Cancer du sein chez l'homme

Beaucoup se demandent si les hommes ont le cancer du sein et oublient eux-mêmes que la moitié forte de l'humanité possède les mêmes glandes mammaires (enfin, pas exactement la même chose, mais quand même...) comme les femmes, et comme les femmes., ont toutes les chances de contracter le cancer du sein. Bien sûr, ces chances sont bien plus faibles que celles de la belle moitié de l’humanité, dont le cancer du sein est la principale pathologie du cancer, mais elles existent et ne peuvent pas être ignorées.

En ce qui concerne le pronostic médical, on pensait auparavant qu’il était légèrement pire pour les hommes que pour les femmes, mais des études récentes réfutent cette thèse et donnent aux personnes des deux sexes des chances égales pour la survie.

Tumeurs bénignes du sein chez l'homme

Considérez ce chapitre comme une brève digression du thème général: sans cela, notre article ne serait pas complètement complet. Le fait est que chaque augmentation du sein d’un homme n’est pas un cancer. Bien plus souvent, la situation est exactement l'inverse: la gynécomastie est le problème "masculin" le plus fréquent avec les glandes mammaires. La gynécomastie est une prolifération pathologique du tissu mammaire de nature bénigne. Elle commence à se manifester sous la forme d'une petite formation (de la taille d'un bouton) sous le mamelon ou l'aréole, visible à l'œil nu et ressentie. Chez certains hommes, la gynécomastie est plus prononcée et ressemble à un sein plutôt féminin.

Signes de gynécomastie Si la gynécomastie apparaît chez les adolescents, cela est tout à fait naturel et est associé à une modification de l'équilibre hormonal à l'adolescence. Ceci, à propos, est également vrai pour les hommes plus âgés. Le développement de la gynécomastie - pathologique a d’autres raisons: maladies du système endocrinien et du foie, obésité, effets indésirables de certains médicaments, syndrome de Kleinfelter.

Bien que la gynécomastie chez les hommes se produise beaucoup plus souvent que le cancer du sein, mais ces deux conditions étant très similaires, toute prolifération dans la région du mamelon devrait constituer une raison de fer pour consulter un médecin.

Types de cancer du sein chez l'homme

Il suffit de les lister avec une petite explication:

  • Carcinome canalaire in situ ou carcinome canalaire non invasif. La tumeur se forme dans les canaux de la glande mammaire, mais ne se développe pas dans le tissu adipeux et ne s'étend pas au-delà de la glande. Il représente 10% de tous les cas de cancer du sein détectés chez les hommes. Presque toujours traité avec succès chirurgicalement;
  • Carcinome canalaire infiltrant. Contrairement au type précédent, ce cancer se développe dans les tissus adipeux et peut métastaser vers d'autres organes et tissus. Il représente 80% de tous les cas de cancer du sein détectés chez les hommes;
  • Cancer lobulaire infiltrant (lobulaire). Ce cancer commence son activité destructrice dans les lobules de la glande mammaire (grappes de cellules qui produisent le lait maternel chez la femme), puis se développe en tissu adipeux. Chez les hommes, c'est extrêmement rare.
  • Maladie de Paget. Ce type de cancer commence dans les canaux et se propage au mamelon ou à l'aréole;
  • Cancer du sein œdémateux-infiltrant. Un type de cancer agressif mais rare.

Facteurs de risque, causes du cancer du sein chez l'homme

Les véritables causes du cancer du sein chez les hommes ne sont pas connues, mais les chercheurs ont pu identifier un certain nombre de facteurs pouvant y contribuer. Comme chez les femmes, bon nombre de ces facteurs sont liés à l'équilibre hormonal.

  1. Âge Plus il est gros, plus le risque de développer un cancer est élevé (la moyenne d'âge d'une patiente atteinte d'un cancer du sein est de 68 ans).
  2. Hérédité chargée. Sur un patient sur cinq atteint du cancer du sein, la même maladie a été diagnostiquée chez l'un de ses proches parents.
  3. Mutations génétiques héréditaires. Les hommes porteurs d'une mutation BRCA2 ont un risque accru de développer un cancer du sein.
  4. Syndrome de Kleinfelter. C'est une maladie héréditaire qui survient chez 1 homme sur 1000. Les hommes atteints de ce syndrome souffrent d'un manque de testostérone: ils ont de petits testicules, un excès d'œstrogènes, une gynécomastie, souvent une infertilité.
  5. Exposition aux radiations.
  6. L'abus d'alcool.
  7. Maladie du foie.
  8. Acceptation de l'œstrogène (par exemple, dans le traitement du cancer de la prostate).
  9. L'obésité.
  10. Testicules ou orchidectomie non lésés.
  11. Les risques professionnels tels que les vapeurs d'essence ou l'exposition à des températures élevées dans l'industrie sidérurgique.

Symptômes du cancer du sein chez l'homme

  • induration ou gonflement, qui est habituellement (mais pas toujours) douloureux au toucher;
  • contraction ou froncement de la peau sur la poitrine;
  • rétraction du mamelon;
  • rougeur ou desquamation de la peau ou du mamelon;
  • écoulement du mamelon.

Parfois, le cancer du sein peut se propager aux ganglions axillaires ou sous-claviers. Le phoque sera alors ressenti à ces endroits et même avant que la tumeur n'apparaisse à la place de sa luxation principale.

Encore une fois: ces symptômes ne constituent pas une «conquête» unique du cancer du sein: il s'agit le plus souvent d'une gynécomastie. Cependant, seul un médecin peut en juger.

Comment identifier le cancer du sein chez les hommes à un stade précoce

Il existe de nombreuses similitudes entre les variantes masculine et féminine du cancer du sein, mais il existe également des différences importantes affectant son dépistage précoce.

1. Taille de la poitrine. C'est la différence la plus évidente entre le sein féminin et le sein masculin, qui joue le dernier dans la main: la plus petite taille du sein facilite la détection de la tumeur. Par contre, les hommes devraient être plus prudents: en raison de la petite taille de la glande mammaire, la tumeur met peu de temps à se développer dans les organes et les tissus voisins et à commencer à «marcher» autour du corps avec des métastases.

2. Manque de conscience. Beaucoup d'hommes pensent que le cancer du sein «ne les concerne pas» et ne prêtent pas suffisamment attention aux symptômes alarmants qui sont apparus subitement dans la liste présentée ci-dessus. Ils attribuent l'infection à tout, mais ils ne pensent même pas que cela pourrait être un cancer. Certaines personnes sont gênées par la présence d'une masse dans la poitrine, craignant de remettre en question leur masculinité devant des regards indiscrets. Cela peut retarder la visite chez le médecin et, par conséquent, réduire les chances de succès.

Si un homme de la famille a eu des cas de cancer du sein (et, peu importe, sur les lignées masculine ou féminine), il doit alors passer tous les tests de diagnostic nécessaires dans ce cas avec des précautions particulières. Par exemple, les tests génétiques sont utilisés pour identifier les mutations du gène BRCA. Mais la mammographie ne fait généralement pas partie d’un ensemble standard d’études préventives chez les hommes, et elle n’y a recours que dans les cas où une grosseur a déjà été trouvée dans la glande mammaire.

En ce qui concerne les tests génétiques, si les mutations du gène BRCA ont été détectées, l’homme est à risque et devra être surveillé régulièrement par un oncologue.

Est-il possible de prévenir le cancer du sein

Un homme peut, dans une certaine mesure, réduire le risque de cancer du sein en maintenant un poids optimal et en limitant sa consommation d'alcool. Mais comme les oncologues ne comprennent pas clairement les causes de l’incidence du cancer, aucune mesure spécifique pour la prévenir n’est connue.

Aujourd'hui, la meilleure stratégie pour réduire le nombre de décès causés par cette maladie est un diagnostic et un traitement rapides. Pour les hommes, il s’agit d’un problème grave, car ils ont tendance à ignorer l'apparition de petits phoques et / ou de tumeurs et ne consultent un médecin que lorsque la tumeur atteint une taille impressionnante. Par conséquent, le cancer du sein chez les hommes est diagnostiqué à un stade plus avancé que chez les femmes.

Traitement du cancer du sein chez l'homme

Dans le traitement du cancer du sein chez les hommes, les oncologues doivent pour la plupart être guidés par l'expérience du traitement d'une maladie similaire chez les femmes. La raison en est un échantillon trop petit de sujets de recherche. C'est pourquoi le cancer du sein chez l'homme n'est pas étudié séparément lors des essais cliniques.

Intervention chirurgicale

La plupart des hommes atteints d'un cancer du sein doivent rencontrer le scalpel du chirurgien. Le plus souvent, une opération appelée mastectomie est réalisée: retrait complet de tout le tissu mammaire, parfois avec les tissus voisins.

Les types de mastectomie suivants sont distingués:

  • mastectomie simple: la glande mammaire est enlevée, y compris le mamelon, mais les ganglions lymphatiques axillaires et le tissu musculaire sous la glande sont laissés intacts;
  • mastectomie radicale modifiée: les ganglions axillaires sont enlevés avec la glande mammaire;
  • mastectomie radicale: l'opération la plus à grande échelle de tout ce qui précède, lorsque, outre la glande mammaire et les ganglions lymphatiques axillaires, les muscles de la paroi thoracique sont également retirés. Utilisé dans les stades avancés du cancer.

Quant à l’option thérapeutique qui est si populaire chez les femmes, comme chirurgie de préservation mammaire, elle est utilisée relativement rarement chez les hommes. L’essence de cette intervention chirurgicale consiste à ne retirer qu’une tumeur et une petite quantité de tissu normal sur ses bords. Et le sein de l'homme n'a pas assez de tissu sous le mamelon, de sorte que l'ablation de la tumeur est presque toujours associée à l'ablation complète du sein. De plus, sa petite taille contribue à une germination plus active de la tumeur dans le mamelon, la peau ou la paroi thoracique aux premiers stades de la maladie. Cependant, dans certains cas, si la tumeur ne pénètre pas dans le mamelon, ce type de chirurgie est également utilisé chez l'homme.

Radiothérapie

En ce qui concerne le cancer du sein, la radiothérapie est le plus souvent utilisée après une chirurgie conservatrice, afin de minimiser les risques de récurrence du cancer. Et, comme nous l'avons déjà écrit, une telle opération est rarement utilisée chez les hommes. Une autre option de radiothérapie implique sa nomination après une mastectomie dans les cas où la tumeur avait un diamètre supérieur à 5 cm ou était retrouvée dans les ganglions lymphatiques, les os ou le cerveau.

Pour les hommes atteints d'un cancer du sein, le premier choix est la radiothérapie à distance. Cette région thoracique est exposée à des radiations dans lesquelles une tumeur a été localisée avant le retrait et, en fonction de sa taille et de sa prévalence, aux ganglions lymphatiques supraclaviculaire et thoracique interne.

Si nous parlons de radiothérapie interne (curiethérapie), ce type de rayonnement est rarement prescrit aux hommes atteints du cancer du sein. Rappelons que l’essence de cette méthode est l’introduction de grains radioactifs (pellets) dans ou autour de la tumeur. Il existe la possibilité de combiner une radiothérapie à distance et une radiothérapie interne lorsque la glande mammaire est irradiée à l'extérieur et à l'intérieur. Il convient de noter que l'efficacité de la curiethérapie chez les hommes atteints d'un cancer du sein (contrairement aux femmes) n'a pas été étudiée.

Chimiothérapie

La chimiothérapie pour le cancer du sein peut être utilisée dans plusieurs situations différentes:

  • Dans le cadre d’un traitement adjuvant, c’est-à-dire après la chirurgie pour détruire toutes les cellules cancéreuses invisibles des yeux qui pourraient rester dans le corps. Comme vous le savez, même à un stade précoce du cancer, les cellules tumorales peuvent quitter leur localisation primaire et commencer à «voyager» autour du corps. Ils ne peuvent être détectés ni par un examen physique ni par des études instrumentales. Mais si elles ne sont pas détruites, elles peuvent donner lieu à une nouvelle tumeur à n'importe quel endroit du corps.
  • Avec un traitement néoadjuvant, c’est-à-dire avant une intervention chirurgicale pour réduire la taille de la tumeur;
  • Aux stades avancés du cancer chez les hommes chez qui la tumeur s'est propagée au-delà du sein. Cela se produit soit avec un dépistage tardif du cancer, soit avec l’échec du traitement initial.

Traitement hormonal

Ceci, avec la chimiothérapie, est une autre méthode systémique de traitement du cancer, qui peut être utilisée à la fois comme traitement adjuvant et néoadjuvant, ainsi que dans les cas de récidive du cancer ou de métastases.

Certaines tumeurs du sein se développent sous l'influence de l'œstrogène, une hormone sexuelle féminine, également présent chez l'homme, mais en plus petite quantité. Environ 9 tumeurs du sein sur 10 ont des récepteurs hormonaux à la surface de leurs cellules. À cet égard, il existe des types de cancer dits à œstrogène positif et à progestérone positive, qui répondent bien au traitement hormonal.

L’arsenal des agents pharmacologiques utilisés dans le traitement hormonal du cancer du sein est le suivant:

  • anti-œstrogènes (Tamoxifène, Fareston) - bloquent les récepteurs d’œstrogènes à la surface de la tumeur;
  • inhibiteurs de l'aromatase (Arimidex, Femara) - inhibent la sécrétion d'œstrogènes par les glandes surrénales;
  • Faslodex - non seulement bloque, mais détruit complètement les récepteurs aux œstrogènes;
  • Les facteurs de libération de l'hormone lutéinisante (Lupron, Zoladex) bloquent la sécrétion d'androgènes en agissant sur l'hypophyse (la plupart des tumeurs du sein chez l'homme ont des récepteurs pour les androgènes);
  • Megestrol - en concurrence avec les hormones pour les récepteurs sur les cellules tumorales.

Thérapie ciblée

Contrairement aux médicaments de chimiothérapie, les médicaments ciblés n'affectent que la tumeur et ont moins d'effets secondaires.

À la surface de certaines tumeurs du sein, la quantité de protéine HER2 / neu est plus concentrée que d'habitude, ce qui stimule sa croissance. Ces tumeurs sont particulièrement agressives pour capturer de nouveaux territoires. À cet égard, les médicaments qui affectent spécifiquement cette protéine ont été synthétisés: Trastuzumab (Herceptin), Pertuzumab (Perget), Lapatinib (Tickerb), qui ont été utilisés avec beaucoup de succès dans le cancer du sein chez la femme et, selon certaines sources, chez l'homme.

Pharmacothérapie auxiliaire

La pharmacothérapie auxiliaire n’est pas utilisée pour détruire la tumeur elle-même, mais pour atténuer ses effets et éliminer les effets secondaires causés par des méthodes de traitement directes.

Les bisphosphonates sont des médicaments qui renforcent les os, réduisent le risque de fractures et atténuent la douleur causée par les métastases du cancer du sein. L'hormonothérapie avec des inhibiteurs de l'aromatase et des facteurs de libération de l'hormone lutéinisante contribue à l'amincissement des os (ostéoporose) - dans ce cas, les bisphosphonates seront également utiles. Les médicaments les plus couramment utilisés pour ce type de cancer sont le Pamidronate (Aredia) et l’acide zolédronique (Zometa).

Récemment, le nouveau médicament Denozumab a été mis au point. Il s'est révélé encore meilleur que les bisphosphonates: lors d'essais cliniques, il s'est révélé meilleur que Zometa et a confirmé sa capacité à aider dans les cas où les bisphosphonates sont inefficaces.

Cancer du sein chez l'homme

Le cancer du sein chez l'homme est une tumeur maligne qui se développe à partir du tissu mammaire. Se produit souvent sur le fond de l'hyperestrogénie. Dans les premiers stades de l'augmentation mammaire. Décharge possible du mamelon. Au fur et à mesure que la maladie progresse, les ganglions lymphatiques régionaux augmentent et la douleur se développe du fait de la croissance de la tumeur dans les tissus environnants. Il y a une perte de poids et des signes d'intoxication générale. Avec métastases à distance, il y a une violation des fonctions des organes affectés. Le diagnostic est établi en fonction des symptômes et de ces études supplémentaires. Traitement - chirurgie, radiothérapie, chimiothérapie, hormonothérapie.

Cancer du sein chez l'homme

Le cancer du sein chez l'homme est une tumeur maligne rare d'origine épithéliale, qui se développe à partir de cellules mammaires rudimentaires. Habituellement situé dans la région subaréolaire. Il est diagnostiqué 100 fois moins souvent que le cancer du sein chez la femme. Les hommes principalement âgés souffrent, l'âge moyen des patients est de 59 ans. Cependant, la littérature mentionne des cas de cancer du sein chez les garçons et les personnes âgées (le plus jeune avait 6 ans et le plus âgé 91 ans).

De 30 à 70% des cas de cancer du sein chez l'homme sont diagnostiqués sur fond d'hyperestrogénémie et d'augmentation des glandes mammaires. Le risque de malignité augmente avec la forme nodulaire de gynécomastie. En raison de la localisation inhabituelle du cancer et de l'absence de suspicion de la présence d'une tumeur maligne, les patients tardent à demander de l'aide médicale, ce qui aggrave le pronostic. L'intervalle de temps moyen entre l'apparition des premiers signes de la maladie et le diagnostic est supérieur à un an et demi. Le traitement est effectué par des spécialistes en oncologie, mammologie et endocrinologie.

Causes du cancer du sein chez les hommes

L'étiologie de la maladie n'est pas clairement comprise, cependant, un certain nombre de facteurs augmentant le risque d'apparition de cette maladie ont été établis. Le rôle principal dans l'apparition du cancer du sein est joué par les troubles hormonaux, qui entraînent un «changement» dans l'équilibre naturel des hommes entre les hormones sexuelles masculines et féminines. Des taux élevés d'œstrogènes stimulent la croissance du tissu mammaire rudimentaire, ce qui augmente le risque de dégénérescence maligne des tissus.

La cause de l'hyperestrogénémie, provoquant le cancer du sein chez l'homme, peut être une diminution du taux de testostérone ou des médicaments hormonaux liée à l'âge. Les taux d'œstrogène augmentent également avec certaines endocrinopathies, en particulier le syndrome de Klinefelter (maladie héréditaire rare causée par une quantité excessive de chromosomes X), le syndrome de Reyfenstein (pseudohermaphrodisme masculin incomplet), la féminisation testiculaire, l'hypothyroïdie, la castration résultant d'une maladie, d'une maladie. tumeurs des glandes surrénales et de l'hypophyse.

Des troubles hormonaux qui contribuent au développement du cancer du sein chez l'homme peuvent survenir avec un abus d'alcool, ce qui affecte négativement la capacité du foie à réguler le taux d'œstrogènes dans le corps. Une tendance similaire est observée dans la cirrhose du foie et d'autres maladies graves du foie. En raison de l'activité hormonale des cellules adipeuses, une augmentation du taux d'œstrogène dans le corps est détectée dans l'obésité. Dans ce dernier cas, une véritable augmentation mammaire est associée à une fausse gynécomastie (dépôt de graisse dans la région du sein), ce qui rend difficile la détection précoce du cancer du sein chez l'homme.

L'hyperestrogénie peut être détectée chez les athlètes avec une forte diminution de l'effort physique, une augmentation du nombre de stress psychologiques aigus et chroniques. La probabilité la plus élevée d'occurrence de telles situations se produit lorsque l'on quitte un grand sport. Parmi les autres circonstances défavorables, les chercheurs indiquent la présence du cancer du sein chez les hommes dans les antécédents familiaux, ainsi que le portage des gènes BRCA 1 et BRCA 2.

Classification du cancer du sein chez l'homme

Compte tenu des caractéristiques de la structure et de l'origine, on distingue les types de cancer du sein suivants chez l'homme:

  • Carcinome canalaire. Se produit dans les canaux du sein, ne s'étend pas aux tissus environnants (cancer in situ).
  • Carcinome canalaire invasif. Développe avec la propagation des cellules malignes en dehors des conduits.
  • Cancer du sein focal invasif chez les hommes. Se produit dans les lobules du corps, s'étend aux tissus environnants.
  • Cancer du sein inflammatoire. Espèce rare, caractérisée par une croissance locale agressive et des métastases précoces. Par des manifestations cliniques similaires aux maladies inflammatoires.
  • Maladie de Paget. Il affecte le mamelon ou l'aréole.

Les types de cancer du sein les plus courants chez les hommes sont les carcinomes focaux invasifs et les cancers focaux invasifs. Compte tenu de la prévalence du processus, la maladie se divise en quatre étapes:

  • Stade 1 - le diamètre de la tumeur ne dépasse pas 2 cm, les ganglions lymphatiques régionaux ne sont pas impliqués.
  • Stade 2 - le diamètre de la tumeur est supérieur à 5 cm, il existe des métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux ou le diamètre de la tumeur dépasse 5 cm, mais les ganglions lymphatiques régionaux restent intacts.
  • Étape 3 - le diamètre de la tumeur de plus de 5 cm, les métastases dans les ganglions lymphatiques régionaux sont détectés.
  • Stade 4 - les métastases à distance dans divers organes sont déterminées.

Symptômes du cancer du sein chez l'homme

Habituellement, la maladie touche un sein, des tumeurs bilatérales ne sont détectées que chez 2% des patientes. Au début, une tumeur indolore se forme dans la poitrine. Chez un tiers des patients, on note un épaississement localisé et une rétraction de la peau dans la région du nœud. Avec la progression de la maladie, la taille de la tumeur augmente, une ulcération est possible. 10% des patients présentent un écoulement séreux du mamelon. Lorsqu'elles sont infectées, les excrétions peuvent devenir purulentes. Avec le développement des côtes, de la plèvre et du médiastin, se développe un syndrome douloureux.

Le cancer du sein chez l'homme est capable de métastases lymphogènes et hématogènes. En premier lieu, les métastases se développent généralement dans les ganglions axillaires. Ensuite, les ganglions lymphatiques antérieurs pectoraux, supraclaviculaires et sous-claviers sont affectés. Les ganglions lymphatiques occipitaux souffrent moins souvent. Avec le cancer du sein chez l'homme, les métastases lymphogènes apparaissent plus rapidement que chez la femme. Les métastases hématogènes distantes se trouvent généralement dans les poumons, les os, le foie, les reins et la moelle épinière. Peut-être métastases à d'autres organes. La progression de la maladie s'accompagne de faiblesse, d'essoufflement, de fièvre, d'anémie, de perte de poids et d'appétit, allant jusqu'à la cachexie cancéreuse.

Diagnostic et traitement du cancer du sein chez l'homme

Le diagnostic tardif du cancer du sein chez l'homme n'est généralement pas difficile. Aux premiers stades, un diagnostic est établi en tenant compte des antécédents, des données de l'examen externe, des résultats de la mammographie, de l'échographie mammaire, de l'examen cytologique de l'écoulement du mamelon et de la biopsie du sein, suivis d'un examen histologique. Tous les nœuds de la région du sein chez les hommes sont sujets à une excision chirurgicale, de sorte qu'une biopsie est généralement totale. Le diagnostic différentiel est réalisé avec un lipome, un athérome, d'autres néoplasmes bénins, une actinomycose, la tuberculose et la syphilis tertiaire.

Le traitement du cancer du sein chez les hommes est effectué selon les mêmes principes que chez les femmes. La thérapie combinée est utilisée, y compris la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et la thérapie hormonale. Dans les tumeurs opérables, une mastectomie radicale de Halstead est généralement pratiquée. Le tissu glandulaire est enlevé avec les ganglions lymphatiques entourant le tissu cellulaire, le muscle grand pectoral et le muscle grand pectoral. En période pré et postopératoire, une radiothérapie est réalisée.

Lorsque le cancer du sein hormono-dépendant chez les hommes prescrit du tamoxifène. Dans les lésions métastatiques, des opérations sur les glandes endocrines sont parfois réalisées: hypophysectomie, surrénalectomie et orchidectomie. La chimiothérapie est indiquée pour les tumeurs inopérables et les maladies somatiques graves, qui sont une contre-indication à une intervention chirurgicale. Le pronostic dépend du stade de la lésion oncologique, de l'âge et de l'état général du patient, de la résistance de la tumeur à l'hormonothérapie et d'autres facteurs. En général, le taux de survie au cancer du sein chez les hommes est inférieur à celui des femmes, mais dans le cas d'un diagnostic précoce, l'espérance de vie après traitement radical d'une tumeur peut être de 10 ans ou plus.

Cancer du sein chez l'homme

Le cancer du sein survient-il chez les hommes?

Cette question se pose naturellement plus souvent dans les pensées des hommes, en raison de la grande quantité d'informations sur cette maladie chez les femmes. Quelqu'un au début fait référence à ce sujet en plaisantant, mais si vous regardez, vous pouvez comprendre que le cancer du sein chez les hommes survient réellement. Bien que cette pathologie soit rare, elle est le plus souvent associée à des conséquences fatales pour la vie.

La définition

Le cancer du sein est une pathologie bien connue de la glande mammaire, qui survient chez des femmes de différents âges et qui est le plus souvent traitée avec succès. En raison de la fausse idée reçue sur le fait que les hommes ne possèdent pas cette glande, certains pensent que cette maladie n’y survient tout simplement pas. En fait, ce n'est pas le cas, car même s'il est sous-développé, il ressemble plus à un atavisme qu'à un organe à part entière, mais la glande mammaire est toujours présente chez les hommes.

Chaque année, des centaines de milliers de pathologies oncologiques nouvellement diagnostiquées de la glande mammaire sont diagnostiquées dans le monde entier. Fondamentalement, ce diagnostic est posé aux femmes, mais environ un pour cent du nombre total d’êtres humains concerne des hommes. Le degré d'agressivité et le moment du diagnostic dans ces cas varient, ce qui représente une incidence élevée de décès.

Causes de développement

Le développement évolutif laissait encore une petite accumulation de tissus glandulaires dans la glande mammaire chez l'homme. Bien que faible, la présence n'exclut pas la possibilité de leur dégénérescence paranéoplasique, l'apparition d'une tumeur bénigne ou oncologique.

Les facteurs étiologiques conduisant au cancer du sein chez la femme n’ont pas été étudiés de manière fiable, la situation concernant la pathologie indiquée dans le sexe fort est encore plus vague. Les agents pathogènes qui, dans certaines conditions, y compris l'affaiblissement du corps et l'immunité, peuvent conduire au développement du cancer du sein chez les hommes sont identifiés.

En voici quelques unes:

Abus d'alcool et de produits du tabac.

Antécédents de lésions des tissus mous du sein ou d’effets traumatiques permanents.

Exposition chronique aux radiations.

Les médecins ont isolé la principale cause du déséquilibre hormonal. Cela conduit à une prédominance relative des œstrogènes. L'oestrogène et la testostérone sont connus pour être présents dans le corps chez les hommes et les femmes, mais dans des proportions différentes. À condition qu'il soit perturbé par la prédominance d'œstrogènes, le cancer du sein chez les hommes est plus susceptible de se produire.

Classification

Bien que l'incidence d'une maladie telle que le cancer du sein chez l'homme soit relativement faible, il existe encore une classification clinique précise pour ses caractéristiques.

Carcinome canalaire infiltrant

Le carcinome canalaire infiltrant est isolé, ses cellules se développent dans la direction du tissu adipeux et peuvent former des métastases à distance. Cela se produit dans 80% des cas.

Carcinome canalaire non invasif

Il existe un type de cancer canalaire non invasif, le soi-disant cancer en place, qui provient des cellules des canaux excréteurs de la glande et qui n'est pas capable de germer au-delà de ses limites. Cette espèce est la plus anodine dans 10% des cas et peut être soumise à une influence thérapeutique. Le taux de récidive après chirurgie est proche de zéro.

Cancer infiltrant lobulaire

Cancer infiltrant lobulaire - cette espèce se développe d'abord dans les lobules, après quoi elle pénètre dans le tissu adipeux et continue à prendre une taille incontrôlable, impliquant les tissus environnants, donnant des métastases aux poumons, aux ganglions lymphatiques et à la colonne vertébrale.

Cancer de Paget

Le cancer de Paget est un type de cancer qui commence à se développer dans les canaux excréteurs de la glande mammaire, puis se propage à l'aréole et à la peau environnante.

Cancer infiltrant oedémateux

Type œdémateux-infiltrant - il augmente visuellement la glande en raison d'un œdème et le déforme en raison de la défaite du stroma. Dans cette maladie, il y a une rétraction de la peau du sein, sa déformation et un changement de forme.

Les symptômes

En raison du fait que, dans le sexe fort, cette maladie survient assez rarement, les symptômes du cancer du sein chez les hommes restent souvent sans l'attention appropriée jusqu'au début des stades avancés, pour lesquels le traitement n'a plus de sens. Mais si vous portez une attention particulière à votre santé, vous pourrez toujours détecter les signes de cancer dès les premiers stades de son développement.

Les symptômes du cancer du sein chez les hommes:

  • Localisation caractéristique - sous l'aréole.
  • La présence d'un symptôme de mamelon rétracté.
  • Changer la forme, la couleur et la taille de l'aréole.
  • La présence de déformation de la peau sous forme d'écorce de citron.
  • Ulcération de la peau.
  • La présence de décharge purulente, séreuse ou hémorragique du mamelon.
  • Peler la surface du mamelon ou de la peau.
  • Augmentation de la taille des ganglions lymphatiques axillaires, supraclaviculaires et sous-claviers.

La manifestation de la maladie dépend de la résistance globale de l'organisme et de l'âge du patient. Dans le cas des symptômes ci-dessus, vous devez immédiatement consulter un médecin pour un diagnostic plus détaillé.

Parfois, le cancer du sein peut se propager aux ganglions lymphatiques, aux aisselles ou au cou et y provoquer une tumeur dont la taille peut dépasser celle de la poitrine.

Mais tous les changements du sein chez l'homme ne peuvent être causés que par le cancer. Par exemple, la plupart des cas de tumeurs du sein chez les hommes sont dus à la gynécomastie (augmentation inoffensive du tissu mammaire). Cependant, si vous remarquez des changements dans votre poitrine, vous devriez voir un médecin dès que possible.

Diagnostics

L'algorithme d'examen habituel chez un médecin spécialiste découle des questions sur les plaintes des patients, clarifiant les antécédents de vie, la maladie et les antécédents familiaux de cancer. Il est également souhaitable de déterminer si une tumeur de la glande mammaire s'est produite chez l'homme dans la famille du patient.

Ceci est suivi d'un examen primaire, utilisant la palpation, la percussion et l'auscultation. Le médecin détermine la présence de tumeurs, détermine sa structure, ses limites, sa densité, la présence d’une augmentation des ganglions lymphatiques régionaux. Après cela, vous pouvez établir un diagnostic préliminaire.

À la fin des procédures ci-dessus, le tour vient pour des méthodes d’examen supplémentaires, notamment des méthodes de laboratoire et des méthodes instrumentales:

  • Diagnostic échographique
  • Imagerie par résonance magnétique.
  • Tomographie par ordinateur.
  • Biopsie à l'aiguille fine ou à l'aiguille épaisse, qui permet de déterminer le degré de différenciation des cellules tumorales.
  • Détermination de la présence de marqueurs tumoraux dans le sang du patient.

Causes et traitement des masses mammaires chez les hommes

La condensation dans la poitrine chez les hommes peut apparaître pour diverses raisons et avoir une structure, une taille et un emplacement différents. Un ou plusieurs nœuds, des bosses et des bosses peuvent apparaître dans le sein, on peut observer une modification pathologique de la structure, qui s'accompagne souvent de pertes de mamelon et de douleurs thoraciques, de sulcus douloureux et de distensions. Différentes tumeurs du sein chez les hommes, bien qu'elles se produisent un peu moins fréquemment que les femmes, mais ce problème ne doit pas être laissé sans attention.

Toutes sortes de bosses peuvent apparaître même chez les petits garçons et les adolescents. De nombreuses maladies surviennent sans douleur ni autres symptômes et ne sont détectées qu'à la suite de l'examen après que le garçon ou l'homme a commencé à remarquer qu'il avait mal à la poitrine. Souvent, des bosses et autres formations apparaissent à la suite de processus physiologiques normaux. Parfois, diverses maladies, dont le cancer, deviennent la cause de leur apparition.

Caractéristiques et causes des masses mammaires chez les hommes

La structure du sein chez l'homme est semblable à celle de la femme - il y a des lobes et des conduits dans leur enfance. La condensation et la douleur dans la poitrine peuvent apparaître dans une ou plusieurs glandes à la fois, elles apparaissent souvent autour du halo du mamelon. Dans la plupart des cas, des bosses et des douleurs thoraciques chez les garçons et les hommes matures apparaissent sous les aisselles et sur toute la surface. Dans le même temps, ils peuvent se former sur le ventre et les mains. Dans ce cas, une grosseur dans la poitrine et d'autres parties du corps est le signe d'une maladie telle que la gynécomastie, également appelée «poitrine féminine».

La cause de cette maladie est le remplacement du tissu glandulaire de la glande mammaire fibreuse et graisseuse. En conséquence, des phoques bénins se forment, la poitrine est arrondie, les mamelons gonflés et des douleurs thoraciques peuvent survenir. Dans le même temps, chez la plupart des hommes atteints de gynécomastie, la taille des glandes augmente sensiblement jusqu'à 10 cm. Normalement, leur taille n'excède pas 1,5 cm. que quelque chose ne va pas avec le corps. Chez les hommes, une induration et une douleur thoracique peuvent résulter de:

  • échec hormonal - dans de telles situations, il existe un déséquilibre entre les hormones sexuelles masculines et féminines;
  • changements de corps pendant la puberté;
  • prendre des antidépresseurs, des hormones, des médicaments, des médicaments anticancéreux;
  • prédisposition génétique;
  • surpoids;
  • diverses maladies chroniques de la prostate, des glandes surrénales, du foie, des troubles métaboliques, du diabète et d'autres maladies;
  • alimentation irrégulière et irrégulière.

Le plus souvent, un épaississement et une douleur à la poitrine apparaissent chez les garçons pendant la puberté. Des nodules ou des boules denses se forment dans la poitrine des hommes en croissance. Ils sont généralement asymétriques et, lorsque vous les touchez, vous ressentez une douleur. Le plus souvent, les phoques apparaissent près des mamelons. Ils gonflent et le coffre lui-même fait mal. Ce sont des signes d'une maladie appelée gynécomastie physiologique. Dans la plupart des cas, les nodules et les bosses se dissolvent d'eux-mêmes. S'ils ne disparaissent pas avant 18-20 ans, il est nécessaire de les examiner.

Les néoplasmes denses peuvent constituer une menace pour la vie du patient. Dans certaines circonstances, ils peuvent dégénérer en une maladie beaucoup plus terrible, à savoir le cancer du sein. L'ordre de traitement ne sera établi qu'après l'examen, car pour lutter efficacement contre ce problème, vous devez déterminer la cause exacte de l’apparition de cette maladie et pourquoi l’épaississement et la douleur sont apparus dans la poitrine du mâle.

Maladies non dangereuses pour le patient

Il existe un certain nombre de maladies dans lesquelles divers types de phoques apparaissent dans le sein masculin. De telles maladies ne sont pas dangereuses pour l'homme, mais peuvent provoquer des douleurs thoraciques et nécessitent des tests obligatoires effectués par un spécialiste. Parmi ces maladies:

  1. En présence de cette maladie, un sac ressemblant à une vessie ou à une tumeur remplie de liquide apparaît à l'intérieur du tissu mammaire. De tels phoques sont douloureux.
  2. Athérome (kyste des glandes sébacées).
  3. Adénome.
  4. Fibrome.
  5. Le fibroadénome est une tumeur mixte, nodulaire ou en forme de feuille. En présence d'une forme nodulaire de la maladie, un seul nœud apparaît, en règle générale. Pour la forme en forme de feuille de la maladie est caractérisée par une structure en couches. Les phoques peuvent apparaître du tissu adipeux et des vaisseaux sanguins. Les processus inflammatoires conduisent à la formation de nodules de tissu conjonctif.
  6. La mastopathie est l'une des maladies les plus courantes caractérisée par l'apparition de néoplasmes dans le sein chez l'homme. Parfois, il y a de la douleur. Cette maladie peut se manifester sous forme de croissance dans la glande mammaire ou dans un groupe de nodules. La mastopathie nodulaire se caractérise par l’apparition de nœuds simples ou multiples. En règle générale, ils ne causent pas de douleur. Pour la forme diffuse de la maladie est caractérisée par la formation de multiples kystes. Les tissus fibreux et glandulaires se dilatent, les glandes gonflent et la décharge du mamelon apparaît.

Maladies dangereuses

La maladie la plus dangereuse, caractérisée par l'apparition de tumeurs dans le sein chez l'homme, est le cancer. La maladie peut se manifester de différentes manières. Des cellules anormales apparaissent dans les tissus épithéliaux et glandulaires. Un sceau peut apparaître dans n'importe quelle partie de la poitrine. Le plus souvent, cette tumeur n'a pas de bords tranchants, elle peut être ressentie au plus profond de la poitrine. La douleur est généralement absente. La plus courante est la forme nodulaire de la maladie, dans laquelle des lésions denses sans contour net se développent vers la peau. Le cancer diffus se caractérise par une augmentation rapide du nombre de néoplasmes et l'apparition de métastases dans les ganglions lymphatiques.

Les phoques et la douleur apparaissent avec le sarcome. Car cette maladie est caractérisée par l’apparition de néoplasmes gros-tubéreux aux bords nets. Les phoques se développent très rapidement.

Les phoques apparaissent également avec une maladie comme le lymphome. Il se caractérise par l'apparition de joints arrondis à bords lisses et tranchants.

Méthodes de diagnostic du phoque du sein chez l'homme

La condensation et la douleur peuvent survenir chez les hommes de tout âge. Pour exclure la présence d'un cancer, il est nécessaire de poser un diagnostic de qualité et opportun.

En médecine moderne, les options de diagnostic suivantes sont utilisées:

  1. Examen aux rayons x.
  2. Échographie.
  3. Ductogarfia est une procédure de diagnostic dans laquelle des agents de contraste sont injectés dans les flux de glande mammaire. Cela vous permet de déterminer la présence ou de confirmer l'absence de tumeurs intra-flux.
  4. Biopsie. En utilisant cette méthode de diagnostic, vous pouvez déterminer la présence d’un kyste, d’une mastopathie fibro-osseuse et de tumeurs malignes. Une biopsie peut être chirurgicale, stéréotaxique, par ultrasons et par aspiration.
  5. Ponction. Lors de l'établissement d'un tel diagnostic, une aiguille épaisse et un pistolet à biopsie sont utilisés. Une partie du matériel est prise pour une étude détaillée.

Options de traitement des phoques

Si vous remarquez des néoplasmes ou des douleurs à la poitrine, vous devez contacter un spécialiste dès que possible. Après examen, le médecin pourra se faire une idée générale de la nature des néoplasmes et un diagnostic précis ne sera établi qu’après des examens complémentaires appropriés.

La nature du traitement dépend du type de néoplasme: il peut être conservateur, chirurgical et complexe.

Par exemple, les fibroadénomes sont enlevés exclusivement par voie chirurgicale. Les joints peuvent être enlevés directement ou les tissus environnants peuvent être enlevés. Dans le traitement des tumeurs malignes, les méthodes principales sont la radiothérapie et la thérapie chimique. La mastopathie peut être vaincue par des changements de mode de vie, à l'aide de complexes vitaminiques, de médicaments contenant de l'iode, de préparations hormonales, d'immunostimulants, de médicaments anti-inflammatoires et anti-œdémateux, qui ne peuvent être prescrits par un médecin qu'après examen approprié.

Il est très important de faire attention aux changements dans votre corps et de commencer le traitement. Selon les statistiques officielles, le taux de survie au cancer chez les citoyens russes n’est pas supérieur à 30% et supérieur à 80% chez les résidents américains. La principale raison de cette différence est la fascination de beaucoup de gens pour les recettes populaires et les bioadditifs annoncés, qui dans le cas des tumeurs malignes n’ont absolument aucun effet. Et la personne ne fait que gaspiller le temps nécessaire pour bénéficier d'un traitement qualifié et lui sauver la vie. Vous bénisse!

Partagez-le avec vos amis et ils partageront certainement quelque chose d'intéressant et d'utile avec vous! C'est très facile et rapide, il suffit de cliquer sur le bouton de service que vous utilisez le plus souvent:

Sceau mammaire masculin - cela vaut-il la peine de faire peur?

Bien que les hommes ne possèdent que des rudiments et non des glandes mammaires à part entière, des problèmes peuvent survenir avec les mêmes problèmes que chez les femmes.

Ces pathologies incluent un phoque dans la poitrine d'un homme.

Souvent, cela ne présente aucun danger, mais dans certains cas, de telles tumeurs parlent de problèmes de santé et de problèmes assez dangereux.

Pourquoi les hommes apparaissent-ils dans les phoques de la poitrine, quelles sont leurs caractéristiques et de quelles maladies peuvent-ils parler?

Caractéristiques spéciales

La consolidation dans la poitrine est généralement accompagnée d'une légère douleur. C’est la douleur qui permet à un homme de se préoccuper de l’état de ses glandes mammaires, avant même qu’elles ne se manifestent, une personne est, en règle générale, totalement ignorante.

La raison de la similitude des symptômes dans les cas de pathologie féminine est expliquée par la structure similaire des glandes mammaires:

  • la présence de mamelons;
  • division de la glande en lobes et segments;
  • la présence de conduits.

Bien sûr, ces éléments en sont à leurs balbutiements, ils ne sont pas capables de produire et de sécréter du lait, mais des maladies peuvent survenir, bien que moins souvent que chez les femmes.

La mammite chez les hommes est extrêmement rare. L'inflammation des glandes mammaires chez l'homme peut survenir dans un contexte de perturbation hormonale, mais il existe d'autres facteurs provoquants.

Instructions pour l'utilisation de la somatostatine présenté ici.

L'augmentation de l'estradiol chez l'homme est un signe de pathologie. Vous pouvez lire les raisons de ce processus et les méthodes de traitement dans cette rubrique.

Causes des masses mammaires chez les hommes

Le plus souvent, les phoques dans les glandes mammaires surviennent pendant la puberté d'un jeune homme.

Son corps subit un ajustement hormonal, ce qui modifie le cours des processus métaboliques.

Cette raison en tant que telle n’est pas dangereuse, mais elle peut provoquer d’autres pathologies, beaucoup plus graves.

Parmi d'autres raisons, il y a:

  • Mauvaise alimentation et violation du jour. Cela affecte directement les hormones.
  • En surpoids. L'excès de masse grasse ne peut pas affecter les processus métaboliques, notamment hormonaux.
  • Acceptation de certains médicaments. Ceux-ci incluent les antidépresseurs, les médicaments anticancéreux, les médicaments hormonaux.
  • Usage de drogue. Ils affectent l'ensemble du corps, y compris le métabolisme et les hormones.
  • Maladies chroniques de certains organes et systèmes. Parmi eux figurent les maladies de la prostate, des glandes surrénales et le diabète.

Le déséquilibre des hormones mâles et femelles est une autre cause fréquente. Lorsque ce dernier devient prédominant, commence alors la restructuration du tissu adipeux du sein chez le type féminin. Parallèlement à cela, des tumeurs peuvent également survenir.

Les symptômes

Les symptômes de la maladie chez les hommes ne sont pas aussi étendus que chez les femmes. Tous les signes consistent en:

  • élargissement du sein (type féminin);
  • la présence de phoques (si elle dépasse trois centimètres de diamètre, il est urgent de consulter un endocrinologue);
  • écoulement des mamelons, parfois mélangé avec du sang.

La poitrine de l'homme est agrandie (à gauche sur la photo)

Le dernier symptôme est assez rare et parle d'une pathologie grave, peut-être même d'oncologie.

Maladies dangereuses

Dans la plupart des cas, les phoques ne sont pas dangereux, car les maladies qui les ont causés n’affectent pas le fonctionnement des systèmes et des organes vitaux.

Ces maladies incluent:

Dans certains cas, le sceau est un sac rempli de liquide.

Ce n'est pas dangereux non plus, mais peut causer de la douleur. Une visite chez le médecin ne fera pas mal pour un diagnostic plus approfondi, et il ne fera pas mal pour éliminer la douleur.

La mastopathie est la maladie la plus courante et non dangereuse. Le plus souvent, il survient chez les femmes, mais les hommes deviennent parfois sensibles à cette pathologie. La maladie provoque soit un seul phoque, qui se propage progressivement sur tout le sein, soit plusieurs grappes de nodules. La maladie fait mal, mais ce n'est pas si grave.

Le fait est que la mastopathie a tendance à dégénérer en une tumeur maligne avec le temps, il y aura alors un réel danger pour la vie. Ainsi, le traitement de la mastopathie est nécessaire.

Saviez-vous que les glandes mammaires chez les hommes ont une structure presque identique à celle du sein chez la femme? La seule différence est que, chez la femme, cet organe est hormono-dépendant.

Qu'est-ce que les bisphosphonates et dans quels cas prescrire de tels médicaments, lisez ce document.

Maladies dangereuses

Toutes ces pathologies sont très dangereuses car elles peuvent conduire, au mieux, à un handicap. Mais les morts pour eux ne sont pas rares non plus.

  • Lymphome. Cette maladie tumorale est exprimée par la croissance rapide des ganglions lymphatiques du sein. Ils accumulent des lymphocytes "tumoraux". Au fil du temps, la maladie se propage à d'autres organes.
  • Sarcome Une maladie dangereuse et en développement rapide qui conduit souvent à la mort. Une tumeur maligne n'est liée à aucun organe spécifique, car elle se développe à partir des cellules épithéliales des téguments externes et internes.
  • Cancer du sein. La particularité de cette forme d’oncologie est qu’elle est presque indolore. Cette circonstance rend difficile le diagnostic de la maladie. Une tumeur se développe dans la profondeur de la poitrine, plusieurs consolidations nodulaires se produisent vers la surface. Cette forme de cancer "commence" les métastases dans les ganglions lymphatiques, à cause desquels la maladie se propage rapidement dans tout le corps.

Diagnostics

Bien que ces phoques soient le plus souvent observés chez les hommes jeunes et qu’ils soient associés à des modifications des niveaux hormonaux, il convient de diagnostiquer les personnes de tout âge.

Il est nécessaire de détecter le cancer du sein aux stades initiaux.

Les méthodes de diagnostic les plus populaires et les plus informatives:

  • Échographie;
  • Radiographie
  • la ductographie (introduction de substances de contraste dans les canaux lactifères pour identifier la présence de phoques et déterminer leur taille).

Lors de la confirmation d'une tumeur, sa nature doit être établie. Pour ce faire, une ponction est effectuée. Le médecin prélève le contenu de la tumeur dans les tissus pour des tests de laboratoire avec une aiguille spéciale. Cette méthode fournit une précision de presque 100% pour déterminer la nature du sceau et les causes de son apparition.

Parfois, les médecins prescrivent des tests sanguins hormonaux. Ceci est fait après l'établissement du fait de la maladie afin d'identifier les pathologies dans d'autres organes et systèmes.

Options de traitement des phoques

Le type de traitement pour les nodules mammaires chez les hommes dépend du type de néoplasme, de la nature de son origine et des caractéristiques anatomiques personnelles.

En général, la thérapie est divisée en:

  • chirurgical;
  • conservateur;
  • complet.

Les tumeurs cancéreuses sont enlevées par chirurgie et le plus tôt sera le mieux.

En outre, un fibroadénome est traité avec une méthode chirurgicale, seul le besoin de le faire est déterminé par un médecin - la maladie n’est pas dangereuse, parfois l’intervention peut causer plus de tort que la pathologie elle-même.

Une attention particulière devrait être accordée au traitement de la mastopathie.

Cette maladie peut être «vaincue» en modifiant simplement votre mode de vie et en prenant certains médicaments:

  • complexes de vitamines;
  • agents contenant de l'iode;
  • immunostimulants;
  • médicaments hormonaux.

Et tous devraient être prescrits par un médecin, l'auto-traitement ne devrait pas être engagé.

Cet indicateur terrifiant de "origine" en raison de la popularité des remèdes populaires et de l'auto-traitement en tant que tel. Si nous les excluons complètement, le taux de mortalité tombera à 20%, comme dans certains pays européens.

Les phoques du sein ne représentent pas toujours une menace réelle pour la vie et la santé. La cause la plus fréquente de néoplasmes est l'altération hormonale de l'organisme. Mais il y a des cas où les gens sont confrontés à des tumeurs malignes. Pour faire face à la maladie, vous devriez consulter un médecin, éliminant ainsi l’auto-traitement. Si cela est fait correctement, le risque sera réduit au minimum. Prends soin de toi!

Consolidation dans la poitrine chez l'homme: causes et maladies possibles

Divers problèmes liés à la glande mammaire surviennent non seulement chez les femmes, mais également chez les hommes. L'augmentation mammaire, l'enflure et l'induration indiquent le développement de processus pathologiques nécessitant des soins médicaux immédiats.

De nombreux représentants du sexe fort tentent de cacher ces symptômes, retardant ainsi le traitement, ce qui ne fait qu'aggraver la situation. Après tout, les phoques, les bosses ou d’autres formations sont souvent très dangereux pour la santé et la vie des personnes. Mais qu'est-ce qui peut causer de tels changements et quels facteurs affectent la structure des glandes?

Les causes

En outre, des conduits traversent la totalité de la glande, directement à travers le sein et directement jusqu'au mamelon. Au cours de la vie humaine, la glande mammaire produit certaines hormones qui contribuent à son fonctionnement normal.

Si ce processus est perturbé, la structure même des tissus commence à changer. Les perturbations hormonales provoquent souvent des phoques, des cônes et des tumeurs bénignes.

Dans la pratique médicale, il existe plusieurs types de modifications pathologiques dans la poitrine d'un homme, qui dépendent de l'étiologie de la maladie. Cela comprend:

  • changement physiologique;
  • problème pathologique.

La cause des changements physiologiques sont souvent des processus naturels dans le corps d'un homme. Il peut s'agir d'un excès d'hormone féminine chez le nouveau-né, d'un manque de testostérone chez les adolescents dans le contexte d'un système reproducteur sous-développé ou d'une déficience en hormones mâles chez les personnes âgées en raison du vieillissement naturel du corps.

Le problème pathologique apparaît dans le contexte d'autres troubles graves du corps, provoqués par divers facteurs irritants. Les médecins distinguent plusieurs grands provocateurs pour le développement de pathologies mammaires chez l'homme.

  • l'utilisation de drogues puissantes;
  • effets toxiques sur le corps masculin;
  • mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme, drogues);
  • blessures subies;
  • maladies génitales;
  • surpoids;
  • maladie des organes internes;
  • mauvaise nutrition.

En raison de l'exposition à de tels facteurs irritants, le processus naturel de production d'hormones est perturbé, ce qui entraîne la croissance du tissu mammaire et la formation de grumeaux.

Maladies possibles


Toute gêne dans la poitrine doit être un signal à la personne concernant les violations du corps.

Au début, un homme peut ne ressentir qu'un certain inconfort, mais à l'avenir, sans traitement, des changements pathologiques peuvent entraîner de graves maladies du sein.

Les maladies les plus courantes chez les hommes qui sont considérées comme étant la cause des masses mammaires sont:

Chacune de ces espèces représente un risque particulier pour la santé humaine. Depuis le manque de traitement peut entraîner non seulement des défauts cosmétiques, mais aussi causer la mort.

Gynécomastie

De nombreux médecins ne prennent aucune mesure spéciale pour l'éliminer, car un tel problème physiologique doit passer par lui-même. Les principaux symptômes de la gynécomastie chez les hommes sont les suivants:

  • inflammation des seins;
  • les poches;
  • mamelons gonflés;
  • augmentation mammaire significative;
  • douleur à la poitrine au toucher;
  • écoulement spécifique des mamelons;
  • formation de nodules et de kystes dans la poitrine.

De tels phoques peuvent apparaître à la fois dans un sein et immédiatement dans les deux. De plus, en fonction des facteurs irritants et d'autres caractéristiques individuelles du corps d'un homme, les tumeurs peuvent être uniques ou multiples.

Aux premiers stades de son développement, une telle maladie ne constitue pas une menace pour la vie du patient, mais à l'avenir, sans traitement rapide et efficace, le risque de développement de cellules cancéreuses existe.

Fibroadénome

Le fibroadénome est un type de mastopathie nodulaire. Les caractéristiques de cette maladie sont la prolifération des tissus conjonctifs et glandulaires, ainsi que la formation de bosses spécifiques dans la poitrine.

De tels changements pathologiques causent un grand inconfort à l'homme, tant du point de vue esthétique que du point de vue physiologique. La poitrine devient ferme, œdémateuse et chaque contact est accompagné de douleur.

Bien que les kystes apparaissant dans la glande mammaire soient considérés comme des tumeurs bénignes, l’absence de traitement peut provoquer le développement d’un fibroadénome.

Fibrome

Le fibrome est la formation d'une tumeur bénigne dans le sein. Il apparaît dans le tissu conjonctif du sein, clairement limité aux autres tissus.

La raison de ce phénomène sont des désordres hormonaux dans le corps. En outre, de nombreux hommes ne remarquent même pas de tels changements, car le fibrome se développe assez longtemps et peut atteindre de grandes tailles.

Par conséquent, éliminer une telle balle ne peut se faire que par une intervention chirurgicale.

Le cancer du sein est considéré comme la maladie la plus dangereuse du sein. Dans ce cas, les cellules cancéreuses peuvent se propager dans les tissus glandulaires et épithéliaux.

Par conséquent, une tumeur maligne peut être localisée dans n’importe quelle partie du sein. La cause de cette maladie peut être, par exemple, des troubles hormonaux et l’utilisation de divers produits chimiques qui altèrent la structure des glandes mammaires.

Les tumeurs émergentes n'ont pas de limites claires et lors de la palpation, ces phoques sont palpés au plus profond de la glande mammaire. De plus, le kyste malin ne provoque aucune douleur particulière, ce qui aggrave la situation pour le patient.

Après tout, les cellules cancéreuses se propagent rapidement dans tout le sein, dispersant les métastases dans les ganglions lymphatiques.

De quelles maladies souffrent les fragments dans la poitrine des hommes, voir les réponses du médecin mammologiste dans la vidéo suivante:

A Propos De Nous

L'article décrit les néoplasmes généralisés des yeux (conjonctive, iris, corps ciliaire, choroïde, rétine), leurs signes et manifestations, les méthodes modernes de diagnostic et de traitement.