de l'oreille est un grand danger pour la santé humaine, car ils se développent à partir de métastases d'autres formations. La lutte contre cette pathologie est longue et difficile.

Les tumeurs primaires sont des anomalies indépendantes, et avec un dépistage précoce de la maladie, le pronostic est positif.

Les tumeurs cancéreuses comprennent les néoplasmes suivants:

  • Le basilome apparaît à partir de la couche dermique supérieure. Il a un faible degré de malignité. Ne métastase pas, mais peut être répété. Visuellement semblable à un nodule ou à une plaque de couleur rose grisâtre. Situé près de l'oreille, peut se décoller, se couvrir de plaies et de croûtes.
  • Le mélanome apparaît à partir des cellules pigmentaires du derme. Il se caractérise par une croissance rapide des couches sous-cutanées et peut propager des métastases dans les systèmes lymphatique et circulatoire vers n'importe quel organe.
  • Le sarcome est situé dans l'oreille, l'oreille interne ou le conduit auditif. Cela se produit très rarement, le plus souvent chez les enfants.
  • Le carcinome épidermoïde est une tumeur de l'oreille plus commune. Les hommes plus âgés en souffrent le plus souvent.
  • L'épithéliome spinocellulaire est une lésion cutanée qui s'étend en profondeur et en largeur. Un ulcère peut survenir près du canal auditif ou sur le lobe, se dilatant progressivement dans la mâchoire, la cavité crânienne, dans la région des glandes salivaires et de l'oreille moyenne.
  • L'adénocarcinome est une tumeur du conduit auditif externe, qui provient des tissus glandulaires et se développe rapidement dans l'os de la tempe et de l'oreille moyenne.

Tous les cancers sont accompagnés d'une douleur intense pouvant pulser dans la zone de l'oreille, à donner à la tête. Au début, le syndrome douloureux survient périodiquement, puis prend un caractère permanent, il augmente la nuit. La douleur aux oreilles cancéreuses présente des symptômes tels qu'une brûlure, c'est-à-dire une sensation de brûlure.

Les tumeurs de l'oreille moyenne peuvent souvent être confondues avec une otite moyenne purulente - une fuite de pus ou d'ichor peut s'écouler du passage. Le patient se plaint que son oreille bat, il y a du bruit en lui, son audition diminue. Si la tumeur va à l'oreille interne, l'ouïe disparaît complètement.

Au fil du temps, les premiers signes commencent à s’aggraver avec d’autres symptômes:

  • Démangeaisons sévères et acouphènes irradiant vers la tête et le cou;
  • Des vertiges;
  • Augmentation de la croissance de la granulation et des rechutes précoces après le retrait;
  • Parésie du visage;
  • Les ganglions lymphatiques peuvent gonfler et devenir douloureux;
  • Des ulcères apparaissent dans le canal auditif;
  • La pigmentation de l'oreille est en train de changer;
  • Les nerfs sont touchés.

C'est important! Si la pulsation dans l'oreille est permanente et qu'il y a une douleur, vous devriez alors contacter un spécialiste.

Diagnostics

Il est plus facile de diagnostiquer des anomalies de l’auricule. Le médecin sera en mesure de déterminer la pathologie par vision visuelle de la tumeur et analyse histologique.

Le cancer de l'oreille moyenne est détecté par otoscopie. Avec l'aide de la sonde, les sondes spécialisées

éducation, morceaux de tissus excisés pour analyse.

Le diagnostic est effectué en utilisant certaines méthodes.

  • Otoscopie - examen externe avec un miroir spécial et un illuminateur frontal ou un réflecteur.
  • Rayon X - l'utilisation des rayons X est une étude qui identifie la pathologie de la zone interne.
  • La tomodensitométrie - avec cette méthode, les rayons X traversent une personne et aident à créer des «tranches» indiquant la présence ou l'absence d'anomalies.
  • IRM ou imagerie par résonance magnétique. Avec ce diagnostic, on peut examiner en détail l’état des organes internes du patient, y compris l’ensemble de l’organe auditif, sans intervention de l’organe interne.
  • L'audiométrie diagnostique l'audition.
  • La biopsie et l'histologie peuvent aider à identifier une tumeur bénigne ou maligne.
  • Le diagnostic différentiel est difficile aux premiers stades de la maladie, quand il est difficile de distinguer l'oncologie de l'éducation bénigne et des autres maladies de l'oreille.

Traitement

Le choix du traitement dépend directement du type de tumeur, du stade de la maladie et du site de localisation. Si la pathologie a un processus limité, alors une radiothérapie à foyer rapproché est utilisée. Parfois, ils ont recours à la cryodestruction et au laser. La radiothérapie est souhaitable à utiliser avant la chirurgie.

Le traitement de l'oncologie de l'oreille moyenne est combiné:

  • L'intervention chirurgicale est considérée comme la principale méthode de lutte contre l'oncologie. Pendant l'opération, l'excision de l'os temporal est réalisée ou une mastoïdectomie élargie est réalisée avec enlèvement du tissu cartilagineux, de la tumeur elle-même et partiellement de l'os crânien.
  • La chimiothérapie est prescrite dans les cas où le cancer est déjà à un stade avancé.
  • La radiothérapie est utilisée pour traiter le sarcome, le mélanome et d'autres types de formations.
  • La cryodestruction permet la congélation à l'azote. La radiothérapie utilise des rayonnements ionisants dans la lutte contre le cancer.
  • Cautérisation - à l'aide de la coagulation par le diacate, les cellules cancéreuses sont touchées.
  • Le grattage est utilisé pour les tumeurs de petite taille.

C'est important! Le traitement précoce du cancer de l'oreille donne un résultat favorable. Afin de ne pas rater le stade initial de la maladie, il convient de porter une attention particulière à tout changement dans le corps, que ce soit un signe de pulsation dans l'oreille, des démangeaisons ou des douleurs. L'essentiel est de poser un diagnostic, d'identifier la maladie et de respecter l'intégralité du plan de traitement, pour ensuite garantir un effet positif.

Tumeur de l'oreille

Quelle est la tumeur d'oreille -

Une tumeur à l'oreille est un groupe de néoplasmes bénins ou malins qui se forment et se localisent dans les tissus de l'oreille externe et moyenne. Parmi tous les cancers, il n'est retrouvé que dans 1 à 2% des cas. Le cancer de l'auricule est la tumeur la plus fréquente, la lésion de l'oreille externe est en deuxième place, l'oreille moyenne cède le moins de place possible aux tumeurs. La tumeur à l'oreille présente différents symptômes, qui dépendent du type de tumeur, de l'emplacement et de la zone de prévalence. Les principaux symptômes sont les suivants: perte d'audition, douleur et bruit dans l'oreille, troubles vestibulaires, saignements purulents du conduit auditif, parésie du nerf facial.

Ce qui déclenche / cause les tumeurs de l’oreille:

En règle générale, le développement de tumeurs de l'oreille externe provoque des affections pathologiques de la peau (blessures, cicatrices, dermatite chronique, brûlures, verrues, kératose, polypes du nez et des oreilles, cicatrices du tissu auriculaire). La prévalence de plus de lésions cancéreuses que les mélanomes et les sarcomes, basaliomes (carcinome basocellulaire). La auricule est souvent sensible aux lésions cancéreuses, rarement dans le conduit auditif externe, à savoir que, dans sa partie cartilagineuse, les tumeurs sont rarement formées. Avec sa croissance, une tumeur maligne envahit les zones adjacentes. Parfois, les métastases se développent dans les ganglions lymphatiques cervicaux régionaux. Les tumeurs malignes de l'oreille sont le résultat d'une métaplasie maligne ou de la réincarnation d'une tumeur bénigne de l'oreille.

Une tumeur bénigne de l'oreille se forme sous l'action de facteurs provoquant la croissance excessive et la reproduction de cellules de tout élément structurel de l'oreille externe ou moyenne (peau, tissu adipeux sous-cutané, cartilage, os, paroi vasculaire, gaine du tronc nerveux).

Les facteurs qui affectent la croissance des tumeurs dans l’oreille comprennent: les effets radioactifs aigus ou chroniques, les blessures à l’oreille, le rayonnement ultraviolet excessif, l’exposition prolongée au rayonnement solaire, les maladies inflammatoires de l’oreille. Les statistiques indiquent que les tumeurs malignes sont les conséquences de maladies antérieures. Pour les tumeurs de l'oreille externe, il s'agit de la laryngite chronique, prédisposition héréditaire aux maladies oncologiques, à l'eczéma, au psoriasis, aux maladies précancéreuses, au lupus érythémateux systémique, qui endommagent l'oreillette; changements cicatriciels après une otite externe. L'apparition de tumeurs dans l'oreille moyenne est affectée par une otite moyenne chronique, un épitimpanite chronique, une otite moyenne adhésive. Dans des cas exceptionnels, la tumeur de l'oreille se développe à partir du tissu mésenchymateux qui reste chez le nouveau-né dans l'espace percuté.

Les tumeurs malignes de l'oreille moyenne sont moins fréquentes que les tumeurs de l'oreille externe. Avec la localisation des tumeurs dans l'oreille moyenne, le sarcome et ses types sont plus fréquents - rhabdomyosarcome, sarcome neurogène, ostéosarcome, chondrosarcome, qui se manifestent chez les enfants de moins de 10 ans.

Les tumeurs malignes de l'oreille moyenne se développent après une otite moyenne chronique, des polypes et des granulations, une suppuration persistante, après une cautérisation régulière et le retrait du tissu de granulation.

Pathogenèse (que se passe-t-il?) Au cours d'une tumeur à l'oreille:

Les tumeurs de l'oreille sont divisées en bénigne et maligne. Les tumeurs bénignes se développent lentement et développent rarement des métastases. Par la nature histologique de la tumeur est le plus souvent représenté par les types suivants:

  • Papillomes - en termes de prévalence, il s'agit de la tumeur la plus courante de l'oreille externe. Il n'est formé que sur l'auricule et le conduit auditif externe. Les papillomes peuvent être congénitaux et acquis d’origine. Les papillomes se développent lentement et sont petits.
  • Nevi sont des taches de naissance associées au développement de cellules pigmentaires, ainsi que des gaines auxiliaires de nerfs, situées dans l'épaisseur du derme. Nevi varient en taille, forme et couleur.
  • Les fibromes sont une tumeur généralement localisée sur le lobe de l'oreille, sur le site de ponction pour porter des boucles d'oreilles ou dans l'ouverture du conduit auditif externe. Les fibromes se développent à partir de cellules du tissu conjonctif
  • Les lipomes sont des néoplasmes bénins formés à partir de tissu adipeux. Le plus souvent, le lipome se trouve dans le tissu sous-cutané. La maladie a des rechutes fréquentes.
  • Le chondrome est une maladie rare localisée dans le cartilage de l'oreille.
  • Les adénomes sont des tumeurs bénignes qui se développent à partir de l'épithélium des glandes de la muqueuse de la cavité tympanique et ont la forme d'un nodule arrondi.
  • Les hémangiomes sont des maladies courantes de l'oreille externe. Les hémangiomes sont localisés à l'oreille externe, moyenne et interne. Ces tumeurs ont une croissance lente et un puissant effet destructeur sur les tissus environnants, elles vont donc bien au-delà du pavillon. Ils peuvent causer des saignements abondants. Les hémangiomes se développent dans l'épaisseur de l'auricule et dans la direction du conduit auditif externe, fermant la lumière.
  • Les ostéomes sont une tumeur bénigne qui se développe à partir d'une couche compacte de la paroi postérieure de la partie osseuse du conduit auditif externe. Les ostéomes pénètrent dans le processus mastoïdien. Avec cette maladie, des rechutes fréquentes sont possibles.
  • Les mélanomes sont une tumeur maligne qui présente des métastases à développement rapide. Le mélanome de la peau est formé de cellules contenant de la mélanine.
  • Sarcome - a une croissance intense et une propagation rapide à l'oreille moyenne.
  • Le cancer de l'auricule est la tumeur maligne la plus répandue.
  • L'épithéliome spinocellulaire est un néoplasme à croissance rapide. Sur l’auricule a l’apparence d’une formation verruqueuse avec une base large, qui saigne avec le moins de blessures possible. Si cette tumeur est située dans le canal auditif, elle présente l’apparence d’une croissance ou d’une érosion en forme de rein, ainsi qu’un processus diffus qui capture l’ensemble du canal auditif.
  • Le basaliome de l'oreille est une tumeur qui se développe lentement et présente des métastases tardives. Si cette tumeur est localisée dans le pavillon, elle ressemble alors à un ulcère ou à une formation plate et cicatricielle. Si le carcinome basocellulaire est situé à l'endroit où le pavillon est attaché au crâne, il est alors possible de procéder à son amputation partielle ou complète.

Les tumeurs malignes sont primaires (la tumeur se forme dans l'une des sections de l'oreille) et secondaires (la tumeur se développe dans l'oreille à partir d'organes rapprochés ou apparaît par la pénétration de métastases). Les métastases des tumeurs malignes touchent le plus souvent les ganglions lymphatiques régionaux du cou et de la zone okolosheynoy, ainsi que les os temporaux, zygomatiques et autres du crâne, les glandes salivaires.

Symptômes des tumeurs aux oreilles:

Le cancer de l'auricule se présente sous deux formes: ulcéreuse et exophytique (tumeur). L'apparition d'un ulcère plat avec une marge dense dentée infiltrée est caractéristique de l'ulcère. Ensuite, l'effondrement des tissus suit, il ressemble à de l'eczéma avec des croûtes tombantes, puis le cartilage de la coquille et même l'os du processus mastoïdien sont exposés. Dans le cas d'un carcinome basocellulaire, ce processus peut prendre des années.

Des nodules verruqueux exophytiques (croissance tumorale) sont observés sur une large base infiltrée solide, parfois ils ressemblent à des granulations pâles, et ils se différencient donc de l'otite à granulation externe, et parfois, par exemple, à une otite moyenne chronique purulente, comme conséquences.

Les tumeurs malignes de l'oreille moyenne se développent très rapidement. Leurs premiers symptômes ressemblent aux symptômes classiques de l'otite chronique suppurée chronique, notamment la perte d'audition et les pertes purulentes constantes. Au fil du temps, ces symptômes sont aggravés par un autre symptôme: douleur intense, démangeaisons et acouphènes se propageant au cou et à la tête, vertiges, odeur sanguinolente, perte auditive neurosensorielle, croissance accrue par granulation et rechute rapide après retrait, parésie du nerf facial, gonflement et gonflement de la région. ganglions lymphatiques, hypertrophie et sensibilité des ganglions lymphatiques cervicaux, polypes, ulcères du conduit auditif, pigmentation de l'oreille (avec mélanome), lésion nerveuse.

L'évolution précoce du cancer de l'oreille ne diffère pas de la clinique des otites purulentes. Dès que la tumeur commence à progresser, affectant la cavité tympanique, la douleur augmente, des saignements se produisent, une parésie des muscles du visage, des vertiges dus à des lésions nerveuses. Le cancer de l'oreille peut entraîner la mort par complications intracrâniennes.

Diagnostic des tumeurs de l'oreille:

Le diagnostic repose sur l'examen otoscopique réalisé, l'analyse des symptômes, ainsi que sur un certain nombre d'études:

  • L'otoscopie est une méthode d'examen du conduit auditif externe et du tympan (et de sa perforation et de la cavité tympanique) à l'aide d'un miroir auriculaire et d'un réflecteur frontal ou d'un illuminateur.
  • Les rayons X - une méthode de diagnostic utilisant les rayons X, montre l'utilisation de la pathologie de la structure interne des corps opaques.
  • La tomodensitométrie (CT) est une méthode de transmission des rayons X. Avec la tomodensitométrie, des images de «tranches» sont créées pour montrer la présence ou l'absence de pathologies.
  • L'imagerie par résonance magnétique est une méthode de recherche qui vous permet de visualiser une image détaillée de l'état des organes de l'audition sans intervention interne.
  • L'audiométrie est une méthode de diagnostic de la perception auditive.
  • Biopsie et examen histologique du tissu tumoral - détermine le processus bénin ou malin d'une tumeur. Lorsqu'une biopsie est effectuée, un certain morceau de tissu de la zone touchée ou de la formation de la tumeur est prélevé lors de son examen histologique ultérieur au microscope.
  • Le diagnostic différentiel n’est difficile qu’au début de la maladie, lorsque le cancer est difficile à distinguer des tumeurs bénignes (athérome, fibromes, kystes dermoïdes, cicatrices chéloïdes), ainsi que des neurofibriomes, des lymphangiomes, des granulomes infectieux, la télangiectasie, une otite chronique, une otite chronique, une tuberculose, et un traitement ultérieur.

Traitement pour les tumeurs de l'oreille:

Le choix des méthodes de traitement des tumeurs de l'oreille dépend du type, du stade et de la forme, ainsi que de la présence de métastases tumorales. Avec des processus limités, la radiothérapie à foyer rapproché est utilisée, dans certains cas, une irradiation au laser et une cryodestruction. La radiothérapie est effectuée avant l'opération. Après cela, une chimiothérapie est prescrite. En cas de tumeurs étendues, une résection de la zone touchée est réalisée.

Le traitement des tumeurs de l'oreille moyenne a des résultats favorables. Pour le traitement du néoplasme de l'oreille moyenne, la télégammathérapie, les opérations avancées sur l'os temporal et la chimiothérapie sont utilisés. Le traitement du cancer de l’oreille est souvent combiné, c’est-à-dire qu’il existe plusieurs méthodes:

L'ablation chirurgicale est le traitement principal des tumeurs de l'oreille. En cas d'ablation chirurgicale, une résection sous-totale de l'os temporal ou une mastoïdectomie prolongée est réalisée. Dans de telles opérations, la tumeur, les tissus cartilagineux qui l’entourent et une partie des os du crâne sont enlevés. En cas de métostase, les ganglions lymphatiques cervicaux sont enlevés. Pour les tumeurs malignes, une chimiothérapie et une radiothérapie sont utilisées en plus de l'opération.

La chimiothérapie - est effectuée pour les tumeurs avancées. On prescrit au patient des médicaments anticancéreux - des cytostatiques.

La radiothérapie - utilisée dans le traitement du sarcome, du mélanome et d'autres types de tumeurs. La radiothérapie est associée à d'autres traitements.

La cryodestruction d'une tumeur est une méthode de congélation de tissus à l'azote. Avec une exposition locale à de basses températures, les cellules cancéreuses meurent. Le plus souvent, cette méthode est utilisée pour les mélanomes de l'oreille.

La radiothérapie est une méthode de traitement par rayonnements ionisants.

Cautérisation - une méthode de diacatecoagulation, utilisée pour affecter les cellules cancéreuses.

Raclage - cette méthode est utilisée lorsque la tumeur est petite. Mais avec cette méthode, la probabilité de rechute est élevée.

Lors de toute intervention, le but des médecins est non seulement de soigner le patient, mais également de produire un effet esthétique. Ainsi, pendant la période opératoire, après le retrait des tumeurs de l'oreille externe, le patient doit subir une chirurgie plastique réparatrice pour améliorer l'apparence de la zone touchée.

Avec un diagnostic opportun et un traitement précoce, le patient est prédit des résultats favorables du traitement, à un stade avancé - le cancer est presque incurable.

Prévention des tumeurs aux oreilles:

La prévention des tumeurs de l'oreille est l'examen annuel du patient à risque, afin de détecter les récidives ou les premiers stades de l'apparition de nouvelles tumeurs de l'oreille externe et moyenne. La prévention du cancer est le traitement des principales maladies qui provoquent la croissance de tumeurs (cicatrices de traumatismes, eczéma, papillome, polypes du nez, des oreilles, etc.). Tous les patients sont dans le registre des dispensaires, où ils sont surveillés en permanence par des médecins.

Les familles vivant dans des zones industrielles où le minerai de nickel est extrait, raffiné, devraient changer de lieu de résidence pour devenir une région écologiquement propre afin de prévenir le cancer.

Quels médecins devraient être consultés si vous avez une tumeur de l'oreille:

Quelque chose te tracasse? Voulez-vous connaître des informations plus détaillées sur les tumeurs de l'oreille, leurs causes, leurs symptômes, les méthodes de traitement et de prévention, l'évolution de la maladie et son régime alimentaire après celle-ci? Ou avez-vous besoin d'une inspection? Vous pouvez prendre rendez-vous avec un médecin - la clinique Eurolab est toujours à votre service! Les meilleurs médecins vous examineront, examineront les signes extérieurs et vous aideront à identifier la maladie en fonction des symptômes, vous consulteront et vous fourniront l'aide et le diagnostic nécessaires. Vous pouvez également appeler un médecin à la maison. La clinique Eurolab est ouverte 24 heures sur 24.

Comment contacter la clinique:
Le numéro de téléphone de notre clinique à Kiev: (+38 044) 206-20-00 (multicanal). Le secrétaire de la clinique vous choisira un jour et une heure convenables pour la visite chez le médecin. Nos coordonnées et directions sont indiquées ici. Regardez plus en détail tous les services de la clinique sur sa page personnelle.

Si vous avez déjà effectué des études, assurez-vous de prendre leurs résultats pour une consultation avec un médecin. Si les études ne sont pas effectuées, nous ferons tout ce qui est nécessaire dans notre clinique ou avec nos collègues d’autres cliniques.

Et vous Vous devez faire très attention à votre santé en général. Les gens ne prêtent pas suffisamment attention aux symptômes des maladies et ne réalisent pas que ces maladies peuvent être fatales. Il existe de nombreuses maladies qui, au début, ne se manifestent pas dans notre corps, mais finalement, il est malheureusement trop tard pour les soigner. Chaque maladie a ses propres signes, manifestations externes caractéristiques - les soi-disant symptômes de la maladie. L’identification des symptômes est la première étape du diagnostic des maladies en général. Pour ce faire, il vous suffit de passer par un médecin plusieurs fois par an, non seulement pour prévenir une terrible maladie, mais également pour maintenir la santé de votre esprit et de votre corps.

Si vous souhaitez poser une question à un médecin - utilisez la section de consultation en ligne, peut-être y trouverez-vous des réponses à vos questions et lisez des conseils pour prendre soin de soi. Si vous êtes intéressé par des critiques sur les cliniques et les médecins - essayez de trouver les informations voulues dans la section Tous les médicaments Inscrivez-vous également sur le portail médical Eurolab pour vous tenir au courant des dernières nouvelles et mises à jour du site, qui vous seront automatiquement envoyées par courrier.

Tumeurs de l'oreille: diagnostic, traitement et prévention

Le cancer de l'oreille est l'une des conditions oncologiques les plus rares. De telles tumeurs sont en pratique très rares.

Les tumeurs de la région de l’oreille sont considérées comme l’une des plus dangereuses car elles se caractérisent par un développement rapide et de nombreuses métastases qui se propagent du crâne aux organes les plus proches: ganglions lymphatiques, mâchoire.

Le danger de telles métastases réside dans ses effets néfastes sur les os du crâne et du cerveau. Le plus souvent, l'oncologie affecte le pavillon de l'oreille, moins souvent - l'oreille externe, et dans des cas exceptionnels, le cancer est localisé dans l'oreille moyenne.

Types de cancer de l'oreille

Les experts identifient plusieurs classifications de l’oncologie auriculaire. Le cancer de l'oreille peut être d'origine maligne et bénigne. Les tumeurs malignes de l'oreille comprennent:

  • Les sarcomes sont des tumeurs rares, ils se caractérisent par une croissance et un développement lents, ils sont étroitement liés aux tissus sur lesquels ils se développent, ne provoquent pas de processus adénopathiques et finissent par s'ulcérer;
  • Mélanomes - une telle tumeur est formée de pigment de nevi (moles) ou de cellules cutanées, caractérisée par une croissance diversifiée, à la fois en profondeur et au-dessus et à la surface de la peau. Avec l’augmentation de la profondeur des dommages, le pronostic s’aggrave. Les mélanomes sont particulièrement dangereux dans les métastases orageuses et relativement précoces, principalement dans les ganglions lymphatiques, moins fréquemment par voie hématogène vers d'autres organes. Le plus souvent, les représentantes sont touchées.
  • Les carcinomes - une tumeur plutôt rare qui se développe dans le conduit auditif externe, a tendance à germer dans la région de l'oreille moyenne, a un caractère rapidement évolutif et est capable de détruire les os du temple;
  • Le carcinome épidermoïde est considéré comme la tumeur la plus fréquente, qui se développe principalement chez les hommes âgés en même temps que les modifications atrophiques de la peau, l’eczéma ou la kératose sénile (kératinisation excessive de la peau). Se distingue par une croissance lente, un long processus de désintégration et une ulcération. Il est capable de se développer dans le passage externe de l'oreille, puis dans la glande salivaire, la région de l'oreille moyenne et la cavité crânienne.
  • Le carcinome basocellulaire se caractérise par un faible taux de malignité, une croissance lente et des processus ulcératifs. Il a une nature récurrente et n’est pas sujet aux métastases. Plus fréquent chez les hommes plus âgés.

Quant aux formations bénignes, elles constituent un grand groupe:

  • Nevi - comme les experts appellent des taupes ou des taches de naissance, résultant du développement excessif des cellules pigmentaires;
  • Les fibromes se forment principalement sur le lobe de l'oreille, généralement à l'endroit où ils percent les boucles d'oreilles, moins souvent que des tumeurs similaires se développent dans d'autres parties de l'oreille. La taille de telles formations peut atteindre les paramètres de la noisette;
  • Adénomes - nodules formés à partir de tissus épithéliaux glandulaires;
  • Les papillomes - qui surviennent le plus souvent et ne se développent que sur la coquille et le bas-oreille externe, se caractérisent par un développement lent et une petite taille;
  • Lipomes - se développent à partir de tissu adipeux, se forment dans les couches de tissu sous-cutané et se caractérisent par de fréquentes rechutes;
  • Ostéomes - sont formés à partir du tissu osseux de l'oreille externe, diffèrent par leur caractère récurrent;
  • Les hémangiomes sont considérés comme des tumeurs courantes de l'oreille externe. Ils se développent lentement, s'étendant souvent au-delà de l'oreille, développant considérablement et détruisant les tissus environnants. Peut causer des saignements abondants.

Cette photo montre une tumeur cancéreuse de l'oreille - carcinome basocellulaire

Il existe une classification des tumeurs en fonction de leur structure:

  1. Végétatif solitaire;
  2. Ulcératif;
  3. Ulcératif-infiltrant.

En outre, les tumeurs de l'oreille, en fonction de la structure histologique, sont divisées en:

  • Sarcomes - éducation arrondie noueuse de couleur blanc-jaune;
  • Carcinome basocellulaire - semblable aux cicatrices ou aux ulcères;
  • Épithéliomes spinocellulaires - il s’agit de la tumeur maligne à la croissance la plus rapide. Elle prend généralement la forme d’une verrue et se situe sur la coquille de l’oreille.

Les tumeurs de l'oreille sont classées par leur localisation:

  1. Tumeur de l'enveloppe de l'oreille - diagnostiquée dans plus de 80% des cas cliniques d'oncologie de l'oreille;
  2. Formations tumorales de l'oreille externe - retrouvées dans près de 15% des cas;
  3. L'oncologie est rarement localisée dans l'oreille moyenne - environ 4% de toutes les structures de l'oreille.

Degrés de distribution

Il y a quatre cancers de la localisation de l'oreille:

  • Grade I - ulcère ou tumeur de petite taille (pas plus de 5 mm), localisée uniquement sur les tissus cutanés;
  • Grade II - les processus tumoraux se propagent au tissu cartilagineux de l'oreille, le détruisant;
  • Grade III - l'oreille externe est pleinement impliquée dans les processus tumoraux, une adénopathie se développe;
  • IV degré - l'oncologie s'étend aux ganglions lymphatiques cervicaux.

Causes de développement

Les tumeurs bénignes de la localisation de l'oreille sont causées par des processus pathogéniques qui entraînent un développement et une division rapides des cellules. Il s'agit généralement de tissu adipeux, cutané, osseux ou cartilagineux, vasculaire.

Les tumeurs malignes sont associées à des processus métaplasiques malins dans les tissus. De plus, les processus cancéreux dans l'oreille se développent souvent à la suite de la dégénérescence des tumeurs bénignes.

Les experts identifient plusieurs facteurs pathogènes conduisant au cancer de l'oreille:

  • Eczéma chronique de la localisation de l'oreille;
  • Pathologies de l'oreille de forme chronique négligée;
  • La présence de maladies précancéreuses;
  • Prédisposition héréditaire à l’oncologie, présence de parents sanguins atteints d’un cancer de l’oreille;
  • Laryngite chronique;
  • Polypes dans les organes ORL;
  • Exposition aux ultraviolets ou aux radiations;
  • Lupus, processus psoriasiques;
  • La présence de cicatrices post-traumatiques dans les oreilles.

Premiers signes

Le tableau clinique de l'oncologie dépend de son type et de son degré de malignité. Toute éducation inhabituelle peut être oncologique. Un oncologue expérimenté avec un examen de routine peut déterminer le type d’éducation.

La localisation de l'éducation est également importante. Le cancer de l'oreille moyenne et externe se caractérise par les symptômes suivants:

  1. Douleur d'oreille irradiant vers la mâchoire ou la tête;
  2. Mal de tête avec vertige;
  3. Douleur brûlante à l'oreille;
  4. Perte auditive, sentiment de congestion;
  5. Des démangeaisons;
  6. Écoulement mucopurulent de l'oreille;
  7. Odeur putride de l'oreille;
  8. L'apparition de saignements, polypes ou ulcérations;
  9. Ganglions lymphatiques enflés.

Au début du processus oncologique, le syndrome douloureux est périodique, mais avec le développement ultérieur du cancer, il acquiert une signification constante et paroxystique.

Si la tumeur est située dans la cavité tympanique, le patient s'inquiète de signes tels que:

  • Syndrome douloureux;
  • Perte auditive progressive;
  • Bruits parasites.

Diagnostic de l'oncologie de la région de l'oreille

Pour diagnostiquer les processus oncologiques dans les oreilles, il est nécessaire de contacter un oto-rhino-laryngologiste et un oncologue, qui prescrivent les procédures nécessaires au patient:

Traitement

Les médecins considèrent la préservation de l'audition comme le principal objectif de la thérapie, pour laquelle diverses techniques chirurgicales sont utilisées. L'utilisation de certaines méthodes dépend de la nature de l'éducation, de son degré de distribution et de son stade de développement.

Méthode chirurgicale

Lorsque le cancer de l'oreille est souvent utilisé méthode chirurgicale impliquant l'ablation partielle de l'os temporal. Une telle opération s'appelle résection de sous-total. Il supprime également le cartilage proche de la tumeur et le cancer lui-même, en d'autres termes, une opération de mastoïdectomie.

Avec une petite taille de la tumeur, on a recours au curetage, mais cela peut entraîner des rechutes. Dans la mise en œuvre des actions opérationnelles, les chirurgiens suivent strictement les principes ablastiques qui empêchent la propagation du cancer par la circulation sanguine.

Radiothérapie

L'une des méthodes efficaces de traitement des processus tumoraux est l'irradiation aux rayons X, qui exerce un effet suppresseur sur la croissance de l'éducation.

De plus, le rayonnement peut être une radiothérapie ou une méthode haute tension. Ce traitement est généralement utilisé contre les mélanomes, les sarcomes et d'autres cancers. Parfois, cette thérapie est prescrite à des patients inopérables pour faciliter l'évolution du cancer aux derniers stades de l'oncologie.

Chimiothérapie

Cette méthode implique la prise de médicaments anticancéreux du groupe des cytostatiques. Elle est considérée comme la principale technique thérapeutique dans le traitement de l'oncologie de l'oreille, car elle contribue à l'inhibition de la croissance et au développement ultérieur du processus tumoral. En cas de métastase à distance, une chimiothérapie systémique est indiquée.

Cryodestruction de la tumeur

Habituellement utilisé dans les cas où l'oncologie est située dans l'oreille externe ou moyenne. La technique consiste à congeler la formation par exposition à l'azote liquide, entraînant la mort des cellules cancéreuses.

Radiothérapie

Cette technique implique l'utilisation d'un traitement ionisant corpusculaire lorsque l'oreille est traitée avec un appareil spécial émettant des rayons gamma (Cyber ​​Knife ou Gamma Knife).

Moxibustion

La base de ce traitement repose sur les principes de la diathermocoagulation, lorsque les tissus sont exposés à un courant électrique à haute fréquence. Ce traitement est sans contact et sans contact. La procédure est similaire à la radiothérapie, seule la fréquence actuelle atteint 400 kHz, et en radiothérapie, elle ne dépasse pas 4 MHz.

Pronostic et mesures préventives

Il est difficile de prédire immédiatement l’évolution future du cancer. Si elle est détectée à un stade précoce et qu'un traitement adéquat a été appliqué, le pronostic sera alors assez favorable.

Les statistiques montrent qu’avec le degré de dommage I-II, le taux de survie atteint plus de 74%. Si la formation a germé dans un organe, un crâne ou des ganglions lymphatiques, ou s'est métastasée dans le corps, le taux de survie ne dépasse pas 5%.

Comment reconnaître la tumeur de l'oreille et à quoi elle ressemble?

Diverses formations apparaissant dans la partie externe ou dans la région de l'oreille moyenne nécessitent une intervention médicale ou chirurgicale urgente. Les tumeurs aux oreilles peuvent être bénignes ou malignes et se trouvent le plus souvent dans la partie médiane de l'organe de l'audition. En fonction de leur localisation, le patient ressent des douleurs aux oreilles ou à la tête, une perte d'acuité auditive, des pertes diverses, notamment sanglantes. En outre, le patient ressent un déséquilibre, des acouphènes, des vertiges et des nausées.

L’éducation de l’oreille doit être diagnostiquée par otoscopie, audiométrie, radiographie et IRM. Après avoir diagnostiqué une croissance de l'oreille, un traitement urgent est nécessaire. Dans les cas plus avancés, une chimiothérapie et un traitement au laser sont appliqués.

À propos du cancer et de ses causes

Dans la plupart des cas rapportés, une tumeur à l'oreille survient chez les personnes âgées. Peu importe le sexe, la maladie touche l’organe de l’oreille à l’âge de cinquante ans environ. Selon les statistiques officielles, au moment de la maladie de l'auricule, le cancer de l'oreille apparaît plus souvent chez l'homme que chez la femme à cinq reprises.

Le plus souvent, le cancer de l'oreille survient dans la zone externe, dans le conduit auditif et dans l'oreille moyenne.

Une tumeur près de l'oreille est moins commune deux fois. Le cas le plus rare est la survenue de croissance dans la région de l'oreille interne.

La nature pathologique de cette inflammation est due aux lésions métastatiques.

Parmi les causes de l’apparition d’une tumeur dans l’organe de l’oreille est l’effet de multiples facteurs. Ainsi, l'apparition de croissances bénignes est due à la pénétration et à la multiplication de virus et d'éléments négatifs qui pénètrent dans les cellules. Ainsi, la multiplication du virus dans la peau, dans la couche sous-cutanée, les os ou les parois des vaisseaux sanguins provoque le développement d'une tumeur.

Dans le cas d'une tumeur maligne, la raison réside dans le développement de la métaplasie. Cela semble dû aux mêmes raisons que le cancer de l'oreille bénigne.

Faites attention aux facteurs et aux signes qui causent ces types de maladies de l’oreille:

  1. Exposition aiguë à des substances radioactives.
  2. Exposition chronique aux ondes radioactives.
  3. Exposition fréquente aux rayons ultraviolets.
  4. Traumatisant l'oreille externe ou moyenne.
  5. Processus inflammatoires fréquents dans l'organe de l'oreille.
  6. Maladies non traitées.

Dans la plupart des cas, le type de tumeur maligne apparaît en raison de maladies antérieures qui n’avaient pas été guéries ou de complications graves.

Ainsi, le psoriasis, l'eczéma, le lupus, l'otite de l'oreille externe provoquent l'apparition d'une tumeur dans le pavillon. Dans le cas des excroissances dans l'oreille moyenne, les conditions préalables sont l'otite moyenne chronique, l'otite moyenne adhésive.

Faites attention à la photo de la tumeur externe:

Symptômes de tumeurs bénignes

Le plus souvent, le cancer bénin de l'oreille se situe dans la zone externe. Une telle tumeur se distingue des autres types de maladies de l’oreille par une croissance et un développement lents. Dans la plupart des cas, cette tumeur est difficile à remarquer au début, car elle ne présente pratiquement aucun symptôme. Dans de rares cas, le patient se plaint de douleurs dans la partie supérieure de l'auricule.

Une tumeur bénigne dans la partie externe peut apparaître dans les types suivants:

  1. Le cancer de l'oreille qui se développe dans le tissu adipeux sous-cutané est un lipome.
  2. Tumeur bénigne faisant saillie sous la peau ou sur la membrane muqueuse sous forme de papille - papillome.
  3. Kyste des glandes sébacées - athérome ou wen.
  4. La tumeur provenant de cellules cartilagineuses - chondrome.
  5. L'inflammation qui se développe à partir du tissu osseux est un ostéome.
  6. Education sur la peau, à caractère congénital - naevus. Le deuxième nom de cette espèce est taupes ou taches de naissance.
  7. L'inflammation des cellules du paraganglia est une tumeur de glomus.
  8. Inflammation couvrant les nerfs - neurinome.
  9. La tumeur, qui se compose de cellules du tissu vasculaire - hémangiome. Le plus souvent, cette espèce se trouve chez les nourrissons.

Les inflammations de la partie externe de l'oreille pendant la croissance de la tumeur ferment le canal auditif. Cela entraîne une perte auditive et une sensation de lourdeur.

Cela provoque l'apparition d'inconfort grave, de maux de tête et de vertiges.

Dans les cas particulièrement avancés, une perte auditive apparaît.

En cas de localisation de la tumeur dans le tube auditif et à proximité immédiate du tympan, il y a une sensation de bruit et de peep. À l'avenir, les personnes subissent une perte auditive grave.

Type de tumeur maligne

Une tumeur maligne a deux types d'inflammation:

Ce type d'inflammation se caractérise par une croissance et un développement rapides, ainsi que par des symptômes prononcés. Donc, si vous avez une oreillette gonflée ou des verrues à l'oreille, faites attention aux symptômes énumérés ci-dessous:

  1. Forte douleur.
  2. Spotting des oreilles.
  3. Vertiges et nausées.
  4. Forte diminution de l'acuité auditive.
  5. Bruit et crash.

Dans le cas d'une tumeur maligne, la douleur est forte. Au stade initial de la maladie, la douleur est périodique et son évolution devient constante.

Avec le bruit, la morue et l'écoulement des oreilles, il est nécessaire de diagnostiquer tout l'organe de l'audition afin de prescrire le diagnostic et le traitement appropriés.

Souvent, ce type de tumeur est confondu avec une otite suppurative chronique en raison de la similitude des symptômes.

Afin de détecter un type malin de la maladie dans les premiers stades, il est nécessaire de se concentrer sur les symptômes et de ne pas ignorer les signes d'inflammation. Ainsi, le bruit, les brûlures et les démangeaisons, ainsi que la perte d'audition sont les premiers signes d'inflammation dans les oreilles.

Si vous ressentez un inconfort lorsque vous appuyez sur les oreilles, il est urgent de subir un examen au centre médical. Ainsi, vous pouvez détecter une inflammation au début et commencer le traitement à temps.

Gardez à l'esprit qu'en cas d'inflammation oncologique au niveau des oreilles du patient, le flux sanguin augmente et la douleur est multipliée par deux. Dans le cas d'une tumeur à l'oreille moyenne, la douleur peut être localisée non seulement dans les oreilles, mais également dans les tempes et la tête.

Symptômes de la tumeur de l'oreille moyenne

Une tumeur bénigne de l'oreille moyenne est très rare. Cependant, ce type d'inflammation a un symptôme plus clair. Ainsi, le patient ressent une forte pression et une douleur à l'oreille.

En outre, le processus de développement et d'élargissement de la tumeur entraîne le fonctionnement des osselets auditifs. En conséquence, le patient perd son audition. Dans les cas particulièrement graves, le patient ne peut pas distinguer les sons élevés à une courte distance et il n'entend aucun murmure.

En outre, il existe les symptômes suivants:

  1. Bruit et couinement dans les oreilles.
  2. Vertiges.
  3. Nausées et vomissements.
  4. Douleurs lancinantes.
  5. Douleur aux oreilles et à la tête.
  6. Déséquilibre.
  7. L'apparition de diverses sécrétions des oreilles.

Dans des situations particulières, le cancer de l'oreille dans la partie médiane de l'organe de l'audition est caractérisé par le développement rapide de l'inflammation. En conséquence, avec le développement rapide de l'inflammation se produit une perforation de la région tympanique.

À ce stade, le patient ressent une douleur lancinante aux oreilles. Dans les cas particulièrement graves, il y a violation non seulement de la région tympanique, mais aussi des murs environnants. La douleur devient insupportable.

Si le patient ne reçoit pas de traitement à ce niveau, la tumeur germe sur les tissus et les vaisseaux voisins, puis dans la région de l'oreille interne et la membrane muqueuse du crâne. À l'avenir, d'un type bénin de l'inflammation du cancer, le passage au stade malin. Dans ce cas, en plus de la douleur, le patient présente des pertes sanglantes.

En train de développer un cancer dans les oreilles, il peut se déplacer dans la région du tube auditif, dans le nasopharynx. En conséquence, le patient développe un cancer du pharynx.

Aux premiers symptômes, il est important de diagnostiquer l'inflammation, qui comprend la dermatoscopie et les ultrasons.

Un oto-rhino-laryngologiste, en collaboration avec des spécialistes de la peau et des muqueuses, mène une étude sur le patient.

Une otoscopie est réalisée en cas de cancer de l'oreille externe.

Si l'inflammation est localisée dans le tympan ou la partie moyenne de l'organe de l'audition, il est nécessaire d'étudier et d'examiner ces zones à l'aide d'une pharyngoscopie et d'une micro-laryngoscopie.

Après ces procédures, une radiographie et une tomodensitométrie du crâne doivent être effectuées.

Pour identifier les problèmes de sensibilité de l'audition, il est nécessaire de procéder à une audiométrie. Cela permettra de déterminer le type de perte auditive et la sensibilité du patient aux sons. En outre, ce type d’examen aidera à déterminer si la région de l’oreille interne est concernée.

Conclusion

N'oubliez pas que le cancer de l'oreille est une inflammation dangereuse qui nécessite un traitement urgent. Dans le cas contraire, cela peut aller aux organes voisins et aggraver sérieusement la situation, en ayant un effet négatif sur le crâne du cerveau et le système vasculaire.

En cas d'inflammation prolongée, l'intégrité de l'artère carotide peut être perturbée, entraînant un risque de saignement. Dans ce cas, une issue fatale possible.

Tumeurs aux oreilles: que sont-elles et comment sont-elles traitées?

Diagnostic précoce - la clé d'une guérison rapide. En ce qui concerne l'oncologie, cette déclaration a une signification particulière. Il existe de nombreuses formes et types de tumeurs à l'oreille, mais elles sont généralement divisées en deux grands groupes: bénignes et malignes.

Bénigne

Les tumeurs bénignes de l'oreille sont rares. Ils apparaissent généralement dans l'oreillette, dans le conduit auditif externe ou dans l'oreille moyenne. Les formations se développent lentement et ne se manifestent pas longtemps.

Selon la structure histologique, il existe plusieurs types de telles tumeurs:

  1. Fibrome. Il se développe à partir de la peau ou de la graisse sous-cutanée. Souvent situé sur la jambe. Il a la couleur de chair habituelle. Souvent localisé à l'ouverture externe du conduit auditif. Chez les enfants, le fibrome est généralement doux au toucher, il est difficile chez les adultes.
  2. Hémangiome C'est une tumeur vasculaire. Extérieurement, cela ressemble à une tache rouge ou rouge-bleue ou à une balle dépassant de la peau. Généralement diagnostiqué chez les enfants. La localisation principale est le bord de l'auricule.
  3. Tumeur de Glomusnuyu. Développe à partir de grappes de cellules nerveuses. On le trouve 5 fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes. Détecté à l'oreille moyenne. Si non traité, germe dans l'os temporal et l'oreille interne.
  4. Ostéome. Il est constitué de tissu osseux. Localisé dans le processus mastoïde. Il est généralement détecté chez les jeunes patients. Diffère une croissance très lente.
  5. Lipome. Plus connu comme un wen. Formé à partir de cellules adipeuses sous-cutanées. La forme est comme une petite bosse. Ne germe pas dans les tissus suivants, ne provoque jamais de douleur.
  6. Papillome. Elle est une verrue sur une jambe. Croissance de la peau, qui se forme lorsqu’elle est infectée par le virus du papillome humain. Pendant longtemps, l'agent pathogène peut vivre dans le corps sans le blesser. Des conditions favorables au développement de l'infection sont créées par le stress, les maladies chroniques, le surmenage, qui affaiblissent le système immunitaire.
  7. Naevus (taupe). Tache pigmentaire congénitale ou à vie sur la peau. Ne nécessite d'être retiré qu'en cas de renaissance dans une formation maligne - le mélanome.
  8. Chondrome. Une tumeur bénigne du tissu cartilagineux. Cela progresse très lentement. Sujet de rechute après le retrait.
  9. Athérome. Développé en raison du blocage de la glande sébacée. Il a des frontières clairement définies et une forme ronde. Indolore et doux au toucher. Il est généralement situé sur le lobe de l'oreille.
  10. Névrome. Il se développe à partir des coquilles du nerf auditif. Plus fréquent chez les femmes et les enfants. Provoque une altération progressive de l'audition.

Le diagnostic est établi sur la base de l'examen et des résultats de l'examen histologique (une partie de la tumeur est prélevée avec une aiguille spéciale et examinée au microscope).

Le traitement dépend du type de tumeur. Dans la plupart des cas, le retrait est effectué chirurgicalement. Certaines formations (hémangiome, lipome) peuvent être traitées au laser et à la cryothérapie. Les papillomes et les angiomes sont affectés par les radiations.

Après la chirurgie, on prescrit aux patients un traitement antibiotique. Parfois, le repos au lit peut être affiché.

Pour en savoir plus sur les tumeurs de l'oreille (neurinome), le programme "Vivre, c'est bien!":

Malin

Les plus dangereuses sont les tumeurs malignes secondaires de l'oreille, qui se développent à partir des métastases d'autres tumeurs. Dans de tels cas, la lutte contre le cancer est difficile et longue.

Les tumeurs primaires apparaissent comme une pathologie indépendante. Avec leur détection précoce, le pronostic de guérison est toujours favorable.

Les tumeurs malignes de l'oreille comprennent:

  1. Basaliome. Il se développe sur la couche supérieure de la peau. Il se caractérise par un faible degré de malignité. Ne métastase pas, mais a tendance à rechuter. Extérieurement, il ressemble à une plaque étendue ou à un nodule de couleur rose ou grisâtre. La surface du carcinome basocellulaire peut se décoller, s'ulcérer, devenir en croûte.
  2. Mélanome. Formé à partir de cellules pigmentaires de la peau. Il se développe rapidement dans les couches sous-jacentes de la peau. Les vaisseaux sanguins et lymphatiques peuvent métastaser à n'importe quel organe.
  3. Sarcome Localisé sur l'oreille ou dans le conduit auditif externe. C'est extrêmement rare, principalement chez les enfants.
  4. Épithéliome spinocellulaire (cancer des cellules squameuses). La tumeur de l'oreille la plus commune. En règle générale, il affecte les hommes plus âgés. Il s’agit d’une ulcération cutanée qui s’étend lentement en largeur et en profondeur. Un ulcère survient souvent à l'ouverture du conduit auditif ou sur le lobe. Progressivement, le processus cancéreux englobe les glandes salivaires, l'oreille moyenne et la cavité crânienne.
  5. Adénocarcinome. Une tumeur du conduit auditif externe, qui se développe à partir de cellules glandulaires. Il se développe rapidement dans l'oreille moyenne et l'os temporal.

Les tumeurs malignes sont accompagnées de douleurs sévères, parfois insupportables, que l'on peut administrer à la moitié de la tête correspondante. La douleur est brûlante dans la nature, comme une brûlure. Au début, il se produit périodiquement, puis devient constant, s'intensifiant la nuit.

Les tumeurs de l'oreille moyenne sont souvent masquées en otite moyenne suppurée chronique. Décharges purulentes et sanglantes du conduit auditif. Les patients se plaignent d'acouphènes, de perte d'audition. Lorsqu'une tumeur atteint l'oreille interne, l'ouïe est complètement perdue.

La pathologie de l'auricule est plus facilement diagnostiquée. Dans ce cas, la nature de l'oncologie, le médecin détermine l'apparence des données de l'éducation et de l'examen histologique.

Le cancer de l'oreille moyenne est détecté au cours de l'otoscopie. À l'aide d'une sonde, un expert sent la formation, puis prélève également un morceau de tissu à analyser.

La profondeur des lésions permet de déterminer les techniques spéciales:

Les traitements comprennent des méthodes chirurgicales, radiologiques et chimiothérapeutiques. La séquence de leur utilisation dépend de la nature de la tumeur.

Causes des tumeurs

Les facteurs provoquant le développement de tumeurs incluent:

  • maladies inflammatoires chroniques des voies respiratoires supérieures,
  • insolation excessive,
  • exposition aux rayonnements ionisants
  • blessures à l'oreille
  • maladies causant des lésions aux oreillettes (psoriasis, eczéma, otite moyenne, lupus érythémateux).

L'hérédité négative est d'une grande importance. Si des tumeurs de l'oreille ont été diagnostiquées chez l'un des parents directs, la probabilité de leur développement chez un patient est de 30 à 50%.

A Propos De Nous

Le cancer du foie est une tumeur maligne du foie qui se développe à partir de ses structures sous l’influence de diverses causes, provoquant une perturbation de l’organe et, en l’absence de traitement, entraînant la mort du patient.