Métastases osseuses

Se produisent sur le fond de la lésion secondaire de la formation de tumeur maligne dans le tissu osseux.

Les cellules tumorales se propagent à partir des foyers primaires de la tumeur d'autres organes.

La maladie se manifeste par la douleur, augmente le taux de calcium dans le plasma sanguin, les os deviennent fragiles. Dans la plupart des situations, quand une maladie est diagnostiquée, les médecins trouvent une tumeur dense.

La tumeur exerce une pression sur les vaisseaux de grande taille, alors qu’ils sont étroitement adjacents les uns des autres, ce qui perturbe la circulation sanguine. Si la tumeur serre les troncs nerveux, des symptômes neurologiques sont observés. Le diagnostic est établi sur la base de l'historique de la maladie, d'un examen externe, d'études de laboratoire et d'instruments.

Premièrement, le tissu osseux est affecté par la distribution rapide des cellules cancéreuses dans le système circulatoire et les ganglions lymphatiques. En règle générale, la présence de métastases est la dernière étape du développement d'une tumeur maligne. Une métastase à 85% est un signe de cancer du sein au stade 4 et de cancer de la prostate.

Apparaissent à la suite d'une tumeur maligne dans la glande thyroïde, les reins, le sarcome, la lymphogranulomatose. Très rarement, une métastase osseuse est diagnostiquée dans une tumeur des ovaires, du col utérin, des tissus mous et du tractus gastro-intestinal.

Les oncologues et les traumatologues orthopédiques les traitent chez les patients présentant un diagnostic de métastases aux os.

Métastases osseuses et leurs types

Une tumeur maligne commence les métastases sous deux formes, et c'est par elles que le traitement approprié est déterminé.

  1. Forme ostéolytique. Les cellules tumorales endommagent l'os et ses tissus et sont complètement détruits avec le temps. Les ostéoclastes sont stimulés, des cellules qui détruisent complètement la structure osseuse.
  2. Forme ostéoplastique. Les cellules tumorales stimulent les ostéoblastes. Ils conduisent à la croissance rapide de l'os. De ce fait, le tissu est détruit et l'os commence à se déplacer latéralement (se détache).

Étiologie

Les métastases dans les tissus osseux commencent à la suite d'un cancer des poumons, des reins, du sein, de la prostate et également à la suite d'une tumeur maligne des ovaires, du tractus gastro-intestinal, des ganglions lymphatiques et du sarcome.

D'autres cancers métastasent au quatrième stade, mais cela est moins fréquent.

Lorsqu'une personne est en parfaite santé et qu'il n'y a pas de violation dans le corps, le tissu osseux est mis à jour périodiquement.

Le tissu osseux a ses propres caractéristiques et processus:

  • absorbe à la suite de l'exposition aux ostéoclastes;
  • après la destruction des os, des os sont formés pour maintenir le squelette en équilibre;
  • formation d'os.

Ces processus sont réalisés par activité cellulaire dans laquelle les ostéoblastes et les ostéoclastes sont impliqués. Ils sont responsables de la formation, de l'absorption et de la destruction du tissu osseux.

L'os commence à mal fonctionner si les mauvaises cellules pénètrent dans sa structure, déplaçant les saines. De ce fait, les ostéoblastes et les ostéoclastes cessent d’interagir.

Symptomatologie

Comme tous les cancers, les métastases osseuses ont leurs propres symptômes:

  • Os douloureux. C'est l'un des symptômes les plus courants et les plus redoutables. La douleur la plus aiguë commence au début du processus de destruction du tissu osseux et devient parfois extrêmement douloureuse. Il arrive que les médicaments contre la douleur n’aident pas. Le syndrome douloureux est progressif. devient plus fort la nuit et après l'effort. Il y avait des cas que le patient ne pouvait pas faire face à la douleur et mettre ses mains sur lui-même.
  • La compression. La tumeur osseuse a une structure dense et quand elle commence à grossir, les vaisseaux et le tronc nerveux sont pincés. Aggravation de la situation - compression des racines ou de la moelle épinière. Ensuite, le patient a un dysfonctionnement du système nerveux, parfois une paralysie transversale se produit.
  • Changements locaux. Sur les zones touchées apparaissent un foyer dense.
  • Fracture pathologique. Si l'os est un peu chargé, il commence alors à s'effondrer. Éternuer peut casser une côte. Le symptôme de telles fractures se manifeste par 60% de corrosions des couches supérieures. Souvent, la colonne vertébrale en souffre moins souvent - le fémur. La fracture vertébrale survient à la suite du bris de l’intégrité de certaines parties de la colonne vertébrale. Sections principalement touchées du sternum et du bas du dos. La compression de la racine nerveuse et de la moelle épinière est également notée. Le résultat de telles fractures peut être les plus petites blessures (coup ou virage brusque).
  • Augmentation du taux de calcium dans le sang. L'hypercalcémie est due à la destruction du tissu osseux. Cette complication est considérée comme la plus dangereuse et conduit parfois à la mort. Des taux de calcium élevés peuvent provoquer des rythmes cardiaques, une déshydratation et une insuffisance rénale.
  • L'intoxication. L'appétit diminue, la faiblesse, les nausées apparaissent, le patient perd du poids, ce qui conduit à l'anorexie.

En raison de ces phénomènes chez les patients atteints de métastases, on observe un dysfonctionnement des organes et des systèmes:

  • Système nerveux - le patient devient inhibé, un trouble de l'état psycho-émotionnel, la conscience est perturbée;
  • Système cardiovasculaire - pression artérielle basse, ralentissement du rythme cardiaque, ce qui peut conduire à un arrêt cardiaque complet;
  • Reins - le sel et le calcium se déposent dans les tissus rénaux, le volume urinaire augmente;
  • Gastro-intestinal - constipation régulière, nausée, accompagnée de réflexes nauséeux, constipation régulière, perte d'appétit, obstruction intestinale, inflammation du pancréas.

Méthodes de diagnostic des métastases osseuses

  • Pour diagnostiquer les métastases dans les tissus osseux, les experts effectuent:
  • Rayons X. C'est une forme simple de diagnostic. Grâce aux rayons X, le diagnostic ne peut être posé avec précision qu'aux troisième et quatrième étapes du développement de l'oncologie, car, dans les premières étapes, une maladie oncologique ne permet pas la métastase.
  • Tomographie par ordinateur. Les résultats de l'image radiographique sont traités à l'aide d'appareils numériques. Après le traitement, le médecin verra le degré de destruction du tissu et les limites de son corrosif.
  • Imagerie par résonance magnétique. Cette méthode est réalisée par irradiation. L'onde radiologique est utilisée pour l'irradiation. La tomographie détermine le volume des zones touchées dans le tissu osseux.
  • Scintigraphie Déterminer comment l'isotope radioactif est rempli de cellules tumorales. La scintigraphie permet la localisation précise des métastases.
  • Biopsie. Cette méthode de recherche permet le diagnostic le plus précis, car elle détermine l'appartenance des tissus osseux à certains types. Pour prendre le matériel pour la recherche sur la biopsie, le patient reçoit une anesthésie locale. Le matériel est envoyé à l'étude de la fonctionnalité des cellules et de la structure des tissus.
  • Test sanguin pour la biochimie. L'analyse déterminera l'excès de calcium dans le système circulatoire.

Comment traiter les métastases osseuses?

Après le diagnostic - métastases dans les os, le traitement commence immédiatement. Avec ce diagnostic, le patient meurt entre 4 et 10 mois.

Mais cela ne signifie pas qu'il n'est pas nécessaire de traiter la maladie.

  1. Traitement par chirurgie. Ce type de thérapie est utilisé pour assurer au patient une vie un peu plus normale. Les fractures pathologiques sont traitées, les os minces et plus sont fixés.
  2. Traitement avec l'exposition au rayonnement. Si le centre d'une tumeur maligne est irradié, le patient pourra vivre plus longtemps. Cette méthode de traitement est efficace car la cellule tumorale présente une sensibilité élevée au rayonnement par rapport au tissu osseux.
  3. Chimiothérapie. Les médicaments antinéoplasiques sont injectés par voie intraveineuse et détruisent les cellules tumorales. Les cytostatiques ont une toxicité élevée, ce qui entraîne de nombreux effets secondaires.

Toutes ces méthodes de traitement sont utilisées en combinaison.

Médicament concomitant

  • éliminer la douleur avec les métastases osseuses. C'est l'objectif principal de la thérapie. Les médecins ne veulent pas dire des médicaments qui anesthésient, soulagent la fièvre et l’inflammation, et la morphine est prescrite. Certains pays sont autorisés à utiliser de la marijuana à la dernière étape du développement du cancer. Comme vous le savez, cela détend le patient et soulage la douleur.
  • médicaments qui réduisent le risque de fractures pathologiques et empêchent l'os de s'éroder complètement. Les patients se demandent: «Comment les métastases osseuses peuvent-elles être traitées avec des méthodes traditionnelles?». La réponse à cette question est catégorique - le traitement avec des remèdes populaires est strictement interdit. Aucun des remèdes populaires ne vous aidera à vous débarrasser d'une tumeur maligne, mais ne fera qu'aggraver la situation. Le traitement est engagé exclusivement oncologue.

But du traitement

La thérapie complexe a quatre objectifs principaux:

  1. Réduire la douleur.
  2. détruire les cellules tumorales et empêcher leur reproduction.
  3. Débarrasser le corps des substances toxiques.
  4. Guérir les maladies concomitantes.

Le traitement des métastases comprend nécessairement un ensemble de mesures visant à éliminer les foyers primaires d’une tumeur maligne.

Pronostic pour les métastases osseuses

Le pronostic dépend directement de l'emplacement de la lésion primaire de la tumeur maligne.

  1. Si les métastases osseuses sont le résultat d'une tumeur au poumon, le patient reçoit un pronostic lui permettant de vivre moins de six mois.
  2. Le résultat de la tumeur maligne de la prostate, le patient sera capable de vivre jusqu'à trois ans.
  3. Lorsque les métastases osseuses résultent d'un cancer du sein, le pronostic est de 2 ans.
  4. Un an, le patient vivra avec des métastases d'une tumeur rénale.
  5. Le mélanome avec métastases osseuses donne au patient six mois à vivre.
  6. Le cancer de la glande thyroïde a des métastases dans le tissu osseux, le plus bénin. Les patients vivent quatre ans.

Le traitement et la prévention des métastases osseuses est un processus long et difficile. S'il est diagnostiqué à temps, il est possible de donner au patient une chance de vie.

Combien de vie, le pronostic et est-il possible de guérir les métastases osseuses?

Les métastases osseuses sont un phénomène de cancer secondaire, dans lequel les cellules cancéreuses migrent dans le tissu osseux et forment des tumeurs malignes. La métastase survient aux derniers stades du cancer et s'accompagne de douleur, d'une augmentation du taux de calcium dans le plasma sanguin, d'une insuffisance de la circulation sanguine et de fractures.

Raisons

L'apparition de métastases dans les os est provoquée par la propagation des cellules cancéreuses par les vaisseaux sanguins, de l'organe primaire affecté au tissu osseux, évoluant en tumeur maligne. Le plus souvent, les cellules cancéreuses migrent des glandes thyroïdienne, de la prostate et mammaire, des poumons, des reins, principalement atteintes, ainsi que dans les sarcomes, les lymphomes et le lymphome de Hodgkin. Métastases moins fréquentes du col de l'utérus, des ovaires, du tractus gastro-intestinal et des tissus mous, et très rarement d'autres organes. Les métastases dans les os avec une circulation sanguine abondante sont les localisations les plus fréquentes: os du bassin, bras, jambes, thorax, colonne vertébrale, crâne, moelle osseuse et côtes. Il n'est pas rare que des métastases se trouvent dans les articulations de la hanche, des épaules et du genou. Avec le cancer du sein chez la femme, avec le cancer de la glande thyroïde, les métastases aux reins et aux poumons peuvent toucher le processus xiphoïde, le corps et le bras du sternum, ainsi que les os iliaque, côtes, pelvien, de la hanche et de l'épaule.

Les tumeurs perturbent le travail des ostéoblastes et des ostéoclastes, grandes cellules multinucléées responsables de la régulation de la structure et de la destruction du tissu osseux au cours du processus de renouvellement cellulaire.

Une intervention chirurgicale, des fractures pathologiques et d'autres complications de la métastase peuvent provoquer une chylostase (stase de la lymphe), entraînant un œdème. Les métastases dans les os peuvent causer une douleur intense, par exemple un mélanome de la colonne vertébrale ou une tumeur au sciatique qui peut pincer un nerf.

Les symptômes

Les principaux symptômes sont l’hypercalcémie, les fractures pathologiques et la compression de la colonne vertébrale. Il existe également une augmentation de la température due à un processus métabolique actif et à une division cellulaire accélérée.

L'hypercalcémie

Chez un tiers des patients, les métastases osseuses provoquent une hypercalcémie. Le calcium, qui fait partie des os, est libéré et pénètre dans le sang lors de l'érosion de l'os. L'hypercalcémie provoque un certain nombre de symptômes:

Système nerveux:

  • Instabilité mentale;
  • L'inhibition;
  • La dépression;
  • Trouble mental.

Système cardiovasculaire:

Collection du monastère du père George. La composition de 16 herbes est un outil efficace pour le traitement et la prévention de diverses maladies. Contribue à renforcer et à restaurer l’immunité, à éliminer les toxines et à de nombreuses autres propriétés utiles.

  • Chute de pression;
  • Arythmie.

Tractus gastro-intestinal:

  • Manque d'appétit;
  • Des nausées;
  • Vomissements;
  • Formations ulcéreuses.

Système urinaire:

  • Augmentation de la formation d'urine;
  • Insuffisance rénale;
  • L'intoxication.

Fractures pathologiques

La région métastasée de l'os devient fragile en raison d'un dysfonctionnement des ostéoblastes et des ostéoclastes, ce qui entraîne des fractures pathologiques. Des fractures pathologiques apparaissent si plus de la moitié de la couche osseuse externe est endommagée. Une fracture peut provoquer un coup faible ou aucune raison évidente. Les lésions métastatiques touchent le plus souvent le fémur, la colonne thoracique et la colonne lombaire.

Compression rachidienne

Jusqu'à 5% des patients présentant des métastases dans la colonne vertébrale développent une compression rachidienne. Dans plus de la moitié des cas, des métastases se trouvent dans la partie vertébrale thoracique. Une tumeur en expansion ou des fragments d'os provenant d'une fracture peuvent pincer la moelle épinière, ce qui conduit à une paralysie souvent irréversible, si la violation n'est pas détectée à temps. Dans le cas d'une paralysie déjà développée, seul un patient sur dix est capable de restaurer sa fonction motrice.

Si la compression a été facilitée par une augmentation progressive de la tumeur, les signes de compression de la moelle épinière ne sont plus visibles longtemps, contrairement au cas où un fragment déplacé de la vertèbre entraîne une compression.

Les ostéoblastes et les ostéoclastes sont les principales cellules impliquées dans le renouvellement normal du tissu osseux. Avec des métastases dans les os, l'allostase est perturbée (capacité du corps à réagir aux changements atypiques et à effectuer l'homéostasie - auto-régulation), ce qui entraîne un biais pathologique des cellules, le corps ne supporte pas la régulation des processus cellulaires et une lésion subtotale se produit dans les os.

Ostéoblastique

Les ostéoblastes sont les cellules constitutives du squelette qui remplissent les zones vides, produisent une substance extracellulaire (matrice) et se transforment en cellules du tissu osseux (ostéocytes). Si des métastases dans les os provoquent un dysfonctionnement des ostéoblastes, des foyers d'ostéosclérose se forment (autrement, des scléroses, c'est-à-dire des phoques) dans les os - ces troubles sont appelés ostéoblastiques ou blastiques et la formation de phoques est un processus ostéoblastique.

Ostéolytique

L'ostéolytique s'appelle un désordre des os, dans lequel il y a destruction du tissu osseux. Qu'est ce que c'est Les ostéoclastes détruisent le tissu osseux pour permettre la formation de nouvelles cellules osseuses. Leur échec conduit à un processus destructif incontrôlable dans lequel des trous se forment dans les os. Les os deviennent fragiles et cassants, facilement cassés et fissurés.

Les métastases rares dans les os, entraînant un seul type de dommage et la manifestation de ce dommage, sont le plus souvent de type mixte, avec des signes de compactage des tissus dans certaines zones et de destruction.

Diagnostics

Pour vérifier les métastases, il existe un certain nombre de procédures de diagnostic à différents stades de la maladie:

  • Scintigraphie - examen en entrant des isotopes radioactifs pour obtenir une image en deux dimensions, où les zones touchées qui ressemblent à des points blancs apparaissent. Il est utile de détecter la présence de métastases à un stade précoce de leur développement.
  • Rayon X - vous permet d'identifier la nature de la lésion, visible uniquement aux stades avancés;
  • La tomographie par ordinateur ou par tomographie à résonance magnétique donne une image tridimensionnelle du squelette;
  • Des tests sanguins biochimiques pour vérifier les taux de calcium plasmatique et diagnostiquer l'hypercalcémie;
  • Biopsie - vous permet de déterminer avec précision la malignité des tumeurs et d'établir un diagnostic final.

Traitement

Le traitement est prescrit par un oncologue sur la base de résultats de tests sanguins, de la localisation de cancers primaires et secondaires, du stade de destruction et du type de lésion osseuse (les traitements ostéoblastiques et ostéolytiques sont traités différemment). Le traitement vise principalement à éliminer les complications graves afin d'améliorer la qualité de vie du patient. Si la colonne vertébrale et les os sont douloureux, ils ont recours à l'anesthésie. Comment traiter les métastases L'oncologue détermine après toutes les procédures de diagnostic nécessaires.

Le traitement implique l'utilisation de médicaments tels que des hormones, des bisphosphonates, des médicaments pour augmenter l'immunité et des procédures d'exposition locales: radiothérapie et chirurgie. Pour soulager la douleur, prescrit des analgésiques. Les remèdes populaires comprennent la décoction d'herbes, de cataplasmes, y compris les remèdes populaires pour soulager la douleur, par exemple, un onguent à la racine de la consoude, qui est traité, provoquant ainsi une plaie.

Opération

Une intervention chirurgicale est pratiquée si les complications graves telles que fracture, compression de la colonne vertébrale, perte de mobilité des membres ou paralysie ont disparu. Supprimé de manière opératoire la formation de tumeurs. S'il est nécessaire de restaurer la structure osseuse, des broches et des plaques de support sont installées. On montre que l'opération se fait avec une image favorable de la maladie et un bon état général du patient. Dans une situation différente, il est recommandé d'utiliser des dispositifs de fixation pour soutenir les os.

Pour l'opération d'ostéosynthèse (fusion d'os au moyen d'alliages métalliques), il est recommandé d'utiliser du titane afin d'éviter la métallose - oxydation du métal et pénétration de ses particules dans le tissu musculaire. En cas de déformation sévère de l'os après le retrait de la tumeur dans certaines cliniques, le chirurgien plasticien procède à une chirurgie plastique de l'os ou au remplacement endoprothétique des articulations.

Chimiothérapie

La chimiothérapie et la radiothérapie sont prescrites pour tuer les cellules cancéreuses et prévenir le développement ultérieur de métastases. Le cours de la chimie et de la radiation prépare le patient à l'opération et la soutient après celle-ci. La radiothérapie est appelée radiographie par rayonnement ionisant, qui détruit les cellules cancéreuses, ou par l'administration de strontium-89 ou de samarium-153. Les complications post-radiation nécessitent une rééducation à la fin du cours.

Traitement aux bisphosphonates

Les bisphosphonates aident considérablement à ralentir les modifications secondaires (cancers secondaires) en général et la destruction des os en particulier, en supprimant le travail incontrôlé des ostéoblastes et en établissant un équilibre entre les processus de destruction et de restauration.

Les préparations de bisphosphonates comprennent:

Bisphosphonates contenant de l'azote:

  • L'alendronate;
  • Le pamidronate;
  • Ibandronate

Bisphosphonates non azotés:

  • Le thydronate;
  • Clodronate;

Les médicaments contenant des composés azotés ont un effet thérapeutique plus important que les bisphosphonates non azotés.

Immunothérapie

Améliorer l'immunité est utilisé pour reconnaître et combattre les cellules cancéreuses. Les médicaments qui augmentent l'immunité, augmentent le nombre d'anticorps immunisés et augmentent leur capacité à reconnaître et à tuer les cellules cancéreuses.

Combien vivent avec des métastases osseuses

L'espérance de vie dans les métastases osseuses dépend directement de la localisation des lésions à partir desquelles les cellules cancéreuses ont été transférées. En général, une espérance de vie pour chaque type de cancer a été déterminée, mais ce terme n’est pas une phrase, car dans certains cas, la situation dépend de la présence et du degré de complication et il est possible d’arrêter les processus destructeurs.

En outre, en fonction de l'emplacement, les tumeurs des os peuvent être traitées. Par conséquent, parmi les patients atteints de métastases, il y a ceux qui ont vaincu la maladie. La question de savoir combien de temps il reste à vivre est soulevée dans le processus de développement déjà irréversible des tumeurs métastatiques, lorsque la destruction des os est irréparable.

  • Cancer du poumon - six mois.
  • Cancer de la prostate - de 1 à 3 ans.
  • Cancer du sein - un an et demi à deux ans.
  • Cancer du rein - 1 an.
  • Cancer de la peau - six mois.
  • Cancer du foie - de six mois à un an.
  • Cancer de la prostate - dans le cas d’une maladie hormono-dépendante - de 8 mois à un an et demi. Dans les autres cas - environ 1 an.
  • Myélome (cellules tumorales et plasmatiques de la moelle osseuse) - de 2 à 3 ans.
  • Cancer de la thyroïde - 4 ans;

Prévention

Les métastases osseuses sont moins dangereuses que les métastases pour les organes du sternum et de la cavité abdominale. Il est recommandé de minimiser la charge sur les zones affectées du squelette, en fonction de l'emplacement des métastases, d'utiliser des béquilles, de s'allonger, de porter un corset ou un support de tête et de ne pas soulever de poids. La nutrition devrait inclure des aliments bons pour les os et une immunité générale.

Est-il possible de guérir les métastases osseuses? La détection précoce des métastases et l'observance stricte du traitement et des recommandations prescrites par un médecin augmentent les chances de vaincre la maladie et de sauver la vie du patient.

Vidéo: Métastases dans les os

Avis anonymes

Anonyme On a diagnostiqué chez mon amie le premier cancer du sein, puis des métastases lytiques. Le médecin lui a dit qu'ils vivaient longtemps avec MTS, un ami voyage tous les mois pour prendre du zometa et se sent généralement bien.

Anonyme Pour moi aussi, le médecin a dit que le taux de survie avec les os dans les os était plus élevé que s'il était dans les organes. Il y avait deux produits chimiques, maintenant je prends des bisphosphonates régulièrement et continue à vivre pleinement, alors ne désespérez pas.

Anonyme La grand-mère avec des métastases a vécu pendant 10 ans et demi, mais la douleur était due à plusieurs fractures, elle était active, elle ne s'est pas assise immobile. Pour la douleur, elle a pris de la morphine.

Comment découvrir ce que sont les métastases osseuses: symptômes

Les métastases osseuses sont les pathologies les plus graves accompagnant les diagnostics oncologiques. Fondamentalement, il se produit sur le dernier, le plus grave - 4 degrés de cancer. Les nouvelles croissances sont caractérisées par la pénétration dans le tissu osseux de cellules cancéreuses qui y pénètrent par le biais de flux lymphatiques ou de sang.

Considérées comme un foyer secondaire de la tumeur maligne, les métastases apparaissent dans trois cas sur quatre de diagnostic en oncologie. Très souvent, la pathologie est une éducation assez dense et de grande taille. Jusqu'à 80% de cette complication se situe dans le contexte de l'oncologie du sein chez la femme et de la prostate chez l'homme.

En fonction de la nature anatomique et de la spécificité des cellules tumorales, il en existe deux types principaux en pratique oncologique, extrêmement rares dans le type pur, montrant principalement leurs formes hybrides:

  • ostéoplastique - caractérisé par des néoplasmes malins osseux denses;
  • ostéolytique - les grosses tumeurs sont absentes, il se produit une destruction rapide de la structure du tissu osseux.

Signes de

Comme indiqué précédemment, la métastase se comporte initialement en incubation, reste secrète et ne provoque pas de gêne - en règle générale, une personne ne soupçonne même pas son existence. Cependant, au fil du temps, les signes et symptômes cliniques sont assez clairs.

Le plus souvent que le corps est affecté de métastases, je témoigne des manifestations suivantes:

  • des fractures;
  • intoxication;
  • la compression;
  • syndrome de douleur;
  • hypercalcémie.

Diagnostic du cancer de la gorge chez les femmes: ces photos montrent les premiers symptômes.

Les fractures Ils sont de nature pathologique. Elle se manifeste par une forte diminution de la dureté du matériau osseux - une charge mécanique ou physique même minime est souvent suffisante - et le tissu se déchire.

Avec les formes avancées de pathologie, lorsqu'un grand centre tissulaire est métastasé, il suffit de prendre une respiration ou d'éternuer trop profondément pour se casser, par exemple une côte. Et avec un virage serré ou une inclinaison trop faible, la partie pelvienne du squelette devient vulnérable.

L'intoxication. Syndrome très commun. Manifesté sous forme de faiblesse générale, de perte d'intérêt pour la nourriture et, par conséquent, de perte de poids critique, de nausées, de dépression et d'apathie face à ce qui se passe - jusqu'à la perte totale de l'intérêt pour la vie. Ceci est une manifestation non spécifique de tout type de cancer qui augmente rapidement au cours du processus de métastase.

La compression. Les tumeurs apparaissant dans les tissus solides dans leur composition sont très denses et solides, capables d’exercer une pression considérable sur le système circulatoire et les fibres nerveuses.

La compression des terminaisons nerveuses de la moelle épinière peut avoir les conséquences les plus critiques. Cela menace un cancer général du système nerveux avec le patient et, par conséquent, une paralysie complète ou partielle du corps.

La douleur Ce syndrome est le plus fréquent et le plus sévèrement toléré par le patient. Les sensations douloureuses sont capables de provoquer des tourments sévères et sont peu sujettes à correction avec des analgésiques.

Le syndrome se développe, atteignant son apogée la nuit et après un effort physique même minime dans la région de la lésion. Capable dans des formes particulièrement cliniques de sa manifestation pour amener un malade au suicide.

L'hypercalcémie. En terminologie médicale, cela signifie une augmentation du pourcentage de composants de calcium dans le sang d’un patient en raison d’une résorption anormale du tissu osseux dur.

Accompagné d'une soif sévère, d'une sécheresse de la muqueuse buccale, d'une tendance à des mictions fréquentes et abondantes, de manifestations soudaines de nausées et de vomissements sévères, d'une réaction lente et de violations périodiques de la perception consciente de la réalité.

La complication la plus difficile qui fait peser une menace sérieuse sur la vie humaine, car dans le délai le plus court possible peut conduire à un dysfonctionnement complet des principaux organes et systèmes d’activité vitale du corps - insuffisance cardiaque, déshydratation générale, maladie rénale.

Outre les symptômes ci-dessus, les manifestations suivantes de la maladie peuvent survenir:

  • changements de peau;
  • les ulcères;
  • ostéochondrose;
  • manifestations d'arthrite;
  • rhumatisme, non diagnostiqué auparavant.

Les personnes atteintes de métastases dans les os doivent être extrêmement attentives à toutes les manifestations de la maladie, sans exception - ce peut être le premier signal d'alarme que le médecin doit connaître. Après l’enquête, il déterminera la gravité de la pathologie et la manière de la traiter.

Causes et progression de la maladie

Presque tous les cas d'oncologie sont associés à des métastases, mais tous les os du squelette humain ne sont pas également sujets à cette pathologie. Quel est le groupe à risque?

Arrêtons-nous sur les principaux types d’os et leurs inclinations et sur ce processus:

  • les mains et les pieds, les pieds, les côtes, le crâne - ne sont porteurs de pathologie que dans les cas où la maladie est focale maligne;
  • colonne vertébrale - avec des tumeurs au sein;
  • partie pelvienne - processus oncologique proche de celle-ci;
  • fémoral - de par sa taille impressionnante, devient très souvent le foyer de la maladie.

En règle générale, les diagnostics suivants sont à l’origine des métastases osseuses:

  • mélanomes superficiels;
  • le cancer du poumon et l'oncologie des voies respiratoires - la cause la plus courante de lésions des tissus durs - germent dans la colonne vertébrale;
  • tumeur de la prostate - tue lentement le fémur, la région lombaire et la colonne vertébrale thoracique;
  • cancer des ganglions lymphatiques - membres inférieurs menacés, tissus durs radial et ulnaire;
  • oncologie rénale - affecte la moelle épinière;
  • éducation dans la glande thyroïde - affecte les os des membres.

Et voici les symptômes d'une tumeur de la vessie chez les hommes.

Diagnostics

Il est très important de diagnostiquer avec compétence un type de métastase dans les os - cela vous permet de contrôler au moins en quelque sorte les processus de destruction et de destruction des tissus.

Les méthodes de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • l'examen neurologique est déterminé par la spécificité de la maladie, ses caractéristiques cliniques et ses manifestations. A l'examen, il est pris en compte que des signes de métastases peuvent apparaître à la fois en même temps que le développement de l'oncologie et bien plus tard, de plus, l'absence de néoplasme n'est pas une raison pour les exclure;
  • La scintigraphie est l'une des méthodes de détection de la présence de la maladie par rayonnement. Les drogues radio pénètrent dans l'organisme et, sur la base du schéma isotopique - rayonnement, je diagnostique la maladie
  • Les rayons X - une méthode éprouvée dans la pratique et le temps, mais dans les premiers stades peuvent ne pas révéler la pathologie
  • TDM, IRM de l'os - montrée dans le diagnostic de la moelle épinière et du cerveau;
  • L'analyse biochimique du sang - une méthode très précise, montre un tableau clinique objectif de l'évolution de la maladie. Détermine le degré de dommage, la structure interne des cellules cancéreuses.

Traitement

Les méthodes suivantes de traitement des métastases osseuses sont pratiquées:

  • chirurgie élective - justifiée lorsque le processus de défaite n'est pas trop rapide. Il est utilisé en association avec d'autres types de traitement.
  • intervention d'urgence dans la compression de la moelle épinière est une forme très dangereuse, toute thérapie, sauf pour la chirurgie dans cette situation, est impuissante. La tâche principale du chirurgien - aussi rapidement que possible de réagir à la croissance des troubles pathologiques. Le temps presse et tout retard peut coûter la vie à un malade;
  • radiothérapie - utilisé pour un cours de 2-3 semaines. Le principe d'action est basé sur la sensibilité des cellules cancéreuses aux effets du faisceau radio. En ce qui concerne ce problème, la méthode n’est pas toujours efficace;
  • chimiothérapie - inhibe la croissance et la propagation de la pathologie. Fonctionne bien sur les stades 1 et 2 de la maladie;
  • analgésie - concomitante du traitement de base, méthode. Utilisé principalement des non-stéroïdes et des substances narcotiques puissantes, avec l'utilisation systématique de la dépendance et de la réduction de l'efficacité de l'action.

Prévisions

Les métastases trouvées dans les os dues au cancer du rein, si elles ne sont pas traitées, donnent à une personne la possibilité de vivre environ un an, à cause du cancer de la thyroïde - environ 3-4 ans, avec un mélanome - quelques mois.

Les avis

Il est important de comprendre que ce diagnostic n'est pas une phrase finale. Bien sûr, la situation est difficile, mais la foi et la compréhension que rien n’a pris fin, qu’il ya de la vie, des êtres chers et proches, n’est pas pire que des médicaments, et que parfois cela fait des miracles.

Si vous avez quelque chose à dire à propos de ce problème, partagez votre propre expérience, donnez de précieux conseils, vous pouvez le faire dans la section commentaires en dessous de l'article.

Dans cette vidéo, le patient partage son compte rendu du traitement:

Comment les métastases osseuses sont-elles manifestées et traitées?

Une des complications du cancer est la métastase, qui peut se propager aux tissus mous et aux organes distants.

Les métastases se produisent également dans les os. En fait, les métastases osseuses sont des cancers secondaires du tissu osseux résultant du transfert de cellules atypiques du foyer principal avec le flux sanguin et le flux lymphatique.

Habituellement, les métastases osseuses se produisent déjà aux derniers stades de l’oncopathologie. En outre, environ 80% des métastases osseuses surviennent sur fond de cancer laitier-ferreux et de cancer de la prostate. De telles formations se manifestent par une douleur intense, des fractures fréquentes et une hypercalcémie.

Les causes

Le plus souvent, les métastases des structures osseuses surviennent dans les carcinomes pulmonaires et rénaux, prostatiques et laiteux, les tumeurs malignes des ovaires et du tractus gastro-intestinal, les lymphomes, les lymphomes et les sarcomes.

Métastasez au tissu osseux et à d'autres néoplasmes malins, mais beaucoup moins.

Quand une personne est en bonne santé, son tissu osseux est constamment mis à jour. En général, les structures osseuses sont caractérisées par la résorption, le remodelage et la formation osseuse. Ces processus sont réalisés par l'activité cellulaire des ostéoblastes et des ostéoclastes. Ces structures cellulaires sont responsables de la formation, de l'absorption et de la destruction du tissu osseux.

Si des cellules atypiques pénètrent dans les structures osseuses, le fonctionnement des os se produit. Les cellules saines sont déplacées, les processus d'interaction des ostéoblastes avec les ostéoclastes sont perturbés, ce qui conduit à la dissociation de leurs activités.

Cancer du sein

Les métastases de la structure osseuse dans le cancer ferreux laiteux sont lymphogènes et hématogènes. Une telle localisation des métastases dans le cancer du sein est assez fréquente.

Le cancer avec de telles métastases est caractérisé par une douleur intense et une tendance excessive aux fractures pathologiques, en particulier dans la poitrine et les os du bassin.

Selon le type d'activation cellulaire, les oncologues distinguent plusieurs types de métastases osseuses:

  1. Ostéoplastique - accompagné de la formation de phoques sur les os;
  2. Ostéolytique - lorsqu'il y a une destruction prédominante des structures osseuses.

Les types purs en pratique médicale sont relativement rares, on détecte beaucoup plus souvent des formes mixtes.

Symptômes de métastases osseuses

Au début, les tumeurs secondaires osseuses se développent de manière asymptomatique, mais avec le développement du processus tumoral, un tableau clinique précis se forme:

  • La présence d'hypercalcémie;
  • Tendance aux fractures pathologiques;
  • La présence de compression spinale.

L'hypercalcémie est une complication potentiellement mortelle qui touche environ 30 à 40% des patients cancéreux présentant une métastase osseuse.

Cette condition est causée par une activité excessive des ostéoclastes, entraînant une augmentation du taux de calcium dans le sang, ce qui entraîne une augmentation pathologique des capacités rénales excrétrices.

En conséquence, chez les patients cancéreux présentant des foyers métastatiques au niveau des os, en plus de l'hypercalcémie, une hypercalciurie se développe, la consommation de liquide et de sodium est perturbée, entraînant une polyurie.

À la suite de tels changements chez les patients cancéreux, l'activité de nombreux systèmes et organes est perturbée:

  1. Dans l'activité du système nerveux, des signes tels que léthargie et troubles mentaux, confusion et troubles affectifs sont notés;
  2. Dans l'activité cardiovasculaire, il existe des anomalies telles que des arythmies et une pression artérielle basse, une diminution de la fréquence cardiaque et un risque élevé d'arrêt cardiaque.
  3. Les reins sont atteints de néphrocalcinose et de polyurie.
  4. Dans la région gastro-intestinale, il existe un syndrome de nausée-vomissements, une constipation fréquente et un manque d'appétit, une obstruction de l'intestin ou une pancréatite.

Si, au cours d'une métastase osseuse, plus de la moitié de la couche corticale est détruite, des fractures pathologiques apparaissent. Ils se trouvent généralement dans les tissus osseux de la colonne vertébrale (lombaire ou thoracique) et dans les fémurs. Une fracture peut survenir même dans des situations traumatiques mineures, telles qu'un virage gênant ou un coup faible.

Souvent, ces fractures apparaissent sans raison externe apparente. En cas de fracture pathologique, des fragments d'os peuvent se déplacer, entraînant une altération fonctionnelle du membre (si la fracture est localisée sur l'os tubulaire long) et des troubles neurologiques (si la fracture est localisée sur des structures vertébrales), ce qui altère considérablement la qualité de vie du patient cancéreux.

Une tumeur en croissance et des fragments d'os peuvent comprimer les tissus adjacents.

En cas de compression tumorale, des oncopacies apparaissent, des douleurs de croissance, des faiblesses des tissus musculaires, des signes d'altération de la sensibilité, et aux stades terminaux des dysfonctions des organes de localisation pelvienne et de paralysie.

Si des métastases sont observées dans les tissus vertébraux, une compression de la colonne vertébrale peut parfois se produire chez les patients cancéreux. Habituellement, ce phénomène se produit dans les métastases des vertèbres thoraciques. Les troubles dus à la compression peuvent se développer progressivement (si elle resserre les métastases) ou brutalement (quand ils sont écrasés avec un os ou un fragment).

Les symptômes de compression surviennent soudainement. Si un tel signe est révélé à son stade initial, sa réversibilité (au moins partielle) est tout à fait possible. Si, toutefois, avec une inactivité pendant la compression, la paralysie devient irréversible.

Comment identifier les métastases osseuses?

La méthode de diagnostic la plus informative pour détecter les métastases osseuses est la scintigraphie squelettique, qui permet de déterminer avec précision la prévalence et l'étendue des métastases.

Une procédure similaire est capable de trouver des formations métastatiques dans n'importe quelle partie du squelette humain. De plus, la détection de la propagation des cellules tumorales est possible aux tout premiers stades, lorsque des perturbations évidentes des structures osseuses ne font que commencer.

En utilisant des études aux rayons X, les métastases osseuses ne peuvent être détectées qu'au stade de maturité suffisante de la formation secondaire, quand environ la moitié de la masse osseuse a déjà été détruite.

Photo de métastases dans les os de la hanche aux rayons X

Mais d'un autre côté, un tel diagnostic permet de différencier un type spécifique d'éducation métastatique. Des taches blanches claires indiquent des métastases de souffle, et des taches gris-blanches indiquent un type de métastase lytique.

Le diagnostic radioisotopique ou ostéoscintigraphie est réalisé à l'aide du radiopharmaceutique Resoscan, qui est administré à un patient atteint de cancer environ deux heures avant l'examen.

Les diagnostics peuvent également inclure la tomodensitométrie ou l'IRM, la détection de marqueurs de résorption dans l'urine, des analyses de sang, etc. Si des métastases sont détectées dans les os du crâne, les oncologues recommandent d'examiner soigneusement tous les organes pour éliminer les risques de lésion.

Êtes-vous guéri?

Les métastases des os crâniens sont principalement observées dans les cancers du rein ou de la thyroïde. Leur traitement peut être effectué à l'aide de diverses techniques:

  • Les interventions chirurgicales sont réalisées avec un traitement palliatif et sont nécessaires pour toutes sortes de complications (compression, fractures, etc.). Après l'opération, le syndrome douloureux est éliminé, les fonctions de la moelle osseuse ou des extrémités sont restaurées, etc.
  • La radiothérapie et la chimiothérapie pour les métastases osseuses sont utilisées dans le traitement conservateur complexe, ainsi que dans la période préopératoire ou postopératoire. Ces techniques peuvent détruire les cellules cancéreuses et empêcher leur croissance.
  • Traitement aux bisphosphonates. Ces médicaments ralentissent les processus de perturbation des structures osseuses.
  • Les produits radiopharmaceutiques administrés entraînent la destruction des cellules cancéreuses actives.
  • L'immunothérapie implique l'utilisation d'outils spéciaux pour augmenter la stabilité du corps afin que le système immunitaire puisse résister à la propagation de la tumeur dans tout le corps.

Vidéo sur les médicaments pour le traitement des métastases osseuses:

Traitement avec des médicaments bisphosphonates

Les bisphosphonates sont des médicaments qui préviennent la perte osseuse. Ils sont conçus pour supprimer l'activité ostéoclastique et prévenir la destruction des os.

Au lieu de la croissance de la tumeur secondaire, les bisphosphonates sont absorbés par les cellules ostéoclastes, ce qui ralentit ou arrête leur activité. De plus, l'utilisation de bisphosphonates empêche la synthèse des ostéoclastes, qui deviennent mourants ou s'autodétruisent.

Les bisphosphonates sont divisés en 2 groupes. Un groupe de médicaments contient des composés azotés et est plus efficace contre les tumeurs métastatiques. Ceux-ci comprennent des médicaments tels que l'ibandronate, l'alendronate, le pamidronate, etc. L'autre groupe ne contient pas d'azote, par exemple, le clodronate, le thydronate, etc. Ces médicaments ont un effet thérapeutique plus faible.

Prédiction et espérance de vie

Les projections finales dépendent de la localisation du cancer primaire.

  1. Si les métastases osseuses sont causées par un cancer du poumon, le patient vivra environ six mois.
  2. Si la lésion primaire se situe dans la prostate, l'espérance de vie sera d'environ 1 à 3 ans.
  3. Si la métastase de la structure osseuse est une tumeur mammaire cancéreuse, l'espérance de vie sera d'environ 1,5 à 2 ans.
  4. Le cancer du rein avec métastases osseuses laisse le patient atteint d'un cancer environ un an de sa vie.
  5. Avec le mélanome avec métastases osseuses, l'espérance de vie ne dépassera pas six mois.
  6. Le cancer de la thyroïde s'étendant au tissu osseux, l'espérance de vie sera d'environ 4 ans.

Les métastases osseuses sont extrêmement dangereuses. Si elle est détectée à temps, cela sauvera probablement la vie du patient.

Métastases osseuses

Le cancer qui se produit à un endroit et pénètre dans d'autres parties du corps s'appelle secondaire. Il diffère considérablement du cancer initial et affecte l'issue de la maladie.

Le squelette est le tissu le plus courant pour le cancer métastasé. Lorsque les métastases osseuses se produisent, le pronostic est associé à de nombreux facteurs:

  • localisation primaire de la tumeur;
  • la spécificité des invasions osseuses et le nombre de structures touchées;
  • niveau de distribution;
  • mesures thérapeutiques antérieures;
  • réponse du corps au traitement.

Comment le cancer se propage-t-il aux os?

Les cellules tumorales se détachent de l'organe d'origine affecté. Donc, avec l'aide des vaisseaux lymphatiques ou du sang, pénétrer dans d'autres parties du corps (métastases). Ils peuvent rester dans des zones proches ou éloignées et former une nouvelle tumeur qui, dans ses caractéristiques cellulaires, ressemblera à une éducation primaire.

Le processus oncologique pénètre habituellement dans la structure du squelette à partir de la poitrine, des reins, des poumons, de la prostate et de la glande thyroïde. Les cellules cancéreuses transportées dans l'os, principalement déposées à ces endroits:

  • les membres;
  • le bassin;
  • la poitrine;
  • le crâne;
  • la colonne vertébrale.

Métastases dans les os - photo:

Types de lésions osseuses métastatiques

La progression de oncoprocess envahit l'état normal des os et perturbe leurs fonctions de l'une des deux manières suivantes:

  1. La progression de la tumeur divise la région osseuse, créant un défaut appelé trous ostéolytiques. En conséquence, les structures osseuses deviennent fragiles, faibles, douloureuses, facilement fracturées et fracturées. Se produit souvent lors de la pénétration des formations du sein.
  2. Le développement du cancer peut stimuler la formation osseuse. En conséquence, les tissus deviennent très denses. Ces endroits sont appelés ostéosclérotiques et le type d’invasion est appelé ostéoblastique. Se produit dans le cancer de la prostate.

La propagation ostéolytique se produit plus souvent que l’ostéoblastique.

Métastases osseuses: symptômes

  1. Sensations douloureuses variables qui empirent la nuit et augmentent progressivement.
  2. Les fractures osseuses sont l’un des premiers signes de métastases osseuses. Les membres supérieurs et inférieurs et la colonne vertébrale sont particulièrement sensibles.
  3. Un engourdissement ou une faiblesse dans les jambes et l'abdomen, des problèmes de miction et des selles. Ces conditions peuvent indiquer la pénétration d'un cancer dans la colonne vertébrale et la compression de la moelle épinière.
  4. Des taux élevés de calcium dans le sang provoquent une perte d'appétit, de la fatigue, des nausées et une confusion de la conscience. Cette affection s'appelle hypercalcémie et peut provoquer un coma.
  5. Avec des métastases dans la moelle osseuse, il se produit une diminution du nombre de globules rouges, ce qui provoque une anémie, une fièvre, des frissons.

Diagnostics

Dans de nombreux cas, le médecin détecte les métastases dans les os, avant l'apparition des symptômes, en utilisant ces méthodes:

Scanner les os en utilisant une petite quantité de matière radioactive qui est attirée par les éléments malades dans tout le corps. Les zones touchées dans l'image sont sombres. Cependant, d'autres affections peuvent accompagner de telles affections, telles que l'arthrite, les infections, les fractures antérieures.

Visualise un aspect d’oncoprogress avec diverses photographies combinées en une seule image.

Permet une radiographie transversale du corps au moyen d'un aimant spécial. Particulièrement efficace lors de la recherche de métastases de la colonne vertébrale, de la moelle épinière et des articulations.

Elle est réalisée à l'aide de sucre radioactif, qui est injecté dans le sang et absorbé par des tissus anormaux. A cette époque, un appareil photo adapté prend des photos. Pour améliorer le diagnostic, les nouvelles technologies associent parfois CT et PET.

Favoriser l'identification des éléments chimiques libérés dans le sang par les métastases. Avec la propagation du cancer, les enzymes calcium et phosphatase alcaline sont libérées.

Vous permet de confirmer la pénétration du processus malin dans le tissu osseux.

Métastases du cancer de la prostate aux os du bassin - photo:

Comment traiter les métastases osseuses?

Le traitement affecte en particulier les métastases osseuses et le pronostic. L’accent est mis principalement sur l’amélioration de la qualité de vie du patient.

Les interventions thérapeutiques comprennent:

  1. Utilisation de bisphosphonates ("Pamidronate", "Zolédronate", "Clodronate"). Ils ralentissent la destruction anormale du tissu osseux et l’émergence de nouvelles formations. En règle générale, ils sont administrés par voie intraveineuse toutes les 3-4 semaines. Au lieu des bisphosphonates, le denosumab est parfois recommandé.
  2. La radiothérapie et les radiopharmaceutiques affectent les métastases avec différents types de radiations. Dans le premier cas, il s'agit d'un effet ionisant de grande énergie, qui prévoit 10 procédures sur une période de 14 jours. Dans le second cas, la substance radioactive strontium-89 ou samarium d-153 est injectée dans les veines. Efficace dans une situation où de nombreux organes et systèmes sont affectés.
  3. Chimiothérapie et traitement hormonal dus à un type spécifique de tumeurs primitives ou à tumeurs hormono-dépendantes. Le but de ces méthodes est de contrôler la croissance de la tumeur et de réduire les symptômes désagréables.
  4. L'immunothérapie repose sur l'utilisation de protéines du système immunitaire visant à détruire les cellules cancéreuses et à renforcer les propriétés protectrices de l'organisme.
  5. La chirurgie est recommandée uniquement en cas de prévention ou de traitement des fractures osseuses. La chirurgie peut consister à enlever une tumeur ou à stabiliser / renforcer la structure osseuse.

Prévisions de vie

Les résultats pronostiques pour les métastases squelettiques ne sont pas réconfortants. La pire image montre le cancer du poumon, dans lequel les données sur l'espérance de vie ne montrent que quelques mois.

Pour différents types de cancer primitif, le taux de survie médian est de:

  • cancer du sein - de 1,6 à 2,2 ans;
  • cancer du foie - de 6 mois à un an;
  • cancer de la prostate: pour l'éducation dépendante des androgènes, le pronostic est meilleur et indique une survie de 8 à 18 mois. Pour les autres espèces, les patients vivent environ un an;
  • avec le myélome multiple, les données sont relativement plus élevées - de 2 à 3 ans.

Les métastases osseuses / le pronostic sont étroitement liés et dépendent directement de l'organe à partir duquel le processus malin s'est propagé.

Photos de métastases

Les cellules des tumeurs malignes sont caractérisées par une activité métabolique et mitotique accrue, ce qui contribue à leur propagation rapide dans tout le corps à partir du foyer initial du néoplasme oncologique.

Les cellules cancéreuses pénètrent dans les organes et les tissus voisins par la croissance d'une tumeur ou atteignent des parties éloignées du corps par le système lymphatique et circulatoire. Cela forme des métastases - lésions secondaires. Le cancer métastatique est presque impossible à guérir complètement. Au stade de la formation de foyers malins secondaires, seul un traitement palliatif et symptomatique est envisageable, conçu pour prolonger la vie du patient et en améliorer la qualité.

Considérez ce qui est une métastase de localisation différente, comment les foyers secondaires pénètrent dans le foie, le tissu osseux, la peau et d’autres organes.

  • Toutes les informations sur le site sont à titre informatif seulement et ne constitue pas un manuel pour l'action!
  • Seul le MÉDECIN peut vous fournir le DIAGNOSTIC EXACT!
  • Nous vous exhortons à ne pas vous auto-guérir, mais à vous inscrire auprès d'un spécialiste!
  • Santé à vous et à votre famille! Ne pas perdre courage

Dans les poumons

Les métastases dans les poumons peuvent produire une variété de types de tumeurs, mais le plus souvent elles se forment:

  • cancer du sein:
  • cancer du rein;
  • cancer colorectal (dommages du colon);
  • cancer de la peau (mélanome);
  • cancer de l'œsophage ou du larynx;
  • cancer de l'estomac.

Photo: métastases pulmonaires (IRM)

Les lésions tumorales secondaires n'apparaissent pas toujours immédiatement après l'événement. Pour cette raison, ils peuvent rester non détectés pendant longtemps: le processus d'endommagement des tissus sains se poursuit. Parfois, une fluorographie aléatoire peut aider à identifier les métastases.

Les symptômes spécifiques des métastases pulmonaires sont:

  • douleur à la poitrine;
  • toux (sèche, avec des traces de crachats, avec du sang);
  • essoufflement avec un effort physique minimal;
  • manque d'appétit;
  • fièvre de bas grade.

En fait, les mêmes signes sont associés à des tumeurs primitives du poumon. Par conséquent, pour un diagnostic complet, il est toujours nécessaire de réaliser une biopsie, une IRM, une TDM, un test sanguin pour les marqueurs tumoraux et d'autres procédures.

Photo: rayons X dans les métastases

Dans le foie

Les métastases hépatiques sont caractéristiques de nombreux types de tumeurs, car le foie est l'organe qui filtre le sang et les cellules malignes s'attardent souvent dans le parenchyme hépatique. Le système circulatoire du foie est conçu de manière à ce que le sang y pénètre en provenance de différentes parties du corps: d’où le risque élevé de métastases.

Les métastases hépatiques sont caractéristiques des tumeurs de l'estomac, des glandes mammaires, du pancréas, des intestins et des poumons. Assez souvent, des foyers secondaires avec une localisation dans le foie apparaissent au stade de la propagation des néoplasmes malins de la peau, l’oesophage.

Photo: métastases au foie

Dans les os

Les métastases dans le tissu osseux - un phénomène assez fréquent dans de nombreux types de cancer. Les lésions malignes secondaires du tissu osseux entraînent de grandes souffrances chez les patients: outre les douleurs douloureuses (les douleurs osseuses sont considérées comme les plus insupportables), elles provoquent des fractures pathologiques, une compression de la moelle osseuse et des troubles neurologiques.

Les métastases au tissu osseux donnent le plus souvent des tumeurs aux poumons, aux reins, au sein, à la prostate, à la thyroïde, au sarcome d'Ewing. Les métastases dans les os apparaissent souvent dans le myélome multiple. Les lésions secondaires se forment principalement dans le pelvien et les os de la cuisse, les côtes. Les métastases dans les os du crâne et des vertèbres sont moins fréquentes.

Sur la peau

Les lésions cutanées métastatiques sont caractérisées par un polymorphisme, c'est-à-dire qu'elles se présentent sous différentes formes et manifestations. Par exemple, les métastases du mélanome sur la peau peuvent être bleu foncé, noir, parfois rose, avoir tendance à croître rapidement, s'ulcérer et se décomposer et peuvent difficilement être traitées de manière conservatrice. Les métastases dans la peau sont de couleur et de consistance différentes.

Le plus souvent, il s'agit de papules sous-cutanées denses de couleur rouge ou brune, de nœuds de couleur rouge ou normale.

Des foyers primaires de métastases cutanées (en plus du mélanome) peuvent se trouver dans les glandes mammaires, les poumons et le gros intestin. Parfois, des tumeurs secondaires sur la peau apparaissent après quelques années (parfois 5 à 10) après la guérison de la maladie sous-jacente.

Quelle est l'espérance de vie pour les métastases dans la colonne vertébrale, c'est écrit ici.

Dans les ganglions lymphatiques

Le système lymphatique est conçu pour protéger le corps, ses nœuds sont donc situés près de chaque organe. Si une lésion maligne se produit quelque part, les ganglions lymphatiques sont généralement touchés en premier, car les cellules cancéreuses du liquide tissulaire pénètrent dans le système lymphatique.

La défaite des noeuds externes - inguinaux, cervicaux, sous-maxillaires, axillaires - survient avec des tumeurs aux poumons, au sein, au tube digestif, aux reins, au foie, à la peau.

Lorsque le foyer principal est retiré, les ganglions lymphatiques les plus proches sont souvent retirés (une telle opération s'appelle lymphadénectomie) afin de prévenir d'autres métastases et la récurrence de la maladie.

Photo: Dans les ganglions lymphatiques

Dans la colonne vertébrale

Le cancer primitif se produit rarement dans la colonne vertébrale. Mais presque toutes les tumeurs malignes des organes internes peuvent causer des métastases au tissu osseux, y compris le tissu rachidien. Les sources les plus courantes de foyers secondaires dans les vertèbres sont les adénocarcinomes de la prostate, de la thyroïde et des glandes mammaires. Le symptôme le plus courant d'une tumeur vertébrale est une douleur atroce et une compression de la moelle épinière.

La dernière manifestation est parsemée de diverses déficiences fonctionnelles, notamment la paralysie des membres et la défaillance des organes internes. Les cancers avec métastases dans la colonne vertébrale étant souvent incurables, les médecins ont pour tâche de réduire les symptômes douloureux et la compression de la moelle épinière. Le traitement des métastases dans la colonne vertébrale est palliatif et peut inclure une chimiothérapie, une radiothérapie, une thérapie ciblée.

Photo: Dans la colonne vertébrale

Dans la tête

Les métastases dans la tête, plus précisément dans le cerveau, peuvent se développer en 4 étapes de presque tous les cancers.

Le plus souvent, les métastases cérébrales produisent un cancer du poumon, des tumeurs malignes du gros intestin, du sein et des reins. Le mélanome de la peau est souvent la principale cause des métastases au cerveau. Les lésions secondaires de la tête sont l’une des complications les plus graves du cancer.

L'espérance de vie des patients présentant une pénétration de cellules cancéreuses dans le cerveau dépasse rarement plusieurs mois. Les symptômes de métastases cérébrales sont très divers. En plus des maux de tête et des troubles neurologiques, des symptômes tels que des troubles de l'élocution, des modifications de la démarche de la mémoire, des convulsions et des nausées constantes peuvent être observés. Le traitement des métastases comprend la neurochirurgie, la radiochirurgie et l'exposition aux radiations.

La chimiothérapie dans le traitement des métastases intracrâniennes n'est pratiquement pas utilisée, car la plupart des médicaments ne peuvent pas surmonter la barrière hémato-encéphalique.

Photo: Métastases dans le cerveau

Vous trouverez dans cette section les maladies oncologiques provoquant la propagation de métastases dans le cerveau.

Savez-vous à quoi ressemblent les métastases hépatiques à l'échographie? Vous pouvez le voir ici.

Dans les intestins

Des nodules tumoraux secondaires dans l'intestin peuvent être le résultat d'un cancer du foie, des reins, du pancréas, des intestins et de nombreuses autres maladies oncologiques. Les signes de tumeurs intestinales sont des troubles gastriques, des douleurs abdominales, la présence de sang dans les selles.

Le traitement chirurgical est rarement utilisé au stade de la métastase de l'intestin, mais des opérations peuvent parfois être effectuées pour rétablir la perméabilité intestinale. Dans d'autres cas, appliquer une radiothérapie, une chimiothérapie, un traitement symptomatique par des analgésiques.

Photo: Dans les intestins

Dans la cavité abdominale

Les métastases dans la cavité abdominale et le type le plus courant de foyers secondaires malins avec des lésions aux organes internes. Les objets métastatiques peuvent devenir n'importe quels organes, ainsi que l'espace rétropéritonéal et la paroi abdominale. Le plus souvent dans la cavité abdominale affecte le foie, les intestins, l'estomac, la rate, les organes génitaux féminins.

Les ganglions lymphatiques de la cavité abdominale sont également touchés. Le succès du traitement de la localisation des données sur les métastases dépend complètement du stade de la tumeur maligne maternelle. La principale méthode de traitement est l'excision chirurgicale des foyers secondaires. La chimiothérapie (y compris intracavitaire), à ​​distance et l'exposition interne est également utilisée.

A Propos De Nous

La partie fémorale du corps comprend la peau, le fascia, les muscles, le tissu conjonctif, les os, les vaisseaux sanguins et les terminaisons nerveuses. Le sarcome de la hanche peut être formé, pratiquement, de toutes ces structures.