Yeux mélanome

Le mélanome est la tumeur maligne de l'œil la plus répandue, due aux mélanocytes. Les mélanocytes sont des cellules du corps humain capables de produire de la mélanine, responsable de la couleur de la peau des yeux et des cheveux. Le plus souvent, le mélanome endommage la peau, mais il existe des cas où le mélanome survient dans la choroïde, la cavité buccale, la muqueuse vaginale, le rectum. Mélanome de l'oeil, la tumeur la plus commune du globe oculaire. Accompagné de ce type de tumeur, une nette diminution de la vision.

Le mélanome de l'œil est un gonflement commun de l'œil, qui se manifeste principalement par une forte baisse de la vision.

Le stade initial de la maladie se manifeste par une tache sombre sur le globe oculaire aux bords flous et irréguliers, qui fait saillie au-dessus de la surface. Également caractérisé par l'apparition de vaisseaux sanguins susceptibles d'hémorragies dans le corps vitré et la rétine.

Tableau clinique

Les symptômes courants du mélanome, en présence desquels il est immédiatement intéressant de consulter le médecin:

  • une forte baisse de la vision;
  • inconfort dans la région des yeux;
  • décoloration de l'iris;
  • l'apparition de tumeurs ou d'ulcères sur le code de la paupière ou à la surface de l'œil;
  • une augmentation de la taille du globe oculaire;
  • saignements dans la zone à problèmes.

Le diagnostic précoce occupe une place importante dans ce type d'oncologie, car la vision fait partie intégrante de la vie humaine et, en ce qui concerne les symptômes de développement, ils ne se manifestent souvent pas aux stades initiaux. Les stades de développement de la maladie sont caractérisés par une augmentation de la taille de la tumeur et, à son tour, la taille des tumeurs cancéreuses affecte le traitement et un pronostic positif. Avec une grosse tumeur, l'œil est enlevé et, avec le temps, la tumeur qui n'est pas retirée provoque des métastases et est fatale, vous ne devez donc pas ignorer le diagnostic opportun.

Mélanome de l'oeil et son diagnostic

Le diagnostic du mélanome est une étape assez importante, complexe et comportant plusieurs étapes. Ceci est directement lié au fait que, dans les premiers stades, la maladie ressemble à d’autres processus pathologiques. Les patients consultent un ophtalmologiste en relation avec une détérioration de la vision ou d'étranges malformations visuelles, en se référant à l'âge. Un médecin qualifié peut distinguer le mélanome de la déficience visuelle liée à l’âge, mais des méthodes de diagnostic supplémentaires sont tout simplement nécessaires pour confirmer un diagnostic plus précis.

Diagnostic des maladies des yeux

Diagnostic du cancer de l'œil (mélanomes):

  1. Ophtalmoscopie - la principale méthode de diagnostic des organes de la vision, qui permettra d'identifier la tumeur. Pour le diagnostic avec ophtalmoscope - miroir oculaire. Faites cela à l'aide de gouttes spéciales, qui contribuent à l'expansion de la pupille et du médecin, à travers le miroir oculaire, examine la rétine;
  2. angiographie fluorescente - examine les vaisseaux du globe oculaire. Une substance rouge est injectée dans le sang du patient, qui se répand dans l’ensemble du corps pendant un court instant, puis le médecin examine les vaisseaux avec une lampe spéciale pour rechercher des anomalies dans leur structure;
  3. Les rayons X peuvent révéler une violation de la structure de l'orbite, ainsi que détecter des métastases dans d'autres organes;
  4. diaphanoscopie - étude de l'iris, de la cornée et du cristallin à l'aide d'une source de lumière située sur la paupière supérieure ou inférieure;
  5. diagnostic radio-isotopique - il est réalisé à l'aide d'une solution isotopique spéciale, injectée dans le système circulatoire. Une tumeur accumule les isotopes beaucoup plus rapidement que les autres tissus, car son taux métabolique est élevé.
  6. Échographie de l'œil - cette méthode de recherche est réalisée à l'aide d'une petite sonde capable d'émettre et de recevoir des ondes sonores. À l'aide d'un écho, une image est formée, après quoi elle est affichée à l'écran et examinée.
  7. biomicroscopie - l'étude du tissu oculaire à l'aide d'un microscope;
  8. IRM ou CT;
  9. examen histologique, la méthode de diagnostic la plus précise qui est capable de diagnostiquer le mélanome (ce type de recherche est réalisée uniquement après une intervention chirurgicale, car la propagation des métastases est possible).

Stade prévalence du mélanome de l'oeil

  • Mélanome au stade 1 de l’œil - asymptomatique. Le seul point est l'obscurcissement de l'oeil;
  • le mélanome au stade 2 se manifeste par la douleur, il y a un gonflement des paupières, le globe oculaire devient rouge, il y a des processus inflammatoires dans les yeux;
  • Étape 3 - le processus malin dépasse les limites du globe oculaire. Il y a un déplacement du globe oculaire. En médecine, ce terme s'appelle exophtalmie. La pression intra-oculaire diminue, les parois de l'orbite peuvent s'effondrer;
  • mélanome de l'oeil stade 4 indique le processus de métastase. Une tumeur oncologique affecte les organes internes, les poumons, les reins et le tissu osseux. Intoxication générale du corps, l'état du patient s'aggrave. Les patients se plaignent d'une douleur intense. Les symptômes se manifestent par une perte de poids, des saignements dans le vitré, des opacités du cristallin.

Traitement du mélanome

Il existe de nombreuses méthodes pour traiter le mélanome de l'œil. Le plus efficace est considéré - l'excision chirurgicale. Lors d’une intervention chirurgicale, il faut souvent enlever complètement l’œil, mais les médecins ont généralement tendance à sauver l’œil. De ce fait, les opérations de préservation des organes sont largement utilisées:

  • cryodestruction - le mélanome est détruit à l'aide d'un laser;
  • radiothérapie - interne et externe. La tumeur peut subir une irradiation; par conséquent, sa taille diminue et les cellules touchées meurent.
  • coagulation au laser - les tissus tumoraux sont détruits lors de l'exposition au rayonnement laser;
  • diathermacoagulation - le traitement est effectué à des températures élevées qui brûlent la tumeur.

Mélanome de l'oeil et ses causes

Les causes du mélanome de l'oeil ne sont pas entièrement comprises, mais plusieurs facteurs contribuent à l'apparition de cette maladie:

  • exposition aux rayons ultraviolets: naturels et artificiels;
  • les personnes de couleur claire ont la couleur des yeux, de la peau, des cheveux;
  • la présence de coup de soleil;
  • la génétique fait partie intégrante de la maladie;
  • un grand nombre de nevi de mélanoforme (moles constituées de cellules produisant de la mélanine);
  • histoire des mélanomes;
  • plus de 50 ans;
  • sexe masculin.

Pronostic du mélanome

Le pronostic pour un type de tumeur agressive est souvent défavorable. La tumeur se développe rapidement. Avec la détection du mélanome de l'œil, qui a un taux de croissance lent, un pronostic plus favorable est possible, mais il ne faut pas oublier le stade du processus malin de l'œil, au cours duquel le cancer de l'œil est détecté.

Facteurs influant sur les prévisions:

  • type de tumeur;
  • taille du néoplasme;
  • emplacement de l'oncopathologie;
  • état général et âge du patient;
  • métastases des dommages ganglionnaires.

Le cancer des yeux est une maladie grave qui nécessite un traitement immédiat. Le fait qu'il soit plus facile de prévenir une maladie que de la soigner est très important.

Prévention des maladies

Mesures de prévention du mélanome de l'oeil:

  • pour ne pas nuire à votre vision, vous devez porter des lunettes de soleil, dont le choix devrait faire appel à un ophtalmologiste;
  • les examens médicaux font partie intégrante de la prévention;
  • dès les premiers changements dans la structure de l'œil, vous devriez demander l'aide d'un spécialiste.
  • ne pas ignorer les symptômes du cancer;
  • les personnes de plus de 40 ans doivent subir du miel. commission au moins une fois par an.

Actuellement, la science avance et le traitement du mélanome est devenu plus efficace et plus doux pour le patient. Il est possible de guérir le mélanome de l’œil tout en maintenant la vision et les yeux. Le pronostic dépend directement des cellules de mélanome. Le type A, avec les inclusions nucléaires d'un néoplasme à cellules fusiformes, est moins agressif et le type B, sans eux, est considéré comme très agressif. Malgré tout, il vaut mieux prévenir la maladie que de recourir aux méthodes les plus modernes de traitement du cancer de l’œil.

Yeux mélanome

Le mélanome oculaire est une tumeur maligne provenant de mélanocytes et affectant la paupière, la conjonctive ou la choroïde. Cela peut se manifester par des erreurs visuelles, une détérioration de la vision d'objets, une perte progressive de la vision périphérique, une modification de la forme de la pupille, une exophtalmie et d'autres symptômes. Dans certains cas, éducation pigmentée visible dans la zone de la paupière, de l'iris ou de la conjonctive. Le diagnostic expose en tenant compte des réclamations, des données d’inspection et des résultats de recherches supplémentaires. Traitement - chirurgie, radiothérapie, cryothérapie, thérapie au laser.

Yeux mélanome

Le mélanome oculaire est une tumeur maligne de cellules produisant de la mélanine situées dans la région des yeux. C'est 5 à 7% de la quantité totale de mélanomes. Diffère bien sûr extrêmement défavorable, une tendance à la germination rapide des tissus environnants et des métastases précoces. Le degré de malignité varie en fonction de l'emplacement de la tumeur. Les yeux les plus malins du mélanome sont situés dans la région des paupières. Les tumeurs de la choroïde sont plus favorables, mais même avec cette forme de maladie, la mortalité est de 50 à 60%. Habituellement détecté chez les personnes d'âge moyen et âgé. Les hommes souffrent plus que les femmes. Le traitement est effectué par des spécialistes en oncologie et en ophtalmologie.

Causes du mélanome de l'oeil

Les causes de son apparition ne sont pas établies avec précision, mais un certain nombre de facteurs contribuant au développement de cette maladie peuvent être identifiés. On sait que les personnes aux yeux bleus et verts souffrent de cette tumeur maligne plus souvent que les yeux bruns. Chez les patients blancs, le mélanome de l’œil est détecté plus souvent que chez les représentants des races négroïde et mongoloïde. Les personnes à la peau claire et aux cheveux blonds ou roux sont particulièrement susceptibles aux mélanomes (y compris ceux situés dans la région des yeux).

Outre la couleur naturelle de la peau et des yeux, plusieurs maladies héréditaires, des troubles de la pigmentation oculaire (mélanocytose oculaire), la présence d'un naevus dans la région des yeux et un mélanome de la peau sont importants. Le risque de développer la maladie augmente avec l'âge et atteint un pic vers 50-60 ans. Le mélanome oculaire est plus fréquent chez les patients constamment exposés au soleil (vivant à l'extérieur dans les régions méridionales).

Classification du mélanome oculaire

Compte tenu de la localisation, on distingue les types de mélanomes suivants:

  • Le mélanome cutané de Century est une tumeur très rare et très maligne.
  • Le mélanome conjonctival est une tumeur rare présentant un degré élevé de malignité.
  • Néoplasme choroïde. Ces mélanomes oculaires sont subdivisés en tumeurs de la choroïde elle-même (85%), en néoplasmes du corps ciliaire (9%) et en des tumeurs de l'iris (6%). Ils ont une évolution plus favorable par rapport aux mélanomes du siècle et à la conjonctive.

Compte tenu des stades du mélanome du siècle, ils sont classés de la même manière que les formations pigmentaires de la peau. Dans le processus de diagnostic du reste des mélanomes, la classification TNM est utilisée.

Dans les lésions conjonctivales:

T0 - le néoplasme n'est pas défini; T1 - la tumeur est dans un quadrant de la conjonctive du globe oculaire; T2 - plus d'un quadrant de la conjonctive du globe oculaire est détecté; T3 - le néoplasme s'étend au fornix ou à la conjonctive du siècle; T4 - la cornée, la paupière ou l’orbite est impliquée dans le processus.

Pour les lésions de la choroïde proprement dite:

T0 - le mélanome de l'oeil n'est pas détecté; T1a - néoplasme jusqu'à 7x3 mm; T1b - taille de la tumeur 10x3 mm; Mélanome T2 jusqu'à 15x5 mm; T3 - néoplasme jusqu'à 15x5 mm; T4 - lésion s'étendant au-delà des limites de l'œil.

Pour les mélanomes du corps ciliaire:

T0 - la tumeur n'est pas détectée; T1 - l'éducation volumétrique ne s'étend pas au-delà du corps ciliaire; Le mélanome T2 de l'œil affecte l'iris ou la chambre antérieure; T3 - on observe une invasion dans la choroïde proprement dite; T4 - lésion s'étend au-delà de l'œil.

Pour les mélanomes iris:

T0 - la tumeur n'est pas détectée; T1 - le mélanome de l'oeil est dans l'iris; T2 - est déterminé par la défaite d'un quadrant et l'angle de la chambre antérieure; T3 - il existe une lésion de plusieurs quadrants, l'angle de la chambre antérieure, de la choroïde elle-même ou du corps ciliaire; T4 - la tumeur dépasse les yeux.

Tenant compte des caractéristiques morphologiques du mélanome, les yeux sont divisés en cellules fusiformes, épithélioïdes, fasciculaires et mixtes. L'évolution la plus favorable est caractéristique des mélanomes oculaires à cellules fusiformes, la plus maligne chez les épithélioïdes. Les tumeurs de la choroïde peuvent être un nœud (forme nodulaire) ou se développer "le long du plan" (forme diffuse).

Symptômes de mélanome de l'oeil

Le premier signe peut être l'apparition d'une formation pigmentée dans la région des yeux. Certains patients remarquent des erreurs de vision - mouches, éclairs ou imperfections. Il y a une détérioration progressive de la vision et une perte de la vision périphérique. Plus tard, le mélanome de l’œil grossit, germe les organes et tissus voisins, affecte les ganglions lymphatiques régionaux (cervical, sous-mandibulaire, périuriculaire), métastase aux poumons, os, reins, foie, etc. Le développement de métastases est accompagné d’un dysfonctionnement des organes touchés.

Le mélanome du siècle est un volume pigmenté, parfois avec une jambe clairement définie. La surface du mélanome de l'œil peut être recouverte de croissances ou de fissures papillaires. La tumeur progresse rapidement et donne des métastases à distance.

Le mélanome conjonctival peut survenir à tout âge. Situé dans le caroncule lacrymal, dans la zone du pli lunaire ou du limbe. Il ressemble à un nodule pigmenté, peut être unique ou multiple. Il se développe exophytique, la propagation affecte la sclérotique, la cornée et l'orbite. Comme le type précédent de mélanome de l’œil, sujet à une progression rapide et à une métastase précoce.

Le mélanome de la choroïde se déroule par étapes. Au premier stade, les symptômes cliniques sont absents; à l'examen, une lésion grisâtre avec des limites floues d'un diamètre d'au plus 10 mm est détectée. Au deuxième stade, la taille du mélanome de l'œil augmente, de nouveaux vaisseaux apparaissent dans ses tissus. Des hémorragies dans le néoplasme, le vitré et la rétine sont possibles. À l'examen, on détecte une rougeur de la conjonctive, un œdème des paupières, une iridocyclite et d'autres signes d'inflammation locale. Les patients se plaignent de douleurs aux yeux.

Au troisième stade, le mélanome de l'œil se développe au-delà des limites de l'organe. L'exophtalmie et la déformation de l'orbite sont notées. La pression intraoculaire diminue. Le néoplasme germe dans le cerveau et les sinus, et divers troubles neurologiques peuvent être observés lors de la propagation au cerveau. À la quatrième étape, le processus est généralisé. Chez les patients atteints de mélanome oculaire, les symptômes communs du cancer sont identifiés: faiblesse, fatigue, perte de poids et appétit. Les métastases se trouvent dans les poumons, la plèvre, le foie, les os, d'autres organes et tissus.

Le mélanome du corps ciliaire est principalement diagnostiqué chez les patients âgés de 40 à 60 ans, moins fréquemment détecté à un jeune âge. La croissance circulaire et les lésions simultanées de l'angle de la chambre antérieure, du corps ciliaire et de la racine de l'iris sont caractéristiques de ce mélanome oculaire. La pression intraoculaire augmente déjà dans les premiers stades de la maladie. Le mélanome oculaire se propage rapidement au-delà de la sclérotique et se métastase tôt.

Le mélanome de l'iris est un faisceau situé à la surface ou dans l'épaisseur de l'iris. Plus souvent localisé dans la partie inférieure de l'iris. Le taux de propagation du mélanome de l'oeil peut varier considérablement. Une particularité est une métastase rare. Son évolution est plus favorable par rapport aux mélanomes du corps ciliaire et de la choroïde proprement dite.

Diagnostic du mélanome de l'oeil

Le diagnostic de mélanome de l'œil est posé sur la base de plaintes, d'anamnèse, de données d'examens et des résultats d'études complémentaires. Au stade initial, une ophtalmoscopie directe et inversée est réalisée. La biomicroscopie et la diaphanoscopie de l’œil sont identifiées lors de l’identification de formations volumineuses. Pour identifier le réseau vasculaire qui alimente le mélanome de l'oeil, on utilise une angiographie des vaisseaux rétiniens. Pour évaluer l’état des os de l’orbite, une étude radiographique de l’orbite est réalisée en deux projections.

Pour exclure les métastases d'un patient présentant un mélanome de l'oeil, elles sont envoyées à une radiographie pulmonaire, une échographie abdominale, une IRM du foie, une échographie des reins, une tomodensitométrie du rein, un scanner cérébral, une IRM cérébrale, une radiographie du squelette et d'autres études. La biopsie en cas de suspicion de mélanome n'est pas indiquée en raison du risque de dissémination de cellules malignes. L'examen histologique est effectué après l'ablation chirurgicale de la tumeur.

Traitement du mélanome

Les tactiques thérapeutiques sont déterminées individuellement, en tenant compte de la localisation de la tumeur, de la prévalence du processus et de l'état général du patient. Pour les mélanomes du siècle, les interventions chirurgicales sont effectuées sur le fond de la radiothérapie pré et postopératoire. Le mélanome de l'oeil est excisé avec une section de tissus sains, des plastiques de la peau sont utilisés pour éliminer le défaut. Avec la défaite des structures voisines peut augmenter le volume des opérations. Dans d'autres types de mélanomes, les yeux effectuent une exentération de l'orbite ou une énucléation de l'œil en association avec une radiothérapie pré et postopératoire.

Dans le cas de petites tumeurs de l'iris, une iridectomie, une coagulation au laser ou une diathermocoagulation est réalisée, et une excision localisée est réalisée avec des tumeurs conjonctivales limitées. Les oncologues ophtalmiques recherchent de nouveaux moyens de traiter cette pathologie en utilisant la photocoagulation, la cryodestruction et d'autres techniques. Les opérations de préservation d'organes des mélanomes de l'œil sont effectuées après un examen détaillé confirmant les limites du processus. Au stade III, l'utilisation de techniques de préservation des organes est douteuse, à IV, elle est contre-indiquée.

Pronostic du mélanome

Le pronostic est déterminé par la localisation et la prévalence du mélanome de l'oeil. La nouvelle croissance dans la région du siècle est considérée par les oncologues comme extrêmement maligne. Un mauvais signe est une dépigmentation ou une augmentation de la pigmentation. Avec l'apparition de métastases rapidement fatales. Le mélanome conjonctival est également considéré comme une maladie pronostique défavorable en raison de la forte propension à former des métastases lymphogènes et hématogènes. Toutefois, les taux de survie pour de tels mélanomes de l’œil sont supérieurs à ceux du siècle dernier.

Avec les mélanomes du corps ciliaire et la choroïde proprement dite, le pronostic est grave. Il existe une forte probabilité de métastases dans les 3-5 premières années suivant l'ablation chirurgicale de la tumeur. L'évolution la plus favorable est caractéristique des néoplasmes de l'iris, à l'exception de la forme annulaire iridociliaire du mélanome de l'œil, sujette aux métastases à distance. Des complications après des opérations de préservation d'organes sont observées chez 27% des patients. Possible poursuite de la croissance du mélanome de l’œil, de l’apparition de métastases lointaines, de cataractes, de glaucome, de kératite et de plissement du globe oculaire.

Mélanome rétinien: quel est le pronostic de la maladie?

La classification du mélanome uvéal par la taille de la tumeur:

  • Petite taille - hauteur 1,0-3,0 mm, diamètre à la base 5,0-16,0 mm.
  • Taille moyenne - hauteur de 3,1 à 8,0 mm, diamètre à la base inférieur à 16,0 mm.
  • Grand format - hauteur supérieure à 8 mm ou diamètre de la base supérieur à 16 mm (si la hauteur n’est pas inférieure à 2,0 mm).

Les stades du mélanome sont définis selon le système TNM. Au total, il existe 4 stades de cette tumeur maligne, dont l'établissement est important pour la taille de la tumeur primitive, sa sortie au-delà de la choroïde, la présence de métastases dans les ganglions lymphatiques ou des organes distants (foie, poumons, os).

Pour établir le stade exact de la maladie ne peut être qu'un médecin, sur la base des données d'un examen détaillé du patient. Il s’agit d’une tâche très importante, car le choix de la méthode de traitement et la prévision de l’espérance de vie dépendent du stade du mélanome rétinien selon la classification TNM.

Brève description des stades du mélanome:

  • Dans la première phase du mélanome, la tumeur est de petite taille et, en règle générale, ne pénètre pas au-delà des limites du globe oculaire.
  • Dans la seconde phase, la tumeur est de taille moyenne, elle peut parfois pénétrer dans la sclérotique et au-delà des limites de l'œil.
  • Au troisième stade, le mélanome est de taille moyenne ou grande et s'étend généralement au-delà des limites du globe oculaire.
  • Le quatrième stade du mélanome rétinien est établi sous la présence de métastases aux ganglions lymphatiques ou à des organes distants, quelle que soit la taille de la tumeur primitive.

Raisons

Actuellement, la cause exacte du développement d'un mélanome intraoculaire est inconnue. Les scientifiques ont découvert que certaines mutations génétiques sont plus courantes chez les patients atteints de ce type de cancer. Le mélanome de l'œil se développe lorsque des erreurs (mutations) apparaissent dans l'ADN des cellules saines, ce qui entraîne leur reproduction incontrôlée. Les cellules mutées s'accumulent dans l'œil et forment un mélanome.

Les facteurs suivants peuvent augmenter le risque de développer un mélanome:

  • exposition prolongée à la lumière naturelle ou artificielle du soleil;
  • couleur claire des yeux;
  • âge avancé;
  • la présence de certaines maladies cutanées héréditaires, telles que le syndrome de nevi dysplastique, dans lequel des taupes anormales sont observées sur le corps humain;
  • augmentation de la pigmentation de la choroïde.

Symptômes de mélanome rétinien

Aux premiers stades, le mélanome rétinien ne provoque aucun symptôme. Comme la tumeur se développe dans des parties invisibles de l'œil, une personne peut ne pas être au courant de sa maladie.

À mesure que la maladie progresse et que la tumeur grossit, ses symptômes peuvent apparaître:

  • vision floue;
  • perte de champs visuels;
  • lumière flottante ou clignotante dans les yeux;
  • douleur oculaire parfois sévère;
  • dans les cas avancés - saillie du globe oculaire, sa rougeur, défauts de l'iris, taches noires sur l'iris ou la sclérotique, cécité.

La tumeur peut métastaser avant l'apparition des symptômes de lésions oculaires et le diagnostic correct. Les manifestations systémiques du cancer comprennent la perte de poids, la fatigue, la faiblesse, la toux, des modifications du comportement des intestins et de la vessie.

Diagnostics

Le diagnostic du mélanome rétinien commence par l'examen du fond de l'œil avec l'élève allongé, effectué par un ophtalmologiste. Étant donné que cette maladie à un stade précoce peut ne se manifester d'aucune manière, elle est souvent détectée lors d'un examen oculaire de routine.

Si l'ophtalmologiste soupçonne un mélanome à l'œil, il procède à un examen supplémentaire, qui peut inclure:

  • Échographie de l'oeil. L'anesthésie du globe oculaire est réalisée pour cet examen à l'aide de gouttes spéciales, après quoi un capteur y est fixé, qui émet et perçoit les ultrasons réfléchis par les tissus oculaires. Cela vous permet de créer une image des structures intraoculaires et de mesurer la taille de la tumeur.
  • Angiographie à la fluorescéine. Au cours de cette étude, un produit de contraste intraveineux est injecté, qui se déplace vers les vaisseaux oculaires. À l'aide d'une caméra spéciale, des photographies du fond d'œil sont créées pour déterminer la perméabilité et l'intégrité des vaisseaux.
  • Biopsie. Un fragment de tissu prélevé sur une tumeur est examiné au laboratoire. Il est rarement utilisé pour diagnostiquer un mélanome oculaire.

Parfois, l’ophtalmologiste renvoie le patient à d’autres spécialistes afin de confirmer ou d’exclure la présence de métastases du mélanome de l’œil sur d’autres organes. L'imagerie par résonance magnétique ou par ordinateur de l'orbite peut être utile pour détecter la germination d'une tumeur au-delà des limites du globe oculaire.

Traitement du mélanome

Il existe plusieurs traitements pour le mélanome rétinien.

Le choix d'une méthode appropriée est effectué sur la base des facteurs suivants:

  • acuité visuelle dans l'oeil affecté;
  • acuité visuelle dans un œil sain;
  • taille de la tumeur;
  • l'âge et l'état de santé d'une personne;
  • la présence de métastases.

Tactique de la femme enceinte

Le mélanome rétinien de petite taille ne nécessite pas toujours de traitement immédiat. Si la tumeur est petite et ne grossit pas, le médecin peut conseiller au patient d'attendre le traitement et d'observer l'évolution de la maladie.

Traitement chirurgical

Les chirurgies utilisées pour traiter le mélanome rétinien comprennent l'ablation d'une partie de l'œil ou du globe oculaire.

Les options chirurgicales comprennent:

  • Élimination du mélanome et d'une petite quantité de tissu sain entourant la tumeur. Cette opération est réalisée avec de petits mélanomes.
  • Enlèvement de l'oeil entier (énucléation). Cette opération est souvent utilisée pour les grands mélanomes, ainsi que pour les tumeurs douloureuses aux yeux. Après l'élimination du mélanome, un œil artificiel est implanté dans l'orbite, à laquelle les muscles oculaires sont attachés.

Radiothérapie

La radiothérapie utilise des radiations pour tuer les cellules cancéreuses. Ce type de traitement est utilisé pour les mélanomes rétiniens de petite et moyenne taille.

Les méthodes traditionnelles de radiothérapie comprennent l'irradiation externe de la tumeur et l'implantation interne de plaques radioactives à proximité du mélanome. Également utilisé des techniques stéréotaxiques modernes - gammanozh et cyberknife.

Traitements au laser pour le mélanome de l'oeil

Dans certaines situations, la destruction des cellules cancéreuses avec un laser est utilisée. Un type de traitement est appelé thermothérapie. Il utilise un laser infrarouge et est parfois utilisé en association avec la radiothérapie.

Cryothérapie

La cryothérapie peut être utilisée pour détruire les petites cellules de mélanome, mais cette technique est rarement utilisée.

Traitement systémique

Avec la propagation du mélanome au-delà des limites du globe oculaire et la présence de métastases à distance, un traitement systémique est réalisé, comprenant:

  • L’immunothérapie est une méthode de traitement visant à activer la propre immunité du patient, qui doit détruire les cellules cancéreuses de l’organisme.
  • La thérapie ciblée est un type de traitement utilisant des médicaments qui détruisent sélectivement les cellules cancéreuses.
  • La chimiothérapie n'est recommandée que dans certains cas de mélanome oculaire, car elle est généralement inefficace.

Activités nécessaires après le traitement

Après le traitement, le patient doit être examiné régulièrement pendant plusieurs années. Parfois, le mélanome peut métastaser à d'autres organes - le plus souvent au foie, moins souvent - aux poumons. Si des symptômes de lésions de ces organes apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin.

Pour exclure les métastases, le patient doit subir périodiquement:

  • un test sanguin pour les enzymes hépatiques;
  • échographie de l'abdomen;
  • Radiographie des organes de la cavité thoracique.

Si vous suspectez la présence de métastases à distance, effectuez un examen approfondi des organes affectés.

Prévisions

Le pronostic du mélanome rétinien dépend de la taille de la tumeur et de la présence de métastases à distance. On estime que chaque millimètre d'épaisseur de la tumeur entraîne une augmentation de 5% du risque de métastases.

Si le cancer ne s'est pas propagé à d'autres organes, la majorité des patients vivent au moins 5 ans après le diagnostic.

L'espérance de vie moyenne du mélanome rétinien en présence de métastases au foie est de 4 à 6 mois et la survie à un an est de 10 à 15%. Ces indicateurs soulignent l’importance de détecter cette tumeur aux premiers stades de développement.

Le mélanome rétinien est une tumeur maligne de l'œil. Comme pour tout cancer, la détection rapide et le traitement approprié sont très importants dans cette tumeur. Par conséquent, chaque personne ne présentant aucun symptôme de mélanome à l’œil devrait être examinée régulièrement par un ophtalmologiste.

Mélanomes des yeux choroïdiens, symptômes et traitement

Le mélanome choroïdien de l’œil est l’un des cancers les plus répandus chez les patients âgés. Dans les mélanomes uvéaux, ce type est présent dans 86% des maladies. Il s'agit d'une tumeur maligne des vaisseaux dans la membrane de l'œil, ce qui entraîne une complication et des métastases. Accompagné de syndromes douloureux et d'une vision réduite.

Causes du mélanome choroïde

Les causes principales de la maladie ne peuvent pas encore être déterminées, car la tumeur a un développement sporadique. Une mutation de l'ADN des cellules pigmentaires se produit et elles acquièrent une forme agressive. Il est prouvé que les cancers de la peau et les mélanomes, y compris dans la plupart des cas, sont provoqués par un rayonnement ultraviolet excessif. Cela provoque la croissance de la tumeur.

Mais les ophtalmologistes identifient plusieurs causes:

  • facteur héréditaire;
  • âge avancé, plus de 60 ans;
  • exposition excessive aux rayons brûlants du soleil, ce qui entraîne des brûlures;
  • abus des procédures de bronzage dans les salons de beauté;
  • production active de mélanine dans le corps;
  • Les personnes à la peau claire et sensible sont plus sensibles à la maladie.

Si les symptômes ci-dessus sont soupçonnés ou observés, vous devriez alors consulter votre médecin chaque année pour prévenir les maladies et les complications.

Formes de développement

Selon les statistiques, on sait que le pourcentage maximal de la maladie concerne les personnes âgées de plus de 60 ans. À un plus jeune âge et même chez les enfants - se trouve, mais extrêmement rare.

Divisé en types suivants:

  • Nodular est une tumeur maligne, a tendance à grossir rapidement et met la vie en danger. Formé à la surface des couches de la coquille de l'oeil. Il a une forme arrondie, des limites claires, apparemment un peu comme un champignon. Couleur - marron, noir ou rose. Ce type de maladie est plus commun.
  • Squamous est la formation qui se propage dans l'épaisseur de la membrane de l'oeil. La tumeur se développe rapidement et dépasse les ailes du globe oculaire. Comparé au mélanome nodulaire, ce type est moins commun.

Cette maladie touche les jeunes de plus de 30 ans et le pourcentage principal tombe à 50 ans.

Manifestations cliniques

Les manifestations cliniques sont de nature diverse et dépendent de la taille et du type de tumeur. Un seul œil est généralement affecté par l'effet pathologique. La plupart des patients n'ont ressenti aucune irrégularité ni symptôme. Le plus souvent, il est possible de détecter lors d'un examen standard de l'œil. Par conséquent, les médecins recommandent d'examiner régulièrement les yeux et les autres organes chaque année.

Lorsque la maladie est activement perdu liquide sous la rétine, il y a donc des symptômes précoces:

  • la lumière clignote dans les yeux;
  • points flottants;
  • diminution de la vue ou de son absence complète;
  • lorsque le mélanome se forme au milieu de l’œil, une hyperopie se développe;
  • changer la perception des couleurs;
  • l'œil arc-en-ciel devient incolore;
  • des taches sombres apparaissent devant les yeux;
  • la pupille est déformée;
  • glaucome

La formation pathologique grandit et serre progressivement les propres veines ou vaisseaux de la choroïde. En relation avec cela, la rétine exfolie. Cela provoque l'apparition de photopsie et de métamorphopie. Le patient remarque les points noirs de la "vue de face" ou du "voile" devant ses yeux. Et l'un des symptômes les plus courants du mélanome choroïdien est le noir ou le noir qui s'assombrit devant les yeux, à la manière d'un brouillard.

Dans les étapes ultérieures, les symptômes suivants apparaissent:

  • les organes affectés par les métastases commencent à se manifester - le foie, les poumons, les intestins, le cerveau.
  • douleur intense;
  • le poids est réduit, le corps est épuisé et la faiblesse apparaît;
  • la fièvre, le pouls rapide, la respiration difficile sont tous déclenchés par l’intoxication et la dégradation du cancer.
L'épuisement du corps et l'apparition d'une faiblesse peuvent être un signe de mélanome de la choroïde de l'oeil

Classification

Le mélanome choroïdien est divisé en types:

  1. Mélanome nécrotique, la maladie est diagnostiquée dans 5% des cas. Formé en relation avec la destruction pathologique des tissus.
  2. Cellule en fuseau, fréquente et retrouvée dans 45% des cas. Il a une forme et une structure spéciales de cellules.
  3. Le mikstmélanome est également l’un des cas les plus fréquents: 45% des patients en souffrent. Formé à partir de cellules épithélioïdes et en forme de fuseau.
  4. Une tumeur constituée uniquement de cellules épithélioïdes est également très rarement retrouvée - 5% des cas.

Méthodes de diagnostic

Au développement primaire, il est assez difficile de déterminer le mélanome de l'oeil. À l'aide d'un ophtalmoscope, vous pouvez diagnostiquer une tumeur. La tumeur a l'aspect d'un petit nodule sur la coquille de l'œil.

  • l'iris de l'oeil a un contour irrégulier;
  • noeuds inhabituels;
  • pigmentation.
Pour diagnostiquer un mélanome choroïdien de l’œil, vous devrez consulter un ophtalmologiste.

Si l'oculiste soupçonne la formation d'un mélanome de la choroïde de l'œil, il est nécessaire de contacter un oncologue pour un diagnostic final, après un certain nombre de diagnostics:

  • échographie;
  • biomicrosphtalmoscopie;
  • la diaphanoscopie;
  • en utilisant des ultrasons, calculez la taille de la tumeur et sa croissance extracellulaire;
  • La biopsie à l'aiguille fine vous permet de prélever du matériel pour d'autres études histologiques et cytologiques.

Après les études susmentionnées, le médecin sera en mesure de poser un diagnostic final.

Avant de déterminer le traitement futur, il est nécessaire d’exclure la présence de métastases. Ils sont formés chez 2 à 7% des patients avec une éducation assez importante et chez 1% avec une petite tumeur.

Stades de développement du mélanome choroïdien de l'oeil

Avant de commencer un traitement pour un patient, les médecins déterminent le stade de développement de la tumeur.

Il y a 5 étapes d'éducation:

  • 0 - très rarement déterminé en raison d'une très petite taille;
  • 1 - aucun signe ou symptôme n'est observé, seules des anomalies visuelles mineures apparaissent;
  • 2 - la tumeur se développe dans la partie interne de l'œil, sans dépasser ses chapelles, des douleurs se font sentir et une inflammation apparaît;
  • 3 - à ce stade, la maladie affecte le système lymphatique et se développe dans les structures avoisinantes;
  • 4 - Les métastases affectent la vie des organes importants.

Les deux premières étapes sont opérationnelles et un traitement rapide conduit à un rétablissement complet ou à une rémission clinique. La troisième phase est plus grave et difficile à traiter, des interventions chirurgicales répétées sont parfois nécessaires et il y a souvent des rechutes. Au dernier stade du cancer, les chances de guérison sont minimes, mais le traitement doit être poursuivi.

Méthodes de traitement

En fonction de l'emplacement, du stade et de la taille de la tumeur, les méthodes de traitement sont choisies individuellement pour chaque cas. S'il était possible de détecter la maladie à un stade précoce de développement, les médecins ne surveillent que la dynamique du développement de la tumeur. À la moindre complication, commencez le traitement rapidement.

Le diagnostic de la tumeur sur le développement initial permet l'utilisation de la radiothérapie. Il est efficace dans la formation d'une taille minimale et moyenne. Et dans les stades ultérieurs, le globe oculaire affecté est enlevé. En fonction de la taille et du stade de la maladie, le médecin détermine la méthode de traitement.

L'élimination est l'une des méthodes principales, car pendant l'irradiation, l'utilisation d'une dose importante de rayonnement est un facteur concomitant. Le complexe entraîne une perte de vision et une intervention chirurgicale sera inévitable.

Avec un fort syndrome de douleur, les médicaments symptomatiques et anesthésiques sont prescrits, ils ont un effet sédatif lors d’une utilisation à long terme.

Où se soigner?

Les projections spécifiques et le traitement du patient ne sont prescrits par le spécialiste qu'après un diagnostic complet et des études histologiques. Ce n'est qu'alors que vous pourrez bénéficier de soins médicaux qualifiés Avant de consulter un ophtalmologiste, vous devez faire attention à la disponibilité des équipements et vous assurer que le personnel est suffisamment qualifié et pleinement capable de diagnostiquer. Après tout, l'évolution future de la maladie dépend de l'attention, de l'expérience et des qualifications du médecin.

Prévention

Il n'y a pas de mesures spécifiques pour la prévention du mélanome oculaire choroïdien. Mais en fonction du stade et de la localisation de la tumeur, les médecins choisissent des méthodes individuelles et des mesures préventives. La règle principale est de visiter régulièrement l'oculiste et l'examen préventif. Vous devez constamment protéger vos yeux du soleil. Par temps chaud et ensoleillé, essayez de réduire les sorties dans la rue. Pour votre santé, vous devriez régulièrement faire un don de sang pour les enzymes du foie.

Mais certaines recommandations des médecins oncologues mettent en évidence:

  • n'est pas à la lumière directe du soleil, en particulier de 15 heures à 17 heures;
  • portez des lunettes de soleil et protégez-vous avec des crèmes spéciales qui protègent la peau des rayons UV;
  • Ne pas utiliser de substances nocives - alcool, drogues et produits du tabac;
  • s'engager dans un mode de vie actif, il est bien renforce le système immunitaire;
  • dormez suffisamment et organisez votre routine habituelle;
  • manger des aliments sains et équilibrés.
Les patients présentant des yeux atteints de mélanome ne doivent pas être exposés à la lumière directe du soleil, en particulier de 3 à 5 heures de l'après-midi.

Prévisions

Le stade et la taille de la tumeur ont une incidence sur le pronostic futur de la vie et sur l'aptitude au travail actif.

  • dans le diagnostic général de l'organisme, un symptôme défavorable est la présence d'un grand nombre de cellules épithélioïdes, qui sont détectées avec une augmentation. Infiltration lymphoïde et boucles vasculaires qui se ferment et mènent à une tumeur;
  • une anomalie chromosomique dans les cellules tumorales prédit une évolution défavorable, la survie dans la période de cinq ans est de 50%;
  • la grande taille de la tumeur indique la présence de complications;
  • la croissance extrasclérale du mélanome est de mauvais pronostic;
  • les patients de plus de 60 ans sont plus susceptibles de souffrir de ce type de maladie et le taux de mortalité à cet âge est supérieur à celui des jeunes.

Avec la maladie du mélanome choroïdien, les patients n’ont aucune chance de se rétablir complètement et de vivre. Depuis la maladie dans de rares cas, les métastases dans les organes d'activité vitale. Mais une tumeur volumineuse n'est traitée que par une intervention chirurgicale et, mis à part l'ablation du globe oculaire, il ne reste plus rien.

Par conséquent, les experts de toutes les industries parlent d'une seule voix au sujet du diagnostic régulier de tout l'organisme. Aujourd'hui, dans les établissements médicaux, il existe un grand nombre d'équipements médicaux vous permettant de détecter n'importe quelle maladie aux premiers stades de développement. Cela vous permet de maximiser les chances de récupération et de vie future.

Selon les statistiques, au cours des 100 dernières années, le niveau de maladie et de mortalité par oncopathologie a considérablement augmenté et se situe à la deuxième place, après une maladie du système cardiovasculaire. Et une sorte de formation n'acquiert que de nouvelles espèces. Toute partie du corps peut être sujette à un processus oncologique.

Il doit être attentif aux signaux de son propre corps et, en cas de symptôme ou de suspicion de la maladie, il est urgent de consulter un spécialiste et de réussir tous les tests associés.

Métastase mélanome

Une tumeur maligne de mélanocytes est pronostique défavorable: les métastases de mélanome qui se propagent dans tout le corps humain tombent dans différents organes et créent les conditions d'une détérioration rapide de la santé. La tactique de traitement dépend en grande partie de l'identification des cellules cancéreuses dans des tissus situés suffisamment loin du foyer principal.

Options de distribution typiques

Le plus souvent, les cellules cancéreuses de la tumeur pénètrent dans le sang lorsque des conditions sont créées pour que des particules d'un néoplasme malin pénètrent dans le système vasculaire. Dans le mélanome, les métastases se manifestent de la manière suivante:

  • hématogène (dans les vaisseaux sanguins);
  • lymphogène (sur le système lymphatique).

Les dommages subis par les organes internes et les systèmes organiques dépendent du type de propagation: par le sang, la tumeur pénètre dans des endroits éloignés et par la lymphe dans les ganglions lymphatiques voisins et régionaux. Le pronostic est nettement aggravé par la détection de métastases de cancers cutanés dans les organes vitaux.

Les principaux organes cibles du cancer pigmentaire

La localisation fréquente d'une pathologie oncologique progressive est la défaite des tissus et organes suivants:

  • hypertrophie des ganglions lymphatiques à proximité immédiate du foyer principal;
  • métastases cutanées de mélanome;
  • lésions cérébrales;
  • identification des cellules tumorales dans le tissu pulmonaire;
  • défauts oncologiques de l'analyseur visuel;
  • maladie osseuse métastatique;
  • métastases hépatiques du mélanome à cellules épithéliales.

Dans chaque cas, le type de lésion dépend de la voie, mais des métastases distantes du mélanome cutané se produisent lors de la dissémination dans le sang et se manifestent dans les types de pathologie suivants:

  • nodules tumoraux localisés dans la couche adipeuse sous-cutanée ou dans les organes internes (le plus souvent des métastases du mélanome au foie et aux poumons);
  • éruption pigmentaire sur la peau, semblable au foyer principal de la maladie (satellites de cancer);
  • changements dans la peau avec une inflammation (comme une thrombophlébite ou un érysipèle).

Il est important d’identifier rapidement l’objet principal de la pathologie du cancer afin de réduire le risque ou de prévenir les métastases du mélanome cutané.

Principes de diagnostic

Lors de l'examen initial, le médecin portera une attention particulière aux modifications externes de la région de la taupe ou du naevus. Les plaintes suivantes sont d’une grande importance et indiquent un risque élevé de métastases:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • essoufflement;
  • des nausées et des vomissements;
  • toux sans signes d'inflammation dans le système broncho-pulmonaire;
  • troubles visuels, ce qui arrive souvent avec des métastases de mélanome dans l'œil;
  • ganglions lymphatiques élargis.

Toute suspicion de dégénérescence maligne nécessite un examen comportant les procédures de diagnostic suivantes:

  • radiographie des poumons;
  • échographie du foie;
  • tomodensitométrie de la tête et de la colonne vertébrale;
  • IRM des organes internes.

La portée de l'examen est déterminée par l'oncologue: il est nécessaire de finaliser la nomination d'un spécialiste le plus précisément et le plus rapidement possible afin de pouvoir traiter efficacement la tumeur à temps.

Tactique thérapeutique

Le retrait chirurgical de la lésion tumorale primaire ne conduit pas toujours à une guérison complète - les métastases après le mélanome peuvent être détectées quelque temps après l'opération. Il est nécessaire de suivre strictement les recommandations de l'oncologue, en utilisant les méthodes d'effets thérapeutiques suivantes:

  • chimiothérapie;
  • cours de radiation;
  • immunothérapie.

Le cancer de la peau métastatique identifié à un stade avancé est la pire option en matière de pathologie: le pronostic à vie est extrêmement défavorable.

Mélanome métastatique: caractéristiques de la propagation de la maladie

Le mélanome est une maladie cutanée oncologique dangereuse qui se développe rapidement et qui implique des tissus sains dans le processus pathologique. L'une des principales caractéristiques de cette maladie est la propagation de métastases à d'autres organes. En oncologie, il est généralement admis que le mélanome métastatique est un cancer incurable. Cette pathologie commence son développement par la mutation de cellules pigmentaires de mélanocytes sous l'influence de facteurs indésirables. Au fil du temps, ils se mélangent dans des cellules saines, formant une tumeur cancéreuse. Des cellules anormales commencent à se détacher du néoplasme, à se mélanger au sang ou à la lymphe à travers le corps, à s’installer dans des tissus et des organes sains, puis à former des tumeurs secondaires.

Caractéristiques et description de la maladie

Le mélanome métastatique est une maladie cancéreuse capable de créer rapidement des tumeurs secondaires en raison de la propagation de cellules anormales lors du flux de lymphe ou de sang dans le corps humain.

Faites attention! Les oncologues déterminent la possibilité de propagation de métastases à travers la taille de la tumeur primitive. Plus il est petit, plus la possibilité de métastases est faible.

En oncologie, il a été établi qu'avec une tumeur atteignant un millimètre d'épaisseur, la probabilité de propagation des métastases serait faible, avec une épaisseur moyenne de un à quatre millimètres, si la tumeur faisait plus de quatre millimètres de haut.

Premièrement, les ganglions lymphatiques situés à proximité sont affectés. À mesure que le cancer se développe, les métastases du mélanome se propagent davantage à la peau (60% des cas), aux poumons et au foie (35%), au cerveau (20%) ainsi qu'aux os (17%) et aux organes de l'appareil digestif.

Le mélanome propage les cellules cancéreuses dans le corps de deux manières:

  1. Voie lymphogène dans laquelle des cellules anormales pénètrent dans le vaisseau lymphatique, puis se propagent avec un flux lymphatique aux nœuds proches et lointains. De cette façon, les métastases se propagent le plus souvent dans les mélanomes.
  2. Voie hématogène dans laquelle les cellules pathologiques se propagent aux organes sains par le sang.

Les oncologues sécrètent plusieurs types de mélanomes, considérés comme les plus malins, car ils affectent des organes et des tissus sains métastases. Ces formes de métastases cutanées incluent:

  1. Satellites qui sont nombreuses éruptions sur la peau de la même couleur que la tumeur primitive. Ces taches sont localisées près du foyer principal.
  2. Les métastases nodales se présentent sous la forme de nœuds sous-cutanés de tailles différentes, situés à différentes distances du néoplasme primaire.
  3. Une forme semblable à une thrombofebit est une induration douloureuse qui a dilaté les veines superficielles et un gonflement de la peau autour des tumeurs secondaires.

Faites attention! Avec une augmentation des taches de naissance, il est recommandé de contacter immédiatement une institution médicale.

Danger de métastases de mélanome

Les métastases constituent le principal danger du mélanome. Pendant plusieurs mois ou semaines, les tumeurs secondaires peuvent toucher des organes vitaux, notamment le cerveau, les poumons et le foie. Les métastases se développent rapidement et agressivement. Premièrement, les ganglions lymphatiques et la peau sont impliqués dans le processus. Le danger de mélanome métastasant réside dans les points suivants:

  • les tumeurs secondaires surviennent lorsque le corps est épuisé et n’ont plus la force de combattre la maladie;
  • les métastases perturbent le travail des organes et systèmes vitaux;
  • les métastases provoquent le développement d'un syndrome douloureux intense, qui affecte négativement l'état du patient;
  • les métastases augmentent le risque de décès plusieurs fois.

Causes des métastases des cellules cancéreuses

Un facteur majeur dans la formation du mélanome est un facteur héréditaire et une violation du système hormonal. En outre, la pathologie se développe souvent en raison d'une exposition prolongée aux rayons directs du soleil et aux radiations. Les oncologues comprennent les points suivants, qui peuvent provoquer le développement de la maladie avec métastases supplémentaires:

  • âge supérieur à cinquante ans, lorsque le risque de métastases augmente plusieurs fois;
  • la présence de maladies concomitantes de nature chronique;
  • taille et emplacement de la tumeur primitive;
  • la germination d'une tumeur maligne dans les parois des organes contribue à la propagation des métastases;
  • traitement insuffisant et inefficace du cancer primitif, il métastase donc souvent le mélanome aux ganglions lymphatiques, puis aux organes internes;
  • épuisement du corps, faible immunité.

Faites attention! Les causes et les manifestations symptomatiques de la pathologie dépendent de nombreux facteurs. Le plus souvent, le mélanome est formé de grains de beauté, propageant progressivement des métastases, accompagnés de symptômes désagréables.

Symptômes de mélanomes métastatiques

Les symptômes et les signes de mélanome métastatique diffèrent les uns des autres en fonction de l'emplacement des tumeurs secondaires. Si les métastases se sont propagées au foie, la peau et le blanc des yeux deviennent jaunes et le corps perd du poids. Le patient développe des nausées, une douleur dans l'hypochondre droit, une fatigue, le foie augmente progressivement de taille.

Avec la défaite de la cavité abdominale, le liquide s'accumule dans le péritoine et l’hydropisie se développe. Si les métastases se propagent dans le tube digestif, des douleurs apparaissent dans l'abdomen, une perforation intestinale, une diarrhée ou une constipation, une perte de poids due à une perte d'appétit, des vomissements et des nausées.

Avec la défaite des articulations et des os, de fréquentes fractures et luxations spontanées se produisent et un syndrome douloureux se développe. Dans le sang d'une forte teneur en calcium augmente, ce qui contribue au développement de la déshydratation, des vomissements, de la constipation, ainsi qu'à la confusion et à l'apparition de maladies infectieuses secondaires.

Le mélanoblastome avec métastases intradermiques se présente sous forme de néoplasmes au dos et à la poitrine, ainsi qu'aux membres supérieurs et inférieurs. Ils peuvent être disséminés dans tout le corps sous forme de petites taches de couleur sombre.

Le mélanome, métastasant aux poumons, manifeste des symptômes sous forme de toux constante, de difficultés respiratoires, d'infections secondaires fréquentes, d'accumulation de liquide entre les poumons et le thorax.

S'il y a des métastases au cerveau, les premiers signes apparaissent sous la forme d'un mal de tête, il y a des convulsions, des crises d'épilepsie, des troubles neurologiques, l'humeur change constamment. Les signes exacts dépendent de la localisation des métastases.

Avec la défaite des ganglions lymphatiques, ils grossissent, provoquent des douleurs. Le patient lui-même peut les ressentir en déterminant le degré d'augmentation. La pathologie affecte les aisselles, l'aine, le cou. En l'absence de traitement, une augmentation de la température corporelle se produit, une faiblesse se développe, le patient a constamment l'air fatigué, l'activité des organes internes est perturbée.

Faites attention! Souvent, les métastases du mélanome dans les ganglions lymphatiques apparaissent avant le développement de la tumeur maligne primitive.

Méthodes de diagnostic

Pour déterminer l'étendue des lésions corporelles et la localisation des métastases, les médecins diagnostiquent la maladie. Tout d’abord, une analyse de sang, de l’urine et des selles est prescrite. Vient ensuite le marquage des ganglions lymphatiques par contraste, une biopsie avec un examen histologique de la biopsie. Pour identifier les lésions des poumons, passer des rayons X, un scanner ou une IRM est utilisé pour étudier le foie et les reins. L'IRM est également utilisée pour étudier l'état du cerveau et de la moelle épinière. La scintigraphie est prescrite pour le diagnostic de pathologie osseuse.

Faites attention! Si des métastases sont connues mais qu'aucune métastase n'a été identifiée, le médecin recourt à la TEP.

Traitement du mélanome métastatique

Plusieurs traitements sont utilisés pour traiter cette maladie, en fonction de l’état du patient et du degré de malignité de la pathologie.

L'opération chirurgicale est réalisée avec la défaite d'une petite partie du corps, lorsque les métastases n'ont pas encore eu le temps de se propager à travers elles et ne se trouvent que dans les ganglions lymphatiques et les tissus les plus proches. La chimiothérapie est utilisée avant et après la chirurgie pour réduire la taille de la tumeur et éliminer les cellules cancéreuses qui pourraient rester après la chirurgie. La radiothérapie est utilisée lorsque les métastases ne touchent pas complètement le corps ou que la tumeur primitive est de taille énorme. Avec la participation d'organes internes dans le processus pathologique, les oncologues utilisent un couteau gamma pour traiter. Dans les dernières phases d'un cancer, il est très difficile de le guérir car il y a souvent des rechutes mortelles.

Prévisions

La mortalité par pathologie aux derniers stades est très élevée et représente environ 95% des cas. Au stade initial de développement, lorsqu'il n'y a pas encore de métastases, le pronostic est favorable: environ 97% des personnes survivent. Avec la défaite de plus de deux ganglions lymphatiques, le taux de survie est de 40% des cas.

Faites attention! Les métastases du mélanome au premier stade de leur développement peuvent disparaître progressivement si leur épaisseur est inférieure à un millimètre. Lorsque la taille de la tumeur secondaire est supérieure à un millimètre et demi, une rechute peut survenir au cours des trois premières années.

A Propos De Nous

La méthode de traitement de la maladie du cancer du foie est choisie individuellement pour chaque patient, en tenant compte de toutes les données de l'examen, de l'anamnèse et des tests de laboratoire.