Lipome du sein: non malin, mais doit-il être retiré?

La tumeur des tissus mous la plus courante, à l'exception de la nerveuse, est un lipome, ou lipoblastome, appelé wen dans la vie quotidienne. Dans 98% des cas, il est localisé dans le tissu sous-cutané. Dans d'autres cas, il est présent partout où il y a des cellules adipeuses. Le lipome de la glande mammaire est une consistance bénigne, presque toujours molle, une formation mobile indolore située dans n’importe quelle partie de la glande mammaire et contenant des tissus adipeux.

Causes de la formation de néoplasme

Bien qu'une tumeur grasse présentant une telle localisation ne soit pas une pathologie spécifiquement féminine, elle est plus fréquente chez les femmes après 35 à 40 ans. Son développement à un âge précoce est généralement héréditaire.

La formation d'un lipome résulte de la division anormale de ses propres cellules adipeuses dans une zone limitée. Les causes et le mécanisme unique de leur développement n’ont pas été définitivement établis, car ils sont en général isolés et apparaissent sans causes apparentes ni facteurs provoquants, parfois après une lésion mécanique de la glande mammaire ou un processus inflammatoire limité.

Cependant, il existe non seulement un Wen unique, mais également plusieurs. Dans ce cas, nous parlons de la lipomatose en tant que maladie dans laquelle les tumeurs se propagent dans une zone limitée du corps (lipomatose régionale) ou dans tout le corps (lipomatose diffuse), parfois elles sont symétriques. Dans ces cas, les lipoblastomes sont généralement une manifestation d'une maladie systémique du tissu conjonctif. Si la lipomatose du sein est diagnostiquée, elle est généralement accompagnée de tissu adipeux dans d'autres parties du corps et / ou des organes internes et peut être l'un des signes de troubles du métabolisme des lipides, des protéines et des glucides.

De tels troubles accompagnent généralement les maladies du foie, du pancréas, du système endocrinien, en particulier l'hypothalamus, les modifications hormonales de la ménopause, ainsi que certaines maladies génétiques, héréditaires et autres d'étiologie inconnue (syndrome de Madelung, Gram, Derkum, Verney-Poten) et autres). Très souvent, la lipomatose se produit sur fond de diabète, alcoolisme, tumeurs malignes des voies respiratoires supérieures.

L'apparition et la croissance des lipomes ne sont pas associés à l'obésité générale, car ils peuvent également se développer chez les personnes ayant un poids normal ou insuffisant. Même pendant une période de réduction significative du tissu adipeux dans le wen continue à s'accumuler.

Le lipome du sein survient le plus souvent chez les femmes pendant la ménopause, alors que les cycles menstruels associés aux hormones sexuelles sont déjà absents. Un certain nombre d'auteurs chercheurs ont expliqué cela au syndrome métabolique ménopausique en développement.

Ce dernier est un changement dans les processus métaboliques du corps de la femme par suite de l’extinction de la fonction hormonale des ovaires et de la restructuration de la fonction de l’hypophyse et de l’hypothalamus, dans le contexte duquel une modification de la glande mammaire (transformation accélérée du tissu glandulaire en tissu adipeux et conjonctif). Mais la présence de lipoblastes chez les hommes et même les enfants confirme une fois de plus la polyétiologicité (multiplicité) de leur développement.

Types de lipoblastomes

Elles peuvent être de différentes tailles, croître très lentement et atteindre 10 cm ou plus, mais leur diamètre dans les glandes mammaires ne dépasse généralement pas 10-20 mm. Dans la lipomatose, les wen sont beaucoup plus gros, se confondent souvent et peuvent être douloureux. Le tissu adipeux de ces formations diffère de l'habituel par la taille des lobules graisseux et des cellules. Ce dernier peut être différent - du très petit au géant, entre lesquels se trouvent des cellules contenant plusieurs vacuoles graisseuses.

Il existe deux types de lipomes mammaires:

  1. Nodulaire, le plus commun et représente un nœud, délimité du reste du tissu adipeux d'une gaine mince de tissu conjonctif, ou capsule.
  2. Diffuse, qui progressivement, sans former de limites claires, va dans le tissu adipeux environnant.

En fonction de la composition cellulaire, ils sont divisés en types suivants:

  1. Classique, composé uniquement de cellules graisseuses.
  2. Lipofibromes, dans lesquels il y a du tissu adipeux et conjonctif, mais le premier prévaut.
  3. Fibrolipomes, dans lesquels le tissu prédominant est le connectif.
  4. Angiolipomes contenant de nombreux vaisseaux sanguins.

D'autres types de formations sont possibles, par exemple avec le contenu de fibres musculaires lisses (myolipome) ou de mucus (mixolipome), mais elles ne sont pratiquement pas retrouvées dans les glandes mammaires.

Symptômes de lipome du sein

La localisation habituelle du lipoblaste dans la glande mammaire se situe dans le quadrant supérieur externe. Avec les petites tailles, ils ne conduisent pas à un défaut esthétique, ne causent aucune douleur ni inconfort. En raison d'une croissance lente, une tumeur se développe imperceptiblement pendant une longue période et peut être détectée accidentellement lors d'une mammographie, par une femme elle-même ou lors d'un examen préventif par un gynécologue.

Une recherche sur la palpation (palpation) est une formation lisse et indolore de forme arrondie aux contours nets et uniformes (s’il s’agit d’un type de tumeur nodulaire), facilement déplacée sous la peau et non soudée à elle-même ni aux tissus environnants.

Si elle a une structure lobulaire, alors, lorsque vous étirez la peau dessus, vous remarquerez de légères empreintes, des dépressions. Les formes classiques, ainsi que les lipo et les angiofibromes ont une texture douce-élastique, de type gel ou testovatu. Les prêtres profondément localisés et diffus sont palpés plus difficilement à détecter. Cependant, avec une taille importante, en se développant dans le fascia musculaire ou entre les fibres du muscle pectoral, ils peuvent provoquer une gêne ou une douleur.

Diagnostic et traitement du lipome

Afin de clarifier la nature de l'éducation et le diagnostic différentiel avec les tumeurs malignes, des études supplémentaires sont menées:

  1. Mammographie à rayons X, qui est l'ombre visible de l'éducation elle-même et de ses limites.
  2. Échographie, dans laquelle une tumeur est définie comme une formation de faible échogénicité avec ou sans capsule, et il est également possible de déterminer sa profondeur.
  3. La tomodensitométrie, qui est la méthode la plus fiable pour diagnostiquer une tumeur située en profondeur. Il permet de distinguer les tissus adipeux des autres structures environnantes plus denses.
  4. Biopsie par ponction d'aspiration. Elle est réalisée en cas de doute sur la nature bénigne de la tumeur ou sur le refus de la femme de subir un traitement chirurgical. La méthode consiste à prélever du matériel dans un néoplasme par ponction à l'aide d'une aiguille et à procéder à un examen cytologique ultérieur.

Le lipoblastome ne disparaît pas seul et ne peut être guéri par aucun moyen conservateur. Le traitement du lipome du sein consiste à le supprimer par des méthodes chirurgicales. La tumeur est enlevée uniquement avec la capsule (décortiquée) pour prévenir les récidives.

Cela se fait de manière habituelle (à l'aide d'un scalpel) ou à l'aide d'un "couteau" à ondes radio. Grâce à la nature diffuse de l’éducation, la liposuccion peut être utilisée pour obtenir un meilleur résultat esthétique, en particulier en combinaison avec l’endoscopie: pour garantir son élimination complète. Mais habituellement, le lipome diffus est éliminé par une résection sectorielle du sein.

Le lipome ne se transforme pas en une tumeur maligne, mais il est toujours nécessaire de le différencier de celui-ci. Par conséquent, après l'excision du nœud pendant la chirurgie, un examen histologique d'urgence du matériau est effectué afin de clarifier sa nature bénigne. Si des cellules atypiques sont détectées, le chirurgien opérant prend une décision concernant le choix de l’une des méthodes de mastectomie. Sur la possibilité d'un tel résultat, une femme est prévenue avant l'opération.

Lipome du sein. Variétés, symptômes et traitement

L'une des tumeurs bénignes du sein est un lipome, ou adipose. Il est formé dans le tissu adipeux de la glande. Dans ce cas, une femme qui développe une telle tumeur n'est pas nécessairement en surpoids, la formation d'un lipome ne dépend pas du teint. Même si une femme perd du poids, le lipome demeure. Les tumeurs de petite taille ne sont généralement pas traitées. Seul un examen de routine est nécessaire, car une augmentation du lipome est possible et même la formation de tumeurs malignes à la base est possible. Si nécessaire, la tumeur est enlevée par chirurgie.

Lipome et ses espèces

La graisse est nécessairement impliquée dans la formation du lipome du sein. En outre, il peut inclure d'autres tissus. Selon la composition et les signes externes de lipomes sont divisés en plusieurs types. Par nombre de scellés:

  1. Lipome unique. On ne la trouve que dans la poitrine, il n'y a pas de formations similaires dans d'autres organes du corps.
  2. Lipomes multiples (lipomatose). La présence de lipomes non seulement dans la poitrine, mais également simultanément dans plusieurs organes. Habituellement, cette maladie est héréditaire. La particularité est que lorsque vous supprimez un lipome à un endroit, les autres commencent à se développer.

Sous forme et structure:

  1. Lipome nodulaire. C'est une tumeur arrondie sous la forme d'une capsule avec des limites claires.
  2. Diffuse Formé par la prolifération du tissu adipeux au-delà des limites de la capsule avec la formation de joints informes.
  1. Lipofibrome. La tumeur, constituée principalement de tissu adipeux et fibreux (connectif).
  2. Fibrolipome. Se compose principalement de tissu conjonctif avec des inclusions de graisse.
  3. Angiolipome. Wen rempli de petits vaisseaux sanguins. Avec l'ablation chirurgicale d'un tel lipome, des saignements graves peuvent survenir
  4. Mixolipome. Le tissu adipeux est mélangé avec du mucus.
  5. Myolipome. Dans la composition de la tumeur, outre le tissu adipeux, des fibres musculaires sont présentes.

Symptômes d'une tumeur grasse

Le lipome du sein ressemble à une induration douce et indolore, dépassant de dessous la peau. Il est facile à détecter au toucher. Il peut être situé dans n'importe quelle partie de la poitrine. Cette tumeur se distingue des autres par un certain nombre de symptômes. Ainsi, la peau avec le lipome ne change pas de couleur ni de configuration. Parfois, un lipome survient directement à la périphérie et une petite éruption blanche apparaît sur la peau autour du mamelon.

La douleur et le gonflement de la glande mammaire ne se produisent que lorsqu'une grosse tumeur est formée. La douleur est due au fait que le Wender appuie sur les vaisseaux et les tissus voisins. Si la taille du lipome augmente, la forme de la glande change. La poitrine devient asymétrique.

Le lipome nodulaire n'augmente généralement pas, il ne s'inquiète que de certains mouvements. Il est souvent éliminé en tant que défaut esthétique. Cependant, une irritation persistante des sous-vêtements peut provoquer la dégénérescence d'une tumeur bénigne en une tumeur maligne (liposarcome). L'exposition au soleil et l'exposition aux rayons ultraviolets dans un lit de bronzage peuvent également déclencher l'apparition d'une dégénérescence du lipome en cancer.

Le lipome diffus est beaucoup moins fréquent. La propagation de la tumeur aux fibres du tissu conjonctif (fibrolipome) est particulièrement dangereuse. La calcination d'une telle tumeur se produit souvent (des sels de calcium y sont déposés). Toucher la poitrine devient douloureux.

En moyenne, le diamètre du lipome est compris entre 1 cm et 5 cm, mais il existe également des tumeurs volumineuses (12 cm, pesant 0,5 kg).

Recommandation: détecter le lipome par auto-examen du sein. Il est nécessaire de contacter immédiatement un mammologue.

Vidéo: technique d'auto-examen des seins

Causes de lipome dans le sein chez la femme

Habituellement, les maladies du sein chez les femmes sont principalement causées par des troubles hormonaux. Le lipome ne fait pas exception. En règle générale, il est formé chez les femmes après 45 ans. C'est à cet âge que des changements hormonaux se produisent en raison de l'extinction des capacités de reproduction du corps. Des troubles hormonaux peuvent également survenir à la suite de l'utilisation de pilules contraceptives et de médicaments hormonaux.

Une autre cause possible de la maladie est un trouble métabolique (protéines et lipides), qui survient aussi bien dans les maladies de la thyroïde que du pancréas et du foie. La cause des lipomes dans le sein chez les femmes qui ont accouché plusieurs fois peut s’étirer dans les tissus qui se produisent pendant la lactation.

Si une femme porte un soutien-gorge serré, cela peut provoquer une stagnation de la lymphe dans les tissus, ce qui conduit à la formation d'une telle tumeur. La violation du flux lymphatique se produit également avec un mode de vie sédentaire. La prédisposition héréditaire à la formation de Wen joue un rôle important. Les lipomes mammaires surviennent souvent chez les femmes atteintes de diabète.

Diagnostic de lipome

Le diagnostic des maladies du sein, y compris le lipome, est d'une grande importance, surtout s'il doit être retiré chirurgicalement. Le fait est que le lipome lui-même et son élimination ne représentent pas un danger mortel pour une personne. Mais si, déjà pendant l'opération, il s'avère que la tumeur s'est avérée maligne, alors l'état de la femme peut s'aggraver très rapidement. L'opération provoque l'entrée de cellules cancéreuses dans le sang et la lymphe et la propagation rapide de la tumeur vers d'autres tissus.

Astuce: Avant d'accepter un lipome, il est impératif d'insister sur l'examen histologique du contenu de la tumeur. S'il s'avère malin, un traitement et une intervention chirurgicale complètement différents sont alors nécessaires.

La biopsie permet d'établir la nature des cellules tumorales (le tissu tumoral est prélevé directement pour examen). Le matériau obtenu est étudié au microscope. Pour le diagnostic primaire en utilisant des méthodes telles que l'échographie et la mammographie. Les photos prises dans différentes projections nous permettent de déterminer la taille de la tumeur, sa forme et sa localisation dans la glande mammaire.

L'IRM (imagerie par résonance magnétique) est une méthode plus précise, mais également plus coûteuse, pour l'examen des tumeurs. En utilisant cette méthode, une image tridimensionnelle de la tumeur et des tissus les plus proches est obtenue, la localisation des vaisseaux dans la zone de la tumeur ou du réseau vasculaire à l'intérieur du lipome est détectée. Si une biopsie montre la présence d'une tumeur maligne, alors l'image peut détecter la présence ou l'absence de métastases.

Traitement du lipome du sein

Le lipome n'est pas traité, mais il est enlevé par chirurgie. Le traitement avec des médicaments et des remèdes populaires n’a aucun effet, car même s’il est possible de réduire la taille de la tumeur, celle-ci réapparaît ou se forme dans une autre région du corps. L'élimination du lipome est effectuée dans les cas suivants:

  • il y a une croissance marquée de la tumeur, il y a de la douleur;
  • lipome exerce une pression sur les vaisseaux ou les tissus adjacents, perturbant le travail d'autres organes;
  • le lipome de la glande mammaire se gonfle fortement, ce qui est un défaut esthétique et un inconvénient.

Les graisses de petite taille sont généralement éliminées sous anesthésie locale. L'anesthésie générale est utilisée si la tumeur a une localisation inhabituelle ou une taille importante.

Pendant l'opération, le lipome est éliminé par exfoliation (énucléation) ou par étirement du contenu à l'aide d'une aiguille spéciale, comme lors d'une biopsie (méthode de ponction-aspiration). Dans le même temps, il ne reste aucune trace de l'opération sur la peau. Une fois le lipome éliminé, la ponction au sein guérit rapidement. Le plus souvent, l'hospitalisation du patient n'est pas nécessaire.

Une méthode d'élimination des lipomes utilisant des ondes radio haute fréquence et une élimination laser de la tumeur sont également utilisées. Les avantages de ces méthodes sont qu’aucune coupure n’est requise, la procédure est indolore, sans effusion de sang. Après le retrait, il n’ya pas d’oedème tissulaire, le patient rentre immédiatement chez lui.

Après le retrait du lipome, un traitement médical est effectué avec des antibiotiques, des médicaments pour renforcer le système immunitaire, des remèdes homéopathiques et des vitamines.

Wen dans les glandes mammaires

Le lipome de la glande mammaire (ou adipeuse) est l'une des entités bénignes, leurs cellules adipeuses en croissance. L'apparition de telles tumeurs est typique chez les femmes après 40 ans. Le lipome est dangereux car il présente les conditions préalables à la dégénérescence en une forme cancéreuse. Par conséquent, chaque femme moderne doit comprendre ce que c'est, connaître les causes et les méthodes de diagnostic de la maladie.

Qu'est-ce qu'un lipome?

La tumeur est une capsule de tissu conjonctif à paroi mince, remplie de cellules adipeuses modifiées. Le lipome au toucher est défini comme un nodule serré, sédentaire. Il ne provoque pas de douleur, n'a pas tendance à grandir et à se propager.

Les tumeurs graisseuses ont des formes rondes, ovales, plates ou multiformes à bords flous. Leur apparition dans les profondeurs de la poitrine pendant longtemps ne pose pas de problème. Une tumeur est dangereuse lorsqu'elle commence à se développer. Quand il atteint une grande taille, il dégénère en liposarcome (cancer du sein). Par conséquent, les femmes devraient régulièrement procéder à un auto-examen des seins.

Les causes

L'incidence des tumeurs graisseuses due à la présence des principaux facteurs de risque:

  • troubles métaboliques;
  • surpoids;
  • prédisposition génétique.

La cause immédiate du lipome du sein est un blocage soudain du canal de sortie des glandes sébacées. À cet endroit se forme une cavité interne qui se remplit progressivement de cellules adipeuses modifiées.

Les autres causes de Wen prédisposent:

  • mode de vie sédentaire, dont la conséquence est une violation du mouvement de la lymphe;
  • alimentation déséquilibrée avec une prédominance de lipides et de glucides dans l'alimentation;
  • utilisation à long terme de médicaments contraceptifs hormonaux;
  • blessures mécaniques à la poitrine (coups, ecchymoses);
  • nombreuses grossesses et accouchements, avec l'apparition de vergetures sur les glandes mammaires;
  • mauvaises habitudes (tabac, alcool, drogues);
  • rayons X ou ultraviolets puissants;
  • des sous-vêtements serrés ou de mauvaise qualité;
  • vivre dans des conditions environnementales défavorables.

L'apparition de lipomes dans les glandes mammaires est dangereusement élevée, risque de transition vers la forme maligne. Actuellement, les scientifiques ne disposent pas d'informations précises sur les causes spécifiques de l'apparition de la tumeur. Par conséquent, les travaux de recherche dans ce domaine ne s'arrêtent pas.

L'apparition du wen dans les glandes mammaires passe rarement inaperçue. La formation nodulaire soulève la peau sous forme de tubercule, qui se fait sentir à la palpation, et peut également gêner certains mouvements ou le port de sous-vêtements. Une telle tumeur grasse est localisée à un endroit. C'est doux et mobile.

Le lipome de type diffus, beaucoup moins répandu, se caractérise par une prolifération accrue du tissu adipeux et par l'absence d'une forme capsulée claire.

Il existe plusieurs types de tumeurs du sein, classées par consistance:

  • lipofibrome - doux au toucher, caractérisé par une teneur élevée en tissu adipeux;
  • fibrolipome - compacté avec une prédominance de tissu conjonctif;
  • angiolipome - une tumeur avec un réseau bien développé de vaisseaux sanguins;
  • Mixolipome - la présence de tissu adipeux muqueux;
  • myolipome - la prédominance des fibres musculaires.

Le plus souvent, la taille du lipome du sein est de 10 à 20 mm de diamètre. Il pousse très lentement, atteignant parfois une taille de 50-100 mm. En soi, la tumeur grasse est indolore. Mais lorsque vous pressez, le tissu peut ressentir un fort inconfort.

Avec un examen externe des glandes mammaires, le médecin peut facilement poser le diagnostic principal. Une échographie et une mammographie sont effectuées pour le clarifier. L'analyse biochimique du sang aide à identifier les violations des processus métaboliques dans le corps. Une biopsie sert à confirmer la nature du lipome.

Traitement traditionnel

Dans la plupart des cas, un lipome situé dans la glande mammaire ressemble à un défaut esthétique qui doit être traité immédiatement après le diagnostic. Il est à noter que la maladie ne se prête pas à un traitement conservateur. De plus, il a tendance à rechuter.

1. Intervention chirurgicale.

Le traitement traditionnel du lipome du sein implique des mesures opératoires. Indications pour le retrait de wen:

  • augmenter la taille;
  • douleur dans la poitrine;
  • nécrose tissulaire;
  • renaissance dans une formation maligne.

En règle générale, les adhésifs de petit diamètre sont éliminés sous anesthésie locale. Dans ce cas, le patient passe à l'hôpital seulement quelques heures. Si le lipome a une taille considérable ou est situé profondément dans les glandes mammaires, le patient est hospitalisé et opéré sous anesthésie générale. Avant la chirurgie, le chirurgien doit disposer des informations les plus précises sur le lipome et les causes de son apparition. Si un cancer est suspecté, la tumeur doit être traitée par une résection sectorielle du sein.

2. Méthode de ponction-aspiration.

Le processus a des similitudes avec la biopsie. Une aiguille longue et fine est injectée dans la glande mammaire et étire le contenu de la wen. L'avantage de ce traitement est l'absence d'incision et de cicatrice postopératoire. L'incapacité à retirer la coquille grasse est un inconvénient majeur.

3. Méthode par ondes radio.

Le traitement repose sur la capacité de destruction des ondes à haute fréquence. En conséquence, le wen disparaît dans la poitrine et la peau conserve son intégrité. L’avarie du processus, l’absence de poches et la rééducation rapide constituent un avantage supplémentaire.

4. Retrait du laser.

Il a une similitude technique avec la technique des ondes radio. La procédure est facile, rapide et sans douleur. Il ne nécessite pas l'hospitalisation du patient. Après le retrait du laser, une récupération rapide du corps est constatée.

Après la chirurgie, on prescrit un traitement d'entretien aux patients:

  • traitement systémique de la suture chirurgicale avec des antiseptiques;
  • une série de traitements aux antibiotiques à large spectre;
  • agents immunomodulateurs (immunal, cycloferon);
  • les vitamines A, B, C, E;
  • médicaments homéopathiques (edas, mastodinone).

Pour rétablir la santé des patients, il est recommandé de se reposer toute la nuit, de se promener au grand air, d’aliments diététiques. La correction du poids et du processus métabolique est effectuée si nécessaire. Comme le lipome du sein est dangereux en cas de rechute, il est important de choisir le type de contraception optimal.

Comment traiter les remèdes populaires de lipome?

Beaucoup ont peur de l'opération, alors cherchez à tout prix à l'éviter. Pour se débarrasser d'un wen de manière conservatrice, certaines personnes préfèrent le traiter avec des recettes de médecine traditionnelle.

1. Enveloppement à l'oignon.

Cuire au four de taille moyenne. Casser dans une bouillie et mélanger avec du savon frotté. Mettez le mélange chaud sur un chiffon propre et appliquez-le sur la glande mammaire située près de la localisation de la tumeur. Compresse l'usure en permanence, mise à jour périodiquement.

2. Teinture végétale.

Dans un bol en émail, versez un verre de jus de carottes fraîchement pressé, de betteraves, d’ail et de radis noir. Ajoutez 200 ml de vin rouge et mélangez avec une cuillère en bois. Versez le mélange préparé dans une bouteille en verre sombre, fermez-le hermétiquement et envoyez-le au réfrigérateur pour le conserver. Prenez 3 cuillères à dessert trois fois par jour après les repas.

Traitez la poudre de lipome en la prenant quotidiennement, en prenant 1-2 cuillères à thé et en la lavant à l'eau.

4. Vinaigrettes au miel et à l'alcool.

Préparez un mélange de miel et de vodka dans un rapport de 2: 1. Appliquer sur la gaze et fixer sur la poitrine avec un pansement. Les bandages changent 2 à 3 fois par jour. Traiter quotidiennement jusqu'à l'élimination complète du wen.

5. Recette de coltsfoot.

Mettez les feuilles broyées d'une plante fraîche sur une gaze pour une compresse. Appliquer quotidiennement au wen, localisé dans les glandes mammaires.

6. Compresse de corps.

Herbe cuit à la vapeur avec de l'eau bouillante et appliqué au lipome pendant 2 heures. Le bodyaga séché peut également être pris par voie orale, préalablement mélangé à des os cuits et moulus. La poudre est prescrite 3 fois par jour et 1 cuillère à café, lavée à l'eau.

7. Compressez le lierre.

Broyez les tiges et les feuilles fraîches de la plante. Remplir le verre à moitié et le recouvrir de vodka. Transférez le mélange dans un plat sombre, fermez bien et placez au froid. Après 3 semaines, filtrer. Faites une compresse à partir du gâteau, attachez-le à la poitrine et partez pour la nuit.

Légumes-racines râpés mélangés à la farine de haricots à parts égales. Dans le gruau, ajoutez un peu de graine de cumin ou de feuilles de romarin sauvage frais écrasées. Les compresses font 3 fois par jour.

Chaque femme devrait avoir l’habitude d’examiner régulièrement les glandes mammaires. En cas de symptômes évidents d'un wen ou de la moindre suspicion, vous devez contacter immédiatement un mammologue ou un chirurgien. Un diagnostic précoce et un traitement efficace en temps voulu non seulement éliminent les causes du lipome, mais constituent également des mesures de prévention du cancer. Les médecins recommandent à chaque femme, tous les six mois, de réaliser un ensemble d'examens utilisant une mammographie et une échographie du sein.

Lipome du sein - causes, diagnostic, traitement et méthodes d'élimination

L'apparition de tout changement dans la poitrine constitue une menace pour la santé des femmes. Le lipome de la glande mammaire n’est pas rare, avec l’apparition de ses symptômes, un besoin urgent de consulter un médecin afin d’exclure des diagnostics plus graves et de commencer un traitement du sein. On peut voir sur la photo ce qu’est un néoplasme, pour quelles raisons, comment l’identifier de manière indépendante - l’information est utile pour les femmes modernes.

Qu'est-ce qu'un lipome du sein?

Cette maladie n’est pas considérée comme dangereuse et a peu de chance de se transformer en une forme de cancer. Une tumeur bénigne qui se développe à partir des cellules adipeuses de la glande mammaire est appelée lipome ou adipose. La tumeur peut également se situer dans la fibre sous le sein, sur le sternum, il y a un wen sur le mamelon. Dans ce cas, le néoplasme:

  • a une texture douce;
  • forme arrondie;
  • ne provoque pas de douleur à la palpation;
  • entouré d'une capsule dense de tissu conjonctif.

Le risque de renaissance d'un lipome bénin dans une tumeur maligne - liposarcome - existe lorsque:

  • grosses tumeurs;
  • blessure à la poitrine;
  • effets sur le corps des radiations;
  • empoisonnement;
  • la présence de maladies somatiques sous forme sévère;
  • facteurs de conditions environnementales défavorables;
  • perturbations hormonales.

Les causes

De nombreux mammologues pensent que le blocage des glandes sébacées et la prédisposition héréditaire (défaut de l'un des gènes) sont les principaux facteurs à l'origine du développement d'un lipome dans la glande mammaire. Il existe d'autres opinions d'experts. Ils appellent les raisons de l'apparition d'un wen sur la poitrine:

  • métabolisme des lipides;
  • blessures à la poitrine;
  • l'obésité;
  • troubles hormonaux;
  • utilisation à long terme de médicaments contraceptifs.

Les facteurs contribuant au développement du lipome, considèrent:

  • vergetures mammaires, provoquées par la grossesse, nourrissent l'enfant;
  • la stagnation causée par un soutien-gorge mal choisi;
  • médicaments hormonaux;
  • extinction de la fonction ovarienne pendant la ménopause;
  • troubles du pancréas, de la thyroïde, de l'hypophyse;
  • chirurgie du sein;
  • pathologie du système nerveux, ZHTK, organes d'excrétion;
  • exposition aux radiations;
  • le stress;
  • fumer

Symptômes de Wen dans la poitrine

Souvent, la croissance des tumeurs graisseuses est asymptomatique. S'il y a un changement rapide de la taille de la tumeur, l'apparition de signes pathologiques n'est pas exclue. Ceux-ci comprennent:

  • l'apparition d'une tumeur arrondie dans la graisse sous-cutanée;
  • déformation de la glande mammaire due au déplacement des tissus;
  • douleur à la palpation.

Les symptômes de la formation du wen diffèrent selon la localisation de la tumeur:

  • dans le tissu adipeux sous la peau - dépasse de la surface de la poitrine, comme sur la photo, indolore, immobile, atteignant deux centimètres de diamètre;
  • profondément dans la glande mammaire - détecté par l'examen instrumental, est asymptomatique, avec le dépôt de sels de calcium dans le tissu fibreux peut provoquer une sensation de gêne, l'apparition de la douleur;
  • Les gros lipomes d’une taille allant jusqu’à 10 cm provoquent une déformation de la glande mammaire et des douleurs dues à la compression des tissus adjacents.

Classification des formations graisseuses

Les experts distinguent par le nombre de néoplasmes simples, trouvés uniquement dans la poitrine et multiples - dans tout le corps. Ceci est considéré comme une prédisposition génétique. La graisse sur la poitrine se distingue par la forme et la structure:

  • Lipome diffus - le tissu adipeux se développe à l'extérieur de la capsule, il n'y a pas de contour clair. Des phoques sans forme apparaissent.
  • Nodal - une capsule de forme arrondie avec des bordures exactes.

En plus des cellules adipeuses, le lipome du sein peut être constitué d'autres tissus. En fonction de cela, la classification par cohérence est adoptée:

  • lipofibrome du sein - doux au toucher, il est basé sur le tissu adipeux;
  • angiolipome - la prédominance du réseau de vaisseaux sanguins;
  • fibrolipome du sein - contient du tissu conjonctif;
  • myolipome - la présence de fibres musculaires;
  • Mixolipome - a une composante grasse.

Diagnostics

À l'apparition des symptômes du lipome il faut s'adresser au mammologue. Le médecin commencera à diagnostiquer avec une enquête, recueillant l'anamnèse. Ensuite, suivez:

  • examen visuel du sein;
  • palpation des glandes mammaires - détection de tumeurs mobiles ou denses;
  • la nomination d'un test sanguin biochimique pour détecter les troubles métaboliques;
  • échographie;
  • mammographie du sein;
  • si nécessaire, effectuer une biopsie du néoplasme;
  • examen histologique des tissus obtenus - la nature du lipome est clarifiée.

Méthodes de traitement

Si une petite tumeur est détectée, si cela ne pose pas de problème, le traitement n'est pas effectué. Le lipome est surveillé régulièrement, les dimensions sont surveillées. Il existe des preuves que le tissu adipeux est exclu du métabolisme lipidique général dans l'organisme, il n'est donc pas affecté par les médicaments. Les traitements comprennent:

  • surveiller l'état du lipome;
  • mesures préventives;
  • lorsque l'apparition de symptômes dangereux d'un changement dans la tumeur, la probabilité de développer une forme maligne, une méthode de traitement chirurgical.

Thérapie conservatrice

La médecine moderne n'a pas de médicaments pour réduire la taille du lipome. La thérapie conservatrice comprend des tactiques d’attente avec une croissance lente du néoplasme ou son absence. La tumeur est observée, s’il n’ya pas de tendance à l’augmenter, l’apparition de problèmes esthétiques et la douleur. Les mammologues recommandent les femmes en présence d'un lipome, surtout après 45 ans:

  • échographie trimestrielle;
  • faire une mammographie tous les six mois, faire un don de sang pour le marqueur tumoral CA-15-3.

Traitement de la toxicomanie

Comme il n’existe pas de médicaments réduisant la taille de la tumeur dans la glande mammaire, les causes du développement du lipome sont traitées. À cette fin, la correction médicale des conditions est utilisée. Les médecins recommandent:

  • avec déséquilibre hormonal - Duphaston - un analogue de la progestérone, est utilisé uniquement à des fins de spécialiste des seins;
  • immunostimulants - Timalin, utilisé en injections, améliore l'immunité cellulaire;
  • complexes de vitamines et de minéraux - pour le soutien global du corps.

Traitement des remèdes populaires lipome du sein

Les experts estiment que l'utilisation de recettes pour la médecine traditionnelle ne donne pas de résultats en présence d'un wen dans le sein. Pour prévenir la prolifération des lipomes, les processus métaboliques peuvent être restaurés. Pour ce faire, utilisez des produits contenant des herbes et des plantes. Les recettes doivent être convenues avec le médecin, l'auto-traitement est inacceptable. Pour normaliser les processus métaboliques sont à l'intérieur:

  • décoction de thé de saule;
  • jus de feuilles d'ortie fraîches;
  • infusion d’eau de renouée, Hypericum, aubépine, camomille;
  • thé avec des feuilles et des tiges de fraises;
  • décoction de feuilles de pissenlit.

Ablation chirurgicale de la tumeur

On pense que la méthode la plus efficace de traitement du lipome est la chirurgie. Il est prescrit pour les indications des opérations. Ceux-ci comprennent:

  • nécrose tumorale;
  • le risque de transformation en tumeur maligne;
  • la présence de facteurs héréditaires;
  • compression des tissus, des vaisseaux, des terminaisons nerveuses par les lipomes, provoquant des douleurs ;;
  • déformation sévère de la poitrine, du mamelon;
  • taux de croissance élevé;
  • douleur intense

Pendant la chirurgie, la capsule est retirée avec le contenu, ce qui élimine le risque de récidive. Il existe plusieurs façons de retirer chirurgicalement un lipome:

  • lipectomie au scalpel;
  • retrait du laser - équipement spécial requis;
  • excision avec un couteau à ondes radio;
  • pomper le contenu de la capsule - ponction - un nouveau remplissage avec de la graisse est possible;
  • l'introduction d'un médicament à l'intérieur de la tumeur, contribuant à la résorption du lipome.

Retrait laser

Cette méthode de chirurgie est considérée comme moins traumatisante. L'opération est exempte de sang - le laser est scellé de petits vaisseaux sanguins. Le processus de réhabilitation prend une courte période. Pendant l'opération:

  • le risque de formation d'hématome est réduit - il n'y a pas de lésion mécanique des tissus;
  • l'infection est exclue;
  • il n'y a pas de cicatrices postopératoires;
  • Il est possible de contrôler la profondeur de coupe, ce qui exclut les dommages aux tissus sains.

L'élimination d'un lipome avec un laser est effectuée uniquement lorsque la tumeur est située dans le tissu sous-cutané. L'opération dure quelques minutes. Avec sa mise en œuvre:

  • une anesthésie locale est réalisée;
  • peau coupée au laser;
  • les bords de la plaie sont séparés pour exposer la capsule;
  • la tumeur est envahie par des forceps;
  • sorti;
  • les bords de la plaie sont serrés et fixés;
  • le lipome est envoyé pour un examen histologique.

Méthode par ondes radio

L'opération est effectuée à l'aide d'un couteau à ondes radioélectriques - un filament de tungstène sous tension électrique. Lors de l'utilisation de la méthode, les tumeurs dont la taille ne dépasse pas 6 cm sont retirées. Les avantages de la méthode par ondes radio:

  • faible invasivité;
  • incision soignée - il reste une petite cicatrice après l'opération;
  • manque de sang - sous l'action de la température élevée, les vaisseaux sont scellés.

L'opération a des contre-indications - le diabète, la présence du patient dans le corps des implants métalliques. Une anesthésie locale est réalisée avant l'intervention. Pendant l'opération, le médecin:

  • résection de la glande mammaire avec un fin filament de tungstène;
  • extrait une capsule avec son contenu;
  • envoie le biomatériau à l'étude.

Rééducation après enlèvement d'une tumeur bénigne

Après la chirurgie, un pansement est nécessaire pour prévenir l’infection. Les procédures sont effectuées jusqu'à ce qu'une croûte se forme sur le site de la suture. La rééducation après l'élimination du lipome comprend:

  • l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens pour réduire la douleur;
  • traitement antiseptique de la plaie;
  • prendre des complexes de vitamines;
  • utilisation d'immunomodulateurs;
  • utilisation d'antibiotiques pour combattre l'inflammation après une intervention chirurgicale;
  • l'utilisation de pommades pour une guérison rapide, réduisant ainsi l'œdème.

Le pronostic du traitement du sein wen et les complications possibles

L'ablation chirurgicale du lipome du sein chez la femme a, dans la plupart des cas, un pronostic favorable. Après l'opération, il n'y a pas de problèmes de santé, il n'y a pas de risque de récidive. Il est important que plusieurs conditions soient remplies. Parmi eux se trouvent:

  • diagnostic opportun de la tumeur;
  • cours de rééducation complet;
  • mise en œuvre de toutes les recommandations du médecin.

Si la lipomatose du sein est diagnostiquée à l’état négligé, des facteurs défavorables contribuent à la dégénérescence de la wen vers une tumeur maligne et les complications graves de la maladie ne sont pas exclues. Le plus grand danger est le développement de liposarcome. Une augmentation de la taille d'une tumeur dans la lipofibrose peut provoquer:

  • déformation du sein qui devient un défaut esthétique;
  • le développement du processus inflammatoire;
  • la suppuration;
  • nécrose tissulaire.

Prévention

Chaque femme doit procéder à un examen régulier des glandes mammaires pour détecter les tumeurs. Cela se fait indépendamment chaque mois, dans la première semaine après la fin des menstruations. La prévention des lipomes comprend:

  • protection du sein contre le rayonnement solaire;
  • hygiène personnelle pour éviter les conduits sébacés bouchés;
  • élimination de l'hypothermie;
  • éviter les blessures, l'exposition aux produits chimiques;
  • traitement opportun des pathologies cutanées;
  • en présence d'un contrôle wen de son développement;
  • effectuer des tests pour les marqueurs tumoraux une fois par an.

Pour prévenir la formation de lipomes, les femmes doivent:

  • échographie mammaire annuelle;
  • suivre un régime faible en gras;
  • surveiller l'excès de poids;
  • promenade quotidienne au grand air;
  • après 45 ans, une mammographie est effectuée une fois par an;
  • renforcer le système immunitaire;
  • éliminer les mauvaises habitudes;
  • mener une vie saine;
  • dormir pas moins de 8 heures.

Vidéo

Les informations présentées dans l'article sont à titre informatif seulement. Les matériaux de l'article n'appellent pas d'auto-traitement. Seul un médecin qualifié peut diagnostiquer et conseiller un traitement en fonction des caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Lipome Du Sein

Lipome de la glande mammaire - une tumeur bénigne du sein provenant du tissu adipeux. Habituellement, la croissance de la néoplasie ne s'accompagne pas de douleur ou d'un autre inconfort. Le lipome est détecté aléatoirement sous la forme d'une formation de masse ronde, lisse, élastique et indolore. Diagnostiqué à l'aide des méthodes d'échographie, de mammographie et d'analyse cytologique du matériel obtenu à l'aide d'une biopsie par aspiration. En l'absence de symptômes cliniques, l'observation a été observée au fil du temps. Les grosses tumeurs à croissance rapide sont extraites chirurgicalement par énucléation, aspiration ou résection sectorielle.

Lipome Du Sein

Les lipomes (tumeurs graisseuses, glandes adipeuses) des glandes mammaires peuvent être à la fois une maladie indépendante et une manifestation de la lipomatose - lésions multiples du corps telles que des néoplasies, ayant généralement un caractère héréditaire. Les lipomes représentent jusqu'à 10% des cas de lésions volumineuses détectées dans la poitrine. Le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez les femmes après 40 ans entrées dans la période de changements involutifs. Chez 94 à 95% des patients, la tumeur est localisée superficiellement et est de petite taille (pas plus de 2 cm). Chez les patients en âge de procréer, les néoplasies graisseuses ont une structure histologique différente: dans la période climatérique, les lipomes avec des éléments fibreux sont plus souvent détectés.

Causes du lipome du sein

La formation d'une tumeur grasse au sein est un processus polyétiologique qui peut être provoqué à la fois par des facteurs internes (génétiques, métaboliques et hormonaux) et externes. Bien que les experts en mammologie n'aient pas abouti à des conclusions définitives sur les causes des lipomes, plusieurs théories sur l'origine de ces tumeurs ont été proposées. Les principaux sont:

  • Génétique. La prolifération bénigne du tissu adipeux dans la glande mammaire peut être une manifestation d’une pathologie héréditaire qui survient lorsqu’un défaut du gène HMG I-C et de certaines autres régions chromosomiques. Typiquement, dans de tels cas, les lipomes sont multiples et constituent l’une des manifestations cliniques de la lipomatose héréditaire: syndromes de Verney-Poten, Gram, Derkum, Roche-Leri.
  • Hormonal. Étant donné que la maladie est plus souvent détectée chez les femmes âgées de 40 à 45 ans, certains auteurs ont pour origine des modifications hormonales qui se produisent à l’âge de la ménopause. La formation d'un lipome peut résulter de l'échec de l'involution naturelle de la glande mammaire ou du syndrome métabolique de la ménopause.
  • Échange Chez certains patients atteints de lipome du sein, la concentration de LDL (lipoprotéines de basse densité) est augmentée dans le sang. Pénétrant mal à travers l'endothélium vasculaire, ces graisses s'accumulent dans les tissus et s'encapsulent. Le niveau de LDL augmente avec l'inactivité physique, la consommation excessive de produits d'origine animale, les défauts des systèmes enzymatiques.
  • Exogène. La distribution physiologique des cellules du tissu adipeux est contrôlée par des mécanismes subtils d'autorégulation interne. Des facteurs de perturbation locaux peuvent conduire à leur défaillance et à une accumulation locale de graisse dans les glandes mammaires: blessures à la poitrine, effets thermiques (brûlures, engelures), incisions lors de la chirurgie plastique, port de sous-vêtements inconfortables.

Il est fort probable que la formation de lipomes dans le tissu mammaire se produit lorsque plusieurs des raisons susmentionnées sont combinées. Certains chercheurs soulignent le rôle de l'hygiène personnelle dans l'apparition de la pathologie du tissu adipeux due à l'accumulation de sébum produit par les glandes sébacées de la peau. Cependant, cette cause n’est pas la principale cause du développement des glandes mammaires.

Pathogenèse

Le mécanisme principal de la formation de lipomes dans les glandes mammaires est une croissance de formation tumorale sans l'apparition d'atypie cellulaire. Selon de nombreuses études histologiques, dans la plupart des cas, une néoplasie adipeuse survient à partir d'une seule cellule cambiale, à la suite d'un clonage (reproduction) dont l'ensemble de la population est formée. Une confirmation de cette hypothèse de pathogenèse est la structure lobulaire de nombreux lipomes et l'identification de cellules à forte activité mitotique. En plus des adipocytes, des éléments cellulaires musculaires, vasculaires et fibreux peuvent faire partie de ces néoplasmes.

Classification

Lors de la détermination du type de lipome du sein, sa composition histologique, sa localisation et son degré de séparation des tissus environnants sont évalués. La taille de la néoplasie dans la classification n'est généralement pas prise en compte. Le critère clé pour l'attribution d'un néoplasme à une espèce spécifique est le ratio d'éléments gras, fibreux, musculaires et vasculaires dans sa structure. En conséquence, il y a:

  • Lipomes classiques, représentés exclusivement par des cellules adipeuses (adipocytes).
  • Lipofibromes, constitués de tissu adipeux et conjonctif avec la prédominance du premier.
  • Les fibrolipomes, qui comprennent des éléments du tissu conjonctif, mais de la graisse est également présente.
  • Angiolipomes contenant une quantité importante de vaisseaux sanguins dans le tissu adipeux.
  • Les mixolipomes dont les cellules graisseuses produisent du mucus qui s'accumule dans le néoplasme.
  • Myolipomes réunissant des tranches graisseuses et des fibres musculaires lisses dans la structure.

Les myolipomes et les mixolipomes dans les tissus des glandes mammaires sont extrêmement rares, la forme principale de la maladie étant les lipomes classiques et les fibrolipomes. En règle générale, les néoplasies graisseuses bénignes des glandes mammaires sont uniques, moins souvent symétriques par paires ou multiples. Pour évaluer le pronostic et le choix des tactiques médicales, il est important de déterminer comment la tumeur est délimitée des autres tissus et où elle se situe. Compte tenu de ces critères, il existe:

Par degré de délimitation:

  • Les lipomes nodulaires sont des néoplasmes bien formés avec une capsule de tissu conjonctif.
  • Les lipomes diffus sont des néoplasies rares qui pénètrent dans les tissus adipeux environnants.
  • Lipomes sous-cutanés qui ne pénètrent pas dans le parenchyme de la glande mammaire.
  • Lipome Intramammar, localisé entre les lobules du sein.
  • Lipomes profonds situés derrière la glande mammaire.

Symptômes de lipome du sein

Habituellement, la croissance lente des lipomes n'est pas accompagnée de douleur ni d'inconfort. Par conséquent, la femme détecte accidentellement la tumeur lorsqu'elle atteint une taille de 1,5 à 2 cm ou lors d'un examen préventif des seins. Très rarement, la néoplasie provoque un défaut esthétique dû à la réalisation de grandes tailles - jusqu’à 5 cm ou plus de diamètre. Le plus grand des lipomes détectés avait un diamètre de 12 cm et pesait environ 500 g. La douleur ne survient que lorsque des lésions profondes peuvent se développer dans le fascia et les fibres du muscle pectoral sous-jacent. Souvent, les lipomes sont situés en sous-cutané dans le quadrant externe supérieur d'un ou des deux seins.

Lors du sondage, la tumeur grasse est indolore, a une forme ronde ou ovale, une surface lisse, des contours clairs, une consistance douce-élastique. Si du mucus et des vaisseaux sanguins sont présents dans la néoplasie, celle-ci est palpée sous forme de ganglion pâteux ou gélatineux. Les lipofibromes et les fibrolipomes sont plus denses. Avec la structure lobulaire du néoplasme, la peau au-dessus peut s'étirer, en raison de laquelle un petit relief apparaît sous la forme d'indentations (indentations). Les types de lipomes sous-cutanés sont bien déplacés par rapport aux tissus de la glande mammaire, aux tumeurs intramammaires moins mobiles, aux tumeurs profondes et diffuses presque impossibles à détecter.

Des complications

Habituellement, les lipomes mammaires ne provoquent qu'un inconfort esthétique. Il n’existe aucune donnée statistique confirmée sur la malignité fréquente de tels néoplasmes - on pense que les adhésifs sont moins susceptibles de dégénérer en liposarcome. Le risque augmente dans les cas où la néoplasie est importante et régulièrement exposée à des effets traumatiques. Les néoplasmes ayant des tissus conjonctifs dans leur composition sont parfois sujets à la calcification, alors qu'en raison du compactage et de la pression exercées sur les fibres nerveuses, des sensations douloureuses peuvent apparaître. Une des rares complications des lipomes est leur suppuration ou nécrose due à des troubles circulatoires.

Diagnostics

Comme le lipome du sein ne présente pas de symptômes spécifiques, les tests instrumentaux et de laboratoire deviennent les méthodes de diagnostic principales. Avec leur aide, vous pouvez déterminer avec précision la localisation de la néoplasie, sa taille, sa forme et sa structure histologique. Cela vous permet d’exclure d’autres types de néoplasmes et de choisir la tactique médicale optimale. Pour le diagnostic du plus informatif:

  • Échographie des glandes mammaires. L’éducation a des contours clairs, est iso - ou hyperéchogène. L'augmentation de la densité tissulaire est caractéristique des néoplasies à composante fibreuse.
  • Mammographie. Sur la photo, le lipome est représenté par une formation radiotransparente (grise) à contour net et une capsule radio-opaque. Les tumeurs diffuses dans cette méthode sont difficiles à identifier.
  • Ponction biopsique du sein. Le moyen le plus fiable de déterminer avec précision la composition d'une néoplasie. Généralement, le matériel nécessaire aux recherches cytologiques est obtenu par aspiration.

Le diagnostic différentiel du lipome est réalisé avec des formes nodulaires de mastopathie, fibroadénomes et autres tumeurs bénignes du sein, cancer du sein, liposarcome, involution des glandes mammaires selon le type lipo-fibreux ou fibrocystique. Si nécessaire, une IRM supplémentaire, un scanner et une étude du niveau de marqueurs tumoraux sanguins (glycoprotéine CA 15-3, etc.) sont prescrits. Un oncologue-mammologue peut être impliqué dans le diagnostic.

Traitement du lipome du sein

Dans la très grande majorité des cas, avec un diagnostic confirmé de lipome bénin, une observation dynamique est recommandée pour les patients atteints de petites tumeurs et sans douleur. Ces femmes 1 à 2 fois par an devraient être examinées par un mammologue et une mammographie. Il n’existe pas de traitement conservateur efficace des tumeurs grasses. Certains experts ont signalé la résorption de formations d’un diamètre allant jusqu’à 2 cm après l’introduction du médicament glucocorticoïde Diprospan dans celles-ci. Cependant, une telle approche n’a pas été largement adoptée: un nombre suffisant de données fiables sur son efficacité n’a pas encore été accumulé. Avec l'accélération de la croissance tumorale, la présence d'un défaut esthétique grave, des sensations de douleur importantes, l'ablation chirurgicale de la néoplasie est recommandée. Le mode opératoire et le montant de l'intervention sont déterminés par le type de lipome:

  • Enucléation d'une tumeur avec une capsule. Montré dans les néoplasmes nodulaires. Enfouir une néoplasie avec la membrane environnante aide à prévenir les récidives. L'intervention est réalisée de manière traditionnelle à l'aide d'un scalpel, à l'aide d'un appareil à laser ou à ondes radio.
  • Aspiration du contenu de la tumeur. Le tissu adipeux est éliminé par ponction de la peau du sein et de la capsule de la tumeur. Les cicatrices après une telle intervention ne restent pas. L'inconvénient de la méthode est l'incapacité à retirer la coque du lipome. Par la suite, cela peut entraîner une récurrence du processus tumoral.
  • Résection sectorielle du sein. L'opération est indiquée pour les formes diffuses de lipome, les grosses tumeurs et la suspicion de nature maligne de la tumeur. La néoplasie est excisée dans les limites d'un tissu mammaire sain par des contours appliqués sous contrôle échographique.

Pronostic et prévention

Le pronostic est favorable. La tumeur se développe très lentement et ne cause généralement pas de gêne. Avec une bonne chirurgie, la maladie ne risque pas de récidiver. La prévention primaire des lipomes du sein implique l’élimination des facteurs contribuant à la néogenèse, principalement des traumatismes et d’autres traumatismes. Nous recommandons un usage rationnel des médicaments hormonaux, une mise en œuvre limitée d'interventions pouvant provoquer des conditions inhabituelles, une activité physique suffisante et une alimentation saine. La prévention secondaire consiste à détecter rapidement la tumeur et à en exclure la nature maligne.

A Propos De Nous

Le cancer du sang chez les enfants est une série de néoplasmes malins, résumés en un seul terme. Ce groupe de pathologies comprend: la leucémie, le lymphome et le myélome.